Le Peintre d’éventail
Hubert Haddad Le Peintre d’éventail

Roman
Grand Prix SGDL de littérature pour l’ensemble de l’œuvre
Prix Louis-Guilloux – Prix France Ô


978-2-84304-624-7
6,49
Paru le 24/01/2013
Autres formats
Grand format

C’est au fin fond de la contrée d’Atôra, au nord-est de l’île de Honshu, que Matabei se retire pour échapper à la fureur du monde. Dans cet endroit perdu entre montagnes et Pacifique, se cache la paisible pension de Dame Hison dont Matabei apprend à connaître les habitués, tous personnages singuliers et fantasques.

Attenant à l’auberge se déploie un jardin hors du temps. Insensiblement, Matabei s’attache au vieux jardinier et découvre en lui un extraordinaire peintre d’éventail. Il devient le disciple dévoué de maître Osaki.

Fabuleux labyrinthe aux perspectives trompeuses, le jardin de maître Osaki est aussi le cadre de déchirements et de passions, bien loin de la voie du Zen, en attendant d’autres bouleversements…

Avec le Peintre d’éventail, Hubert Haddad nous offre un roman d’initiation inoubliable, époustouflant de maîtrise et de grâce.

Hubert Haddad

Hubert Haddad a reçu le Grand Prix SGDL de littérature pour l’ensemble de son œuvre, ode à la féerie et à l’engagement. Après Palestine, Le Peintre d’éventail ou Un monstre et un chaos, il livre avec L’Invention du diable un roman picaresque grandiose.



978-2-84304-624-7
6,49
Paru le 24/01/2013
Autres formats
Grand format

Bonus

« L’écriture lumineuse de Hubert Haddad effleure le papier et trace un roman d’une infinie poésie. »

Librairie Passages — Lyon

« Ce livre est probablement un des plus beaux hommages que l’on puisse faire
au Japon.
Un incontournable… »

Librairie Mollat – Bordeaux

« Conjuguant l’empathie
pour les terres meurtries
et la célébration de la beauté
crue, Hubert Haddad
compose le chant d’une
nature suppliciée. »

Philippe-Jean Catinchi,
Le Monde des livres

« Hubert Haddad regarde
patiemment le monde
et s’efforce de préserver
ce qu’il y reste de grâce. »

Ariane Singer, Transfuge

« Le Peintre d’éventail est un vibrant hommage
à la culture et à l’histoire japonaises contemporaines,
mais aussi une virulente dénonciation
de l’inconscience des hommes
et de leurs actes devant la nature. »

Alain Mabanckou, Jeune Afrique

« Un Japon poétique servi
par une langue splendide.
Encore une fois,
Hubert Haddad nous régale ! »

Romain Vachoux,
Librairie du Tramway – Lyon

« Hubert Haddad au sommet de son art nous offre
tout en poésie la beauté ancestrale du Japon
et la douleur de sa récente catastrophe. »

Valérie Caffier, librairie Le Divan — Paris 

Hubert Haddad chez Zulma