Hubert Haddad Oholiba des songes

Roman

Ajouter à ma liste d'envie
Ajouter à ma liste d'envie

12,5 × 19 cm
320 pages
978-2-84304-405-2
18,80
Paru le 22/03/2007

Samuel Faun est photographe de guerre au Liban, en Irak, partout où il y a des enfants soldats et des villes en feu. Depuis longtemps, il se consacre avec courage à cette activité dangereuse lui qui, dans son enfance, en Europe centrale, a vu massacrer sa famille.
À New York entre deux reportages, il erre dans le Lower East Side, quartier juif de Manhattan, et entre par hasard dans un petit théâtre yiddish. On y joue une étrange pièce : Oholiba des songes. Il en ressort bouleversé par une actrice « au regard de revenante », Mélanie Roseïn.

Dans le New York d’aujourd’hui, Samuel Faun connaît alors une grande dérive amoureuse et identitaire, tournée vers Oholiba, autre nom de Jérusalem. Il arpente les rues, tente d’exorciser le destin, guette la ligne de fracture qui sépare l’illusion des décors et le néant des coulisses. À travers quelques personnages singuliers, tels Joseph Roseïn, vieil astrophysicien hanté par le secret de la Kabbale, Elfrid Schor, bouffon au mysticisme fiévreux, ou l’insaisissable Mélanie, il nous plonge dans la douceur toute nervalienne d’un roman d’une somptueuse beauté et d’une grande maîtrise.

Hubert Haddad

Hubert Haddad nous implique magnifiquement dans son engagement d’intellectuel et d’artiste, avec des titres comme Palestine (Prix Renaudot Poche, Prix des cinq continents de la Francophonie), les deux volumes foisonnants du Nouveau Magasin d’écriture, ou le très remarqué Peintre d’éventail (Prix Louis Guilloux, Grand Prix SGDL de littérature pour l’ensemble de l’œuvre).



12,5 × 19 cm
320 pages
978-2-84304-405-2
18,80
Paru le 22/03/2007