CONTACT

Éditions Zulma
18, rue du Dragon
75006 Paris
Tél. : 01 58 22 19 90
Fax : 01 58 22 19 99
Courriel : zulma@zulma.fr
Diffusion : CDE
Distribution : Sodis
Suisse : OLF
Canada : Socadis
Laure Leroy – Direction générale & Relations presse – presse at zulma.fr
Evelyne Lagrange – Coordination & Suivi éditorial – evelyne.lagrange at zulma.fr
Héloïse Bailly – Suivi éditorial – heloise.bailly at zulma.fr
Valentin Féron – Promotion & Relations libraires – valentin.feron at zulma.fr
Foreign rights / Cessions & Acquisitions – rights at zulma.fr
Nous vous informons qu’à compter du 1er janvier 2022 nous n’acceptons plus les manuscrits sous forme papier mais exclusivement sous forme numérique.
Vous pouvez donc nous soumettre pour lecture votre manuscrit, dans son intégralité, sous format PDF ou Word à l’adresse suivante : manuscrit@zulma.fr
Merci de vous assurer que l’objet de votre mail contient le nom de l’auteur et le titre du manuscrit.
Sachez que nos choix sont d’autant plus subjectifs que nous publions très peu de livres. Aussi avant de nous adresser un texte, nous vous recommandons vivement de parcourir notre site ou de vous rendre en librairie afin de vous faire une idée de nos publications. (Veuillez noter que nous ne publions pas ou plus de romans policiers ou thrillers, ni de pamphlets ou témoignages, ni de poésie et de théâtre, ni de littérature jeunesse…)
Sans retour de notre part dans un délai de trois mois, vous pouvez considérer que votre texte n’a pas été retenu.
Nos livres sont disponibles dans toutes les bonnes librairies. Toutes les bonnes librairies peuvent commander nos livres en s’adressant à la Sodis (CDE). Pour trouver une bonne librairie n’hésitez pas à vous rendre sur notre page 1000 Librairies. Vous pouvez aussi commander nos livres directement depuis ce site.
Une équipe éditoriale de cinq personnes la volonté de défendre une certaine idée de la littérature : romans, récits, nouvelles d’auteurs contemporains de langue française ou en traduction – de la fiction pour dire le monde un graphisme original, créé par David Pearson en 2006 des auteurs du monde entier Jacques Stephen Alexis, Abdelaziz Baraka Sakin, Benny Barbash, Bergsveinn Birgisson, Jean-Marie Blas de Roblès, Eileen Chang, Boubacar Boris Diop, Pascal Garnier, Hubert Haddad, Hwang Sok-yong, Ferenc Karinthy, Dany Laferrière, Marcus Malte, R. K. Narayan, Audur Ava Olafsdottir, Miquel de Palol, Nii Ayikwei Parkes, Leo Perutz, Ricardo Piglia, Zoyâ Pirzâd, Razvan Radulescu, Jacques Roumain, William Saroyan, Rabindranath Tagore, Pramoedya Ananta Toer, David Toscana, Marie Vieux-Chauvet, Abdourahman A. Waberi, Benjamin Wood… des traducteurs chevronnés Elena Balzamo (suédois), France Bhattacharya (bengali), Eric Boury (islandais), François-Michel Durazzo (catalan, espagnol), Sika Fakambi (anglais), Philippe Loubière (roumain), Xavier Luffin (arabe), Dominique Nédellec (portugais), Emmanuelle Péchenart (chinois), Dominique Vitalyos (malayalam, tamoul, indonésien, anglais), Cécile Wajsbrot (anglais, allemand)… des traductions de plus de 20 langues allemand, anglais, arabe, bengali, catalan, chinois, coréen, espagnol, hébreu, hongrois, indonésien, islandais, japonais, malayalam, norvégien, persan, portugais, roumain, russe, sanskrit, suédois, tamoul, yiddish… des auteurs de plus de 30 pays Allemagne, Argentine, Brésil, Chine, Corée, Côte-d’Ivoire, Cuba, Djibouti, Espagne, États-Unis, France, Ghana, Grande-Bretagne, Haïti, Hongrie, Inde, Indonésie, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Japon, Mexique, Nigeria, Norvège, Pologne, Porto Rico, République tchèque, Roumanie, Sénégal, Suède, Tadjikistan, Taiwan… le choix de publier peu pour publier mieux des succès portés par la librairie indépendante et de temps en temps, un grand prix littéraire… • Prix des lectrices de Elle roman policier (2007) – Garden of Love, de Marcus Malte • Prix Médicis (2008) – Là où les tigres sont chez eux, de Jean-Marie Blas de Roblès • Prix Renaudot poche (2009) – Palestine, de Hubert Haddad Grand Prix de traduction de la ville d’Arles (2012) – Dominique Vitalyos pour sa traduction du malayalam (Inde) du Talisman, de Vaikom Muhammad Basheer • Prix du roman Fnac (2014) – Le Complexe d’Eden Bellwether, de Benjamin Wood, traduit de l’anglais par Renaud Morin • Prix Laure Bataillon de la meilleure œuvre traduite (2014) – Sika Fakambi pour sa traduction de l’anglais (Ghana) de Notre quelque part, de Nii Ayiwei Parkes • Prix du Premier roman étranger (2015) – Les Nuits de laitue, de Vanessa Barbara, traduit du portugais (Brésil) par Dominique Nédellec • Prix Littérature Monde (2016) – L’Ombre animale, de Makenzy Orcel • Prix Femina (2016) – Le Garçon, de Marcus Malte • Prix Littérature-Monde (2017) – Le Messie du Darfour, de Abdelaziz Baraka Sakin, traduit de l’arabe (Soudan) par Xavier Luffin • Prix du Premier roman étranger (2018) – La Somme de nos folies, de Shih-Li Kow, traduit de l’anglais (Malaisie) par Frédéric Grellier • Prix Littérature-Monde (2018) – Les Rois d’Islande, de Einar Már Guðmundsson, traduit de l’islandais par Éric Boury • Prix Orange du livre (2018) – Cette nuit, de Joachim Schnerf • Prix Médicis étranger (2019) – Miss Islande, de Auður Ava Ólafsdóttir, traduit de l’islandais par Éric Boury • Grand Prix de traduction de la ville d’Arles (2020) – Xavier Luffin pour sa traduction de l’arabe (Soudan) des Jango, de Abdelaziz Baraka Sakin • Prix Laure Bataillon de la meilleure œuvre traduite (2020) – François-Michel Durazzo pour sa traduction du catalan du Testament d’Alceste, de Miquel de Palol