Ajouter à ma liste d'envie
Ajouter à ma liste d'envie

12,5 × 19 cm
512 pages
978-2-84304-474-8
23,40
Paru le 12/03/2009
Autres formats
Numérique
Quelque part dans le Pacifique, un homme est rejeté par la mer. Victime d’une forme particulière d’amnésie, il tente de recomposer  son passé. Il élabore ainsi le dictionnaire d’une vie  que mille avatars jalonnent : enfance en Europe de l’Est, famille décimée dans les camps, périples sur un cargo, amours tumultueuses… Et, de plus en plus prégnante, son expérience d’astrophysicien – expérience des limites qui se confond peu à peu avec la mémoire d’un amour fou.
Avec l’Univers, réédité dans une version revue et augmentée, Hubert Haddad propose une entreprise fictionnelle sans équivalent : le premier roman-dictionnaire de la littérature française !

« Un de ces livres montres qui résistent, qu’on reprend, qui finissent par exercer une fascination profonde et durable. Une de ces œuvres écrites pour l’avenir. »
Bernard Fauconnier, Le Magazine littéraire

Hubert Haddad

Hubert Haddad a reçu le Grand Prix SGDL de littérature pour l’ensemble de son œuvre, ode à la féerie et à l’engagement. Après Palestine, Le Peintre d’éventail ou Un monstre et un chaos, il livre avec L’Invention du diable un roman picaresque grandiose.



12,5 × 19 cm
512 pages
978-2-84304-474-8
23,40
Paru le 12/03/2009
Autres formats
Numérique

Bonus

« Un livre fou,
inventif, féerique,
dans le plus pur imaginaire
de la littérature. »

Olivier Le Naire,
L’Express

« Un de ces livres monstres qui résistent,
qu’on reprend, qui finissent par exercer
une fascination profonde et durable.
Une de ces œuvres écrites pour l’avenir. »

Bernard Fauconnier, Le Magazine littéraire

« Hubert Haddad n’en est pas
à son coup d’essai,
ce qui ne l’empêche pas,
avec L’Univers,
de faire un coup de maître. »

Les Inrockuptibles

« Un roman lumineux,
qui se livre
comme le cosmos
par une nuit dégagée d’été.
Du grand Hubert Haddad »

Luca Ruffini Ronzani,
librairie Multipresse – Spa

« Qui n’a pas lu
Hubert Haddad ignore
l’un des écrivains français
les plus féconds
et les plus talentueux
d’aujourd’hui. »

Jacques de Decker,
Le Soir

Hubert Haddad chez Zulma