L’Invention du diable
Hubert Haddad L’Invention du diable A paraître

14 × 21 cm
320 pages
9791038701380
21,70
A paraître le 18/08/2022

PRESSE | AGENCE LA BANDE
ARNAUD LABORY
06 22 53 05 98
ALABORY@AGENCELABANDE.COM
ASSISTÉ PAR CÉLINE FOX
06 95 41 58 60
assistante@AGENCELABANDE.COM

LIBRAIRIE VALENTIN FÉRON
01 58 22 19 90
VALENTIN.FERON@ZULMA.FR

Papillon de Lasphrise s’est retiré dans sa tour d’ivoire angevine. Après une existence dédiée à l’amour et à la guerre, le voilà tout entier habité par le démon de l’écriture. Au soir de sa vie, il pactise avec le diable : tant que ses Poésies n’auront pas accédé à la postérité, il ne connaîtra pas le repos éternel. L’immortalité sera sa malédiction.
Emporté dans une aventure aux multiples péripéties, Papillon traverse les époques, se fourvoie chez les Précieuses ridicules, est embastillé avec le Marquis de Sade, croise Napoléon au pied de sa propre statue, survit à la Commune, et échappe de peu à la Gestapo. Voyant disparaître l’une après l’autre ses compagnes comme autant de feux follets, il se découvre amoureux d’une seule et même femme, idéale, avec l’espoir toujours de la retrouver.

Roman lumineux de merveilleuse inspiration baroque, L’Invention du diable flirte avec le fantastique, offrant au véritable Papillon de Lasphrise une destinée puissamment littéraire. Somptueux.

 

Hubert Haddad

Hubert Haddad a reçu le Grand Prix SGDL de littérature pour l’ensemble de son œuvre, ode à la féerie et à l’engagement. Après Palestine, Le Peintre d’éventail ou Un monstre et un chaos, il livre avec L’Invention du diable un roman picaresque grandiose.



14 × 21 cm
320 pages
9791038701380
21,70
A paraître le 18/08/2022

PRESSE | AGENCE LA BANDE
ARNAUD LABORY
06 22 53 05 98
ALABORY@AGENCELABANDE.COM
ASSISTÉ PAR CÉLINE FOX
06 95 41 58 60
assistante@AGENCELABANDE.COM

LIBRAIRIE VALENTIN FÉRON
01 58 22 19 90
VALENTIN.FERON@ZULMA.FR

Bonus

« Hubert Haddad est un poète ancré dans la réalité, un regard subtil sur la complexité humaine. »

Ouest France

« Appelez-moi Papillon, Marc Papillon de Lasphrise, ou tout bonnement le capitaine Lasphrise. Je suis le dernier immortel. On m’a attribué bien des noms sans que je m’en formalise. Pour moi qui ne ressens plus rien de vraiment tangible sur cette terre, la misère ou l’opulence s’équivalent. Suis-je encore humain autrement que d’apparence ? »

Hubert Haddad, L'invention du Diable

Lire un extrait du roman

« Toujours juste et incisif. »

Le Monde des Livres

« Hubert Haddad est un véritable architecte
des lettres. »

Le Figaro littéraire

« Que d’aventures au fil des siècles, sur les routes du centre de la France et les quartiers de Paris. Des siècles d’histoire survolés et agrémentés des rencontres voluptueuses. Un grand roman baroque ! »

Sur la route de Jostein

#linventiondudiable

« C’est une puissante énergie créatrice
qui anime ses livres. »

L’Humanité

#linventiondudiable

« Émouvant, possédé, lumineux. »

Lire

#linventiondudiable

« Sans doute l'un des plus beau texte de Hubert Haddad dont le souffle époustouflant donne la mesure de la maitrise d'un style  et d'une voix remarquable. »

Delphine, Gibert Joseph Saint-Michel

« Voyage dans le temps et l’espace, odyssée fantastique. Magistrale démonstration de ce qu’autorise la littérature. 
Un très grand livre. »
Fnac La Défense

« Avec L’Invention du Diable, Hubert Haddad fait preuve d’une telle maestria, d’une telle culture, d’un tel talent de conteur qu’on a envie
de tirer son chapeau. » 

André, Librairie Chant Libre

Hubert Haddad chez Zulma