Opium Poppy
Hubert Haddad Opium Poppy

Roman
Prix du Cercle Interallié 2012

Ajouter à ma liste d'envie
Ajouter à ma liste d'envie

12,5 × 19 cm
176 pages
978-2-84304-566-0
17,80
Paru le 18/08/2011
Autres formats
Numérique
Encore et encore, on lui demande comment il s’appelle. La première fois, des gens lui avaient psalmodié tous les prénoms commençant par la lettre A. Sans motif, ils s’étaient arrêtés sur Alam. Pour leur faire plaisir, il avait répété après eux les deux syllabes. C’était au tout début, à Paris. On venait de l’attraper sur un quai de gare, à la descente d’un train…

Au fil de cette traque à l’enfant, se dessine l’histoire d’Alam. Celle d’un petit paysan afghan, pris entre la guerre et le trafic d’opium, entre son désir d’apprendre et les intimidations de toute sorte, entre son admiration pour un frère tête brûlée et l’amour éperdu qu’il porte à une trop belle voisine…Ce magnifique roman à la précipitation dramatique haletante éclaire la folle tragédie des enfants de la guerre. « Qui aura le courage d’adopter le petit taliban ? » semble nous demander avec une causticité tendre l’auteur d’Opium Poppy.
Hubert Haddad

Hubert Haddad a reçu le Grand Prix SGDL de littérature pour l’ensemble de son œuvre, ode à la féerie et à l’engagement. Après Palestine, Le Peintre d’éventail ou Un monstre et un chaos, il livre avec L’Invention du diable un roman picaresque grandiose.



12,5 × 19 cm
176 pages
978-2-84304-566-0
17,80
Paru le 18/08/2011
Autres formats
Numérique

Bonus

« Une fois encore, son livre emporte l’adhésion par sa façon de se tenir sur la crête, entre le reportage et la grande prose dramatique. »

Jean-Claude Lebrun, L’Humanité

« Dans la veine du formidable Palestine, Haddad a l’efficacité terrible du sniper pour achever l’innocence. Poète impitoyable. »

 Philippe-Jean Catinchi,
Le Monde

« Douloureux et très bien
écrit, ce terrible récit
de guerre, d’amour,
de frères est bouleversant. »

Isabelle Howald, librairie Kléber — Strasbourg

« Opium Poppy fait partie
de ces livres qui rendent
meilleur le lecteur. »

Thomas Auxerre, librairie L’Amandier —  Puteaux

« Haddad sur un rythme très rapide, sans temps mort,
s’appuie sur la puissance d’une langue très travaillée
pour entraîner le lecteur dans l’alternance
de l’élégiaque et de l’apocalyptique. Opium Poppy
ne laissera aucun lecteur indifférent. »

Jean Milbergue, librairie Labyrinthes - Rambouillet

« Hubert Haddad signe un magnifique roman, qui prend aux tripes et dérange nos bonnes consciences occidentales. »

Lucie Cauwe, Le Soir

Hubert Haddad chez Zulma