François-Michel Durazzo

François-Michel Durazzo

François-Michel Durazzo, principalement attaché à Zulma, est traducteur de langues romanes – castillan, catalan, occitan, galicien, portugais, corse – et du grec. Il a traduit une centaine d’œuvres – romans, nouvelles, recueils de poésie – en français, mais aussi en d’autres langues – catalan, corse, espagnol, italien. Il est entre autres le traducteur d’auteurs catalans comme Miquel de Palol, Victor Català ou Francesc Serés. Du castillan, François-Michel Durazzo a traduit les romanciers mexicains David Toscana et Euardo Antonio Parra, les Argentins Ricardo Piglia et Nestor Ponce, la Portoricaine Mayra Santos-Febres, la Dominicaine Rita Indiana et l’Espagnol Ramón Gómez de la Serna.

Il a reçu en 2014 le Prix de traduction poétique Alain Bosquet pour sa traduction du grec de Figure de l’absence de Yannis Ritsos et en 2020 le Prix de traduction Laure-Bataillon pour le Testament d’Alceste (Zulma). Il est membre du comité de rédaction de la revue Apulée.

Bonus

« Sur le sol, on trouva trois pistolets-mitrailleurs – le  Thompson, l’Halcón 45, un PAM –, et un revolver de calibre 38, dans deux caisses défoncées il restait quelques projectiles : voilà l’arsenal avec lequel les trois voyous avaient résisté durant quinze heures au siège de plus de trois cents policiers. »

Ricardo Piglia, Argent Brûlé

François-Michel Durazzo
traducteur chez Zulma

François-Michel Durazzo
dans Apulée