Ricardo Piglia

Romancier, essayiste et scénariste, Ricardo Piglia (1941-2017) est reconnu comme l’un des plus grands auteurs argentins. Il a également dirigé la Série noire d’une célèbre maison d’éditions à Buenos Aires et enseigné à Princeton et Harvard. Parmi de nombreuses récompenses, il a reçu le prix Ricardo Gallegos, le plus important prix littéraire d’Amérique latine.

C’est en s’emparant du braquage qui a défrayé la chronique en 1965 à Buenos Aires que Piglia a réinventé, à la manière magistrale d’un Truman Capote ou d’un Norman Mailer, le roman noir argentin. Argent brûlé a été récompensé par le prix Planeta.

Ricardo Piglia chez Zulma

Bonus

« À l’heure où l’on ne cesse de vanter les mérites
d’une littérature en prise avec le réel,
ce livre de Ricardo Piglia nous propose une autre voie,
celle d’une littérature qui, sans ignorer
le monde et l’Histoire, parle de la littérature elle-même,
de sa force, de son pouvoir. »

Vincent, librairie La Machine à lire — Bordeaux

« La traduction
de cet ouvrage datant de 1992
ne fera que réjouir ses fans
et, on l’espère,
en conquérir d’autres »

Alain Nicolas, L’Humanité

« Sur le sol, on trouva trois pistolets-mitrailleurs – le  Thompson, l’Halcón 45, un PAM –, et un revolver de calibre 38, dans deux caisses défoncées il restait quelques projectiles : voilà l’arsenal avec lequel les trois voyous avaient résisté durant quinze heures au siège de plus de trois cents policiers. »

Ricardo Piglia, Argent Brûlé