Dominique Vitalyos

Dominique Vitalyos

Dominique Vitalyos a vécu sept ans au Kerala où elle a étudié la langue malayalam et le théâtre dansé Kathakali. Depuis, elle partage son temps entre la France et l’Inde, découvre et traduit des auteurs indiens de langues anglaise et malayalam, pour contribuer à donner aux littératures de l’Inde la place qu’elles méritent dans l’édition française.

Elle reçoit, en 2012, le Prix de traduction Amédée Pichot de la ville d’Arles pour sa traduction du Talisman, de Vaikom Muhammad Basheer.

Bonus

« On y plonge pour y trouver une douceur faite de sens et de passion à la James Baldwin… La fraîcheur, l’intelligence, les nuances de gris et de noir de Dashiell Hammet… Pramoedya est un romancier qui mérite de recevoir le prix Nobel. » 

The Los Angeles Times

« Pramoedya Ananta Toer a réussi, de manière émouvante et lumineuse, à rendre compte de la psychose coloniale. La Maison de verre est aussi une analyse mémorable de la capacité humaine à s’autodétruire, n’importe où et à
n’importe quel moment. »  

The New York Times

« Un travail majeur. »

Librairie des Abbesses - Paris

« Un essai qui fait
grand bruit. »

Philosophie Magazine

« Toer a façonné une œuvre libre empruntant à tous les genres et toutes les sensibilités, où la dimension engagée est véhiculée par des histoires d’amour, d’espionnage, des confessions, des narrateurs multiples et des dialogues à la limite de la scène théâtrale. »

Élise Lépine, Transfuge

Les lectures d'Élise Lépine

Dominique Vitalyos
traducteur chez Zulma