R. K. Narayan

Élevé par une grand-mère fantasque, avec un singe et un paon comme animaux de compagnie, R. K. Narayan nous entraîne en Inde du Sud, dans le petit monde imaginaire de Malgudi, avec une étonnante magie évocatrice et une écriture brillante d’un naturel envoûtant.

Disparu voilà bientôt deux décennies, R. K. Narayan (1906-2001) est une voix majeure de la littérature universelle du XXe siècle.

« Narayan m’a offert une seconde patrie. Sans lui, je n’aurais jamais su ce qu’être Indien veut dire. »
Graham Greene

R. K. Narayan chez Zulma

Bonus

« Portrait d’un petit escroc reconverti en marchand d’illusions, le très balzacien Magicien de la finance est un bijou d’ironie caustique »

André Clavel, Lire

« Usant du conte philosophique, une morale bien servie nous attend au tournant, mais toujours avec humour et finesse. [...] L’une des voix majeures de la littérature indienne. »

Marilyn, librairie Mollat — Bordeaux