Ce que Frida m’a donné
Rosa Maria Unda Souki Ce que Frida m’a donné

Roman traduit de l’espagnol (Venezuela) par Margot Nguyen Béraud et l’auteure

A paraître

19 × 22,5 cm
192 pages
979-10-387-0060-4
15,99
Paru le 26/08/2021
Autres formats
Grand format

Presse
Amandine Labansat
07 76 78 82 90
 
 
Librairie
Valentin Féron
01 58 22 19 90
valentin.feron@zulma.fr

ROSA MARIA UNDA SOUKI EST FRANCOPHONE. ELLE VIT À PARIS. Dans la chaleur de l’été 2019, Rosa Maria Unda Souki devrait être plongée dans les préparatifs de son exposition à venir. Recluse au Couvent des Récollets, entre vertiges du doute et farouche détermination, elle tarde à rédiger le texte destiné au catalogue, à penser l’agencement des tableaux – toujours en cours d’acheminement depuis le Brésil. Dans l’attente, elle retrace ce qui l’a menée là. Comment elle a consacré cinq ans à la figure emblématique de Frida Kahlo en peignant sa célèbre Maison bleue, constituant une œuvre picturale d’une richesse saisissante. En quête d’elle-même, Rosa Maria renoue avec une Frida intime, comme si les clés pour se retrouver elle-même étaient aussi celles qui permettent de comprendre Frida. Rosa Maria investit les espaces, présents et passés : l’atelier où elle réside à Paris, le lieu de cette exposition en cours, mais aussi la maison de sa propre enfance à Guama, au Venezuela. Elle cherche à rendre l’écho des voix, celle de son père disparu, celle du pays dont elle s’est exilée, celle de Frida. Dans un dialogue permanent, superbement illustré de dessins au graphite et des tableaux originaux de l’auteure, Ce que Frida m’a donné nous invite à un troublant voyage, à la fois très personnel et universel, au cœur même du processus créatif, de la construction de la mémoire et de la réconciliation avec soi-même.

Rosa Maria Unda Souki

Rosa Maria Unda Souki est née en 1977 à Caracas. Artiste peintre, elle expose à Paris, Madrid, Londres, New York, Seoul ou São Paulo.

Ce que Frida m’a donné nous invite à un troublant voyage, très personnel et universel, au cœur du processus créatif, de la construction de la mémoire et de la réconciliation avec soi-même.



19 × 22,5 cm
192 pages
979-10-387-0060-4
15,99
Paru le 26/08/2021
Autres formats
Grand format
Presse
Amandine Labansat
07 76 78 82 90
 
 
Librairie
Valentin Féron
01 58 22 19 90
valentin.feron@zulma.fr

« Accompagnées d'illustrations, ses réflexions évoquent le processus créatif, l’inspiration artistique et bien sûr l’œuvre et le destin de Frida Kahlo. Une expérience unique de lecture. »

Camille, librairie Mollat - Bordeaux

Les coups de cœur de la librairie Mollat

« Drôle, cocasse, candide, touchante, Rosa Maria
nous entraîne dans un passionnant jeu de bascules
et de miroirs de son petit espace parisien à la
labyrinthique maison mexicaine de Frida Kahlo. »

Manuel H., Librairie La Buissonnière — Yvetot

« Un très beau livre coloré, sorte de journal
de travail de l’artiste, journal intime de la création,
qui ouvre une réflexion sur les lieux, entre la maison
de Frida et la maison d’enfance de l'auteur...
Une belle découverte. » 

Sophie Boucaud, librairie Le Bleuet – Banon

Les coups de cœur de la librairie Le Bleuet

« Un enchantement pour les yeux et pour le cœur.
Rosa Maria Unda Souki mêle savamment le noir et le
blanc à la couleur et le texte au dessin. Un très
très bel ouvrage... »

Dominique, Fnac – Montpellier 

« Gai, facétieux, tendre Ce que Frida m'a donné est une déambulation magnifiquement dessinée au cœur
de la Maison bleue. »
Librairie Cheminant - Vannes

Les coups de cœur de la librairie Cheminant

« Destins entremêlés de deux
artistes, hommage flamboyant
à Frida Kahlo, voyage entre
le Venezuela, le Mexique
et Paris.... Une merveille ! »
Librairie Guillaume - Caen

Les coups de cœur de la librairie Guillaume

« C’est un récit intime et universel
à la fois, celle de la quête de soi,
de la quête de sens et de la reconstitution de la mémoire. Comprendre son passé pour avancer, pour se trouver et créer. »
Letizia Frisina, librairie Lucioles - Vienne

Les coups de cœur de la librairie Les Lucioles

Rosa Maria Unda Souki chez Zulma