Argent brûlé
Ricardo Piglia Argent brûlé

Roman traduit de l’espagnol (Argentine)
par François-Michel Durazzo

Ajouter à ma liste d'envie
Ajouter à ma liste d'envie

12,5 × 19 cm
272 pages
978-2-84304-506-6
20,30
Paru le 08/04/2010
Autres formats
NumériquePoche Z/a

Buenos Aires, mercredi 27 septembre 1965, 15 h 11. Une voiture lancée à toute allure bloque un convoi de fonds. Beretta au poing, Bébé Brignone et le Gaucho Dorda mitraillent le fourgon, s’emparent du magot et laissent trois flics à terre. La cavale commence, de planque en planque… jusque dans la souricière tendue à Montevideo par l’inspecteur Silva. Assiégée mais décidée à résister jusqu’au bout, l’improbable bande de forcenés défie en une nuit tous les jeux de pouvoir – et ses propres démons.

Argent brûlé élève le « casse du siècle » argentin au rang de mythe. Un roman halluciné, sur fond d’agitation péroniste et de corruption, aussi étourdissant qu’inoubliable.

« Piglia dézingue tout le monde dans ce roman noir qui tient aussi de la critique sociale et politique. » Les Inrockuptibles

Ricardo Piglia

Romancier, essayiste et scénariste, Ricardo Piglia (1941-2017) est reconnu comme l’un des plus grands auteurs argentins. Il a également dirigé la Série noire d’une célèbre maison d’éditions à Buenos Aires et enseigné à Princeton et Harvard. Parmi de nombreuses récompenses, il a reçu le prix Ricardo Gallegos, le plus important prix littéraire d’Amérique latine.

C’est en s’emparant du braquage qui a défrayé la chronique en 1965 à Buenos Aires que Piglia a réinventé, à la manière magistrale d’un Truman Capote ou d’un Norman Mailer, le roman noir argentin. Argent brûlé a été récompensé par le prix Planeta.



12,5 × 19 cm
272 pages
978-2-84304-506-6
20,30
Paru le 08/04/2010
Autres formats
NumériquePoche Z/a

Bonus

« Sur le sol, on trouva trois pistolets-mitrailleurs – le  Thompson, l’Halcón 45, un PAM –, et un revolver de calibre 38, dans deux caisses défoncées il restait quelques projectiles : voilà l’arsenal avec lequel les trois voyous avaient résisté durant quinze heures au siège de plus de trois cents policiers. »

Ricardo Piglia, Argent Brûlé

« Simple, rapide, tourbillonnant. Un
concentré de violence et de folie, avec de vrais vilains dedans. »

Julie – Ici Librairie, Paris 

Tous les coups de cœur d'Ici librairie

Ricardo Piglia chez Zulma