PRO
PRO

Librairie La Buissonnière

Librairie La Buissonnière
10, place Victor Hugo
76190 Yvetot
02 35 56 19 10
Voir le plansite de la librairie

Coups de cœur des libraires

De la forêt

« Texte au charme désuet, poétique et dépaysant, d'une singulière modernité puisqu'il a été rédigé entre 1937 et 1939 par ce grand auteur de la littérature bengalie. C'est une belle réflexion offerte autour de l'écologie et de la nécessité de vivre harmonieusement avec l'environnement et la nature parmi ses richesses et sa luxuriance. Au cœur de la jungle indienne, vous pénétrez sur un territoire encore intact, à peine conquis par les mains humaines. Au fils des pages et des années écoulées, au fil de la répartition des terres entre les métayers, les propriétaires fonciers optent pour un défrichement massif et l'appât du gain toujours désiré. Le narrateur partagé entre ses obligations professionnelles et une naïveté touchante constate alors amèrement les ravages occasionnés pour la subsistance de ses compatriotes au détriment de la faune et de la flore. » - Betty Duval, La Buissonnière

L’Hôtel du Cygne

« Ce roman social, à la narration concise et efficace constate l’air de rien les conséquences de la politique de l’enfant unique dans la Chine contemporaine, les effets pervers de la corruption et de l’enrichissement personnel généralisé et l’appât de l'argent démesuré. C’est tout le paradoxe vivant de la Chine, un pays qui se voudrait intègre, érigé en modèle social exemplaire en apparence mais qui recouvre de nombreuses facettes et des disparités flagrantes, économiques et sociales. Chacun tente de vivre comme il le peut, naviguant au jour le jour entre astuces et combines.
Avec nuances, fantaisie et justesse, l’auteure dévoile des personnages fragilisés, profondément humains : un enfant unique ultra-choyé, malicieux et capricieux, finalement très solitaire, une nourrice secrètement blessée, intensément aimante malgré les déceptions, déterminée à affronter les aléas. » Betty D., librairie La Buissonnière - Yvetot

Les Aventures d’Ibidem Serpicon

« Une fantaisie. Un texte au style débridé, loufoque et fantaisiste, une déambulation fantasque qui révèle en filigrane tendresse et touchante mélancolie. » Manuel, librairie La Buissonnière - Yvetot

Ce que Frida m’a donné

« C’est un formidable et étonnant ouvrage qui nous est ici offert, un récit écrit, peint, dessiné, admirablement composé. Artiste peintre sud-américaine, Rosa Maria fait le récit de son arrivée à Paris dans l’attente d'inaugurer sa prochaine exposition composée d'une cinquantaine de toiles inspirées par la vie, l’œuvre et la maison de Frida Kahlo. Drôle, cocasse, candide, touchante, Rosa Maria nous entraîne dans un passionnant jeu de bascules et de miroirs de son petit espace parisien à la labyrinthique maison mexicaine de Frida Kahlo, d’un univers graphique en contre-plongée à des plongées bio-graphiques aux touches subtiles, d’intérieurs en extérieurs, de présences en absences, d’interrogation sur soi à l’énigme que représente l’œuvre et la vie de l’autre. Ce que Frida lui a donné, Rosa Maria Unda Souki nous l’offre aujourd’hui dans ce livre. Nous aurions tort de ne pas nous en saisir à notre tour. » Manuel, librairie La Buissonnière - Yvetot

Au nord du monde

« À la frontière du roman d’anticipation et de la littérature des grands espaces, entre western post-apocalyptique et fable politique au temps de nouveaux totalitarismes, Au nord du monde est un roman fascinant et passionnant, haletant et tenant, riche d'émotions, d’interrogations et de projections qui catalyse les inquiétudes du monde à travers la survie de son héroïne dans une Sibérie dévastée et un monde dépeuplé. Une découverte ! » Manuel, librairie La Buissonnière - Yvetot

Le Clou« Portrait minutieux et mélancolique de la jeunesse chinoise des années 80 et 90 en proie au désarroi et à l’ennui existentiel. Entre tourments et désespérance, habités d’une lucidité implacable certains tentent d’éclaircir et de pénétrer les tragédies maoïstes passées qui leur ont échappé. Chape de plomb infernale perpétrée au fil des ans dans un pays où la destruction est symbole de création et de créativité. Tout semble permis tandis que rien ne l’est. Décors factices et grandioses qui encerclent le cocon de l’enfance qui finira par éclater. Quête longue et sensible d’une vérité parfois inatteignable. Une soif d’amour et d’émancipation rarement assouvie, étanchée. Roman ample, magnifique et douloureux, bouleversant, éloigné des clichés habituels et immédiats. Deux narrations s’entremêlent et alternent le temps d’une nuit d’évocation, tentent de faire la lumière sur les cinquante dernières années écoulées. Loin des clichés (rouges) flamboyants du vaste empire, c’est une petite province terne, pathétique et ennuyeuse qui est évoquée. La corruption, le népotisme et la différence de classes sociales demeurent toujours présents. » Betty Duval-Hubert, librairie La Buissonnière — Yvetot
Miss Islande

« La formidable romancière islandaise, autrice de l’inoubliable Rosa candida étonne et surprend encore et toujours par sa fraîcheur, son humour, sa perspicacité, sa drôlerie, ses personnages comme Hekla, cette jeune femme au prénom de volcan, jeune romancière que les hommes invitent à concourir pour le titre de Miss Islande plutôt qu’à reconnaître son talent d’écrivaine dans cette île si éloignée de tout, encore bien isolée du monde dans ces années soixante. Le talent d’Audur Ava Olafsdottir est incomparable, son roman dégage un charme fou, possède un souffle de liberté et de création rafraîchissant, surprenant et inattendu. C’est l’irruption de la poésie dans le quotidien et du quotidien dans la poésie. Quel bonheur, quel plaisir, quelle réjouissance ! » Manuel, librairie La Buissonnière — Yvetot

La Géante« Une beauté grandiose. Entre vos mains un petit bijou littéraire, simple et discret mais ô combien précieux, étrange et intriguant. On pénètre lentement dans ce roman, dès les premiers mots et les premières phrases vous savez que vous ne voulez pas en hâter la lecture, surtout pas. Il y a de l’immobilité et de l’attention, du silence et de l’éloquence, de la force et de la fragilité sous la masse observatrice de la géante. La Géante qui sait et qui ne dit rien, elle accompagne et recueille sur ses chemins de pierres les solitudes, les silences et les émotions humaines. Magnifique ! » Betty, librairie La Buissonnière — Yvetot
Ce qu’ici-bas nous sommes

« Offrande lyrique. Ce roman a l’allure d’un joyeux bazar loufoque et euphorique savamment organisé et pensé. C’est un mélange d’éruditions, d’informations fausses et vraies, détournées, malaxées, ruminées, digérées, offertes au lecteur comme autant d’offrandes lyriques et drôlatiques. C’est savoureux, déroutant, surprenant, inclassable. Le récit est hybride, riche en textes et en images, une proposition de voyage anthropologique au ton moqueur et narquois, jamais irrévérencieux. Entre réalités fictives et fantasmagories, vous pénétrez au cœur des ténèbres, au cœur de ce qui fait sens, l’essence même de l’homme. Laissez-vous porter et partez pour un grand voyage littéraire. » Betty, librairie La Buissonnière — Yvetot

SolliccianoLe coup de cœur de Manuel de la librairie La Buissonnière de Yvetot
Opium PoppyLe coup de cœur de Manuel de la librairie La Buissonnière de Yvetot
Casting sauvage« Entrer dans un roman d’Hubert Haddad, c’est s’engager dans une promenade littéraire inattendue et sans cesse renouvelée, c’est aller à la rencontre d’une fabuleuse écriture. Avec ce Casting sauvage, l’auteur nous invite à l’errance et à la déambulation dans une magnifique traversée de Paris où des visages en marge, des corps fragiles et des êtres sensibles se risquent à des histoires aussi belles que tragiques. » Manuel Hirbec, librairie La Buissonnière — Yvetot
Corps désirable« Un roman au sujet troublant et fascinant qui sonde notre monde contemporain jusque dans ses ultimes limites tout en creusant les questions les plus intemporelles, les plus essentielles, les plus fondamentales qui soient : l’amour, le désir, l’identité, le soi et l’autrui. Tendu par un suspense continu, ce roman est porté et emporté par l’écriture magnifique et fabuleuse d’Hubert Haddad qui donne à éprouver les sensations et les émotions les plus subtiles de ses personnages. » Manuel Hirbec, librairie La Buissonnière — Yvetot
Les Rois d’Islande

« Jouant et déjouant pour notre plus grand plaisir les codes de la saga (forcément islandaise !), l’auteur nous entraîne follement dans cette étonnante lignée de personnages aussi flamboyants qu’ordinaires, drôles et attachants. Sous l’humour, percent une douce ironie et un regard acéré sur la société islandaise, loin d’être parfaite ! Bref, c’est fourmillant, drôle et vivifiant ! » Manuel Hirbec, librairie La Buissonnière — Yvetot

« "La marche à pied mène au paradis ; il n’y pas d’autre moyen d’y parvenir, mais il faut marcher longtemps" est le plus bel incipit de la rentrée littéraire sous la plus belle couverture jamais vue ! Avec le fabuleux et poétique MĀ comme avec l’étrange et effrayant CORPS DÉSIRABLE, Hubet Haddad sublime la langue française, magnifie la prose, réenchante le roman, réjouis le lecteur ! » Manuel Hirbec, librairie La Buissonnière — Yvetot
La Somme de nos folies« Une bienheureuse et réjouissante découverte qu’est "La somme de nos folies" : un joyeux dépaysement romanesque, un voyage en Malaisie contemporaine, plutôt campagnard qu’urbain, la rencontre de personnages simples et pittoresques, l’appréhension de leurs caractères aussi sages que loufoques animés d’une dérision inébranlable et d’un stoïcisme voire d’un flegme à toute épreuve. Et les épreuves sont nombreuses ! Deux narrations s’entremêlent pour évoquer le quotidien de Lubok Sayong au sein de cette communauté indo-sino-malaise. C’est superbe d’humanités et d’humanisme. » Betty Duval-Hubert, librairie La Buissonnière — Yvetot
L’Ombre animale« Jeune auteur haïtien, Makenzy Orcel bouscule la littérature en livrant une œuvre ardente et tempétueuse, une épopée familiale au long souffle romanesque portée par une puissance stylistique hors-norme. D’outre-tombe comme du fond du ventre surgit la voix d’une femme au verbe acéré et à la phrase tranchante, ses mots comme une ultime lame pour fendre le destin tragique qui fut le sien. Magnifique ! » Manuel Hirbec, librairie La Buissonnière — Yvetot
Le Rituel des dunes« Roman facétieux, récits épiques enchâssés dans une narration contée au cœur de la Chine contemporaine des années 80 en pleine mutation. C’est une explosion de la littérature comme un feu d’artifice où une multiplicité de petits feux narratifs s’allument et se répondent les uns aux autres, s’interpellent et animent la curiosité du lecteur. Ce conte gigantesque alimenté d’histoires emporte loin dans la fiction, dans les souvenirs et les rêves. » Betty, librairie La Buissonnière — Yvetot
Popa Singer« Inventivité, créativité, poésie, humour, impertinence : mais quel est ce jeune auteur qui avec un tel mordant nous apporte autant de fantaisie narrative et littéraire ? À plus de 90 ans, René Depestre anime une langue virevoltante et vivifiante qui s’invente à tous les instants. Popa singer est un bonbon acidulé : les mots éclatent en bouche et libèrent des sons colorés, laissant une saveur pimentée sur le bout de la langue ! » Manuel Hirbec, librairie La Buissonnière — Yvetot
Un monstre et un chaos« Le gris et les ténèbres s’estompent au profit des ors et des rouges, les sourires et les rires apparaissent tandis que la désespérance et les pleurs reculent quelques instants. Ce roman est d’une beauté pénétrante et poignante. » Betty, librairie La Buissonnière — Yvetot