éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Le Garçon
14 x 21 cm • 544 pages
ISBN 978-2-84304-760-2
23,50 € • Paru le 18/08/16
Télécharger
la couverture en HD

Imprimer l’argumentaire
Littérature
Marcus Malte

Le Garçon


PRIX FEMINA 2016

 

« Ce roman est  une météorite tombée dans les plates-bandes du monde littéraire. » Mona Ozouf, Présidente du jury du Prix Femina



Il n’a pas de nom. Il ne parle pas. Le garçon est un être quasi sauvage, né dans une contrée aride du sud de la France. Du monde, il ne connaît que sa mère et les alentours de leur cabane. Nous sommes en 1908 quand il se met en chemin – d’instinct.
Alors commence la rencontre avec les hommes : les habitants d’un hameau perdu, Brabek l’ogre des Carpates, philosophe et lutteur de foire, l’amour combien charnel avec Emma, mélomane lumineuse, à la fois sœur, amante, mère. « C’est un temps où le garçon commence à entrevoir de quoi pourrait bien être, hélas, constituée l’existence : nombre de ravages et quelques ravissements. » Puis la guerre, l’effroyable carnage, paroxysme de la folie des hommes et de ce que l’on nomme la civilisation.
Itinéraire d’une âme neuve qui s’éveille à la conscience au gré du hasard et de quelques nécessités, ponctué des petits et grands soubresauts de l’Histoire, le Garçon est à sa façon singulière, radicale, drôle, grave, l’immense roman de l’épreuve du monde.


Dans la presse...

Marcus Malte parle du Garçon avec Claire Delorme dans l’émission “Voyage au bout de la nuit”, sur C8, le 13 décembre 2016.
Pour regarder l’émission, cliquer ici.

Le Garçon
de Marcus Malte sur RTL “Laissez-vous tenter”, présenté par Bernard Lehut, le 26 octobre 2016.
Pour écouter l’émission, cliquer ici.

François Angelier parle du Garçon de Marcus Malte, sur France Culture “Les Émois”, le 25 octobre 2016.
Pour écouter l’émission, cliquer
ici.

« De ce roman on sort époustouflé (...) Marcus Malte est décidément un auteur étonnant, oscillant entre poésie, roman noir et épopée, il a l’art de surprendre et c’est un délice pour le lecteur. » Alexandra Schwartzbrod, Libération

« Marcus Malte a du culot et une ambition bien placée. Son écriture ne cesse de changer selon les circonstances du roman, tantôt poétique et roulante, tantôt âpre et violente. L’auteur ouvre mille pistes et ne les referme jamais pour nous parler des chaos du monde et de son humanité effrayante. » Christine Ferniot, Lire

« Le Garçon est un récit du ressenti, de l’émotion, une réflexion sur l’homme, le rapport au temps, à l’autre, au civilisé. Comment naît-on; comment devient-on; comment demeure-t-on homme ? Avec ses personnages qu’un souffle arrache, le conte d’apprentissage se fait histoire hypnotique, mélange hasardeux de philosophie, de poésie, de burlesque, de tragique, pour un exil au bout du monde et de soi-même, tout de demi-ton, à la fois lyrique et comme en sourdine. » Julie Coutu, Le Matricule des Anges

« La langue est drue, les images d'une invention et d'une force fulgurantes. On passe du rire aux larmes dans ce magistral récit d'une découverte de l’épreuve du monde. » Yves Viollier, La Vie

« Jusqu’où l’innocence peut-elle résister à l’épreuve de la vie en société? Comment respecter cet homme sans fausser son être et sa personnalité profonde? Sans jamais prendre la parole mais avec un magnétisme certain et une authenticité précieuse, ce garçon-là marque inévitablement tous ceux qu’il a croisés. Jusqu’au lecteur. » Geneviève Simon, Lire, supplément à La Libre Belgique

Les libraires en parlent...