La Sterne rouge
Antonythasan Jesuthasan La Sterne rouge

Roman traduit du tamoul (Sri Lanka) par Léticia Ibanez


14 × 21 cm
288 pages
979-10-387-0083-3
21,80
A paraître le 03/02/2022

Ala voit le jour dans la communauté tamoule d’un village du Sri Lanka en proie aux assauts de groupes paramilitaires cinghalais. Exposée aux conflits interethniques, elle est encore une enfant lorsqu’elle rejoint les Tigres tamouls. À quinze ans, amoureuse de son général, la voici prête à mourir au combat. Mais l’attentat-suicide qu’elle s’apprête à commettre n’aura pas lieu et quand on lui ordonne de se faire sauter sans dommage collatéral, Ala rejette cette mort inutile et se fait arrêter. Condamnée à trois cents ans de prison par l’armée sri lankaise, elle est libérée cinq ans plus tard. Ala n’a d’autre choix que l’exil, et file pour l’Europe. Là, une autre vie commence.
Mais Ala est-elle vraiment ce qu’elle prétend être ? Par une astucieuse mise en abyme, le roman explore avec subtilité la question des origines, de l’engagement, de la violence et de la liberté : comment à quinze ans se retrouve-t-on à commettre un attentat-suicide ? Quel jugement une kamikaze porte-t-elle sur la mort ? Quel retour possible vers la société civile ? Quel regard sur l’Europe ?
La Sterne rouge est aussi un magnifique roman dédié aux Tamouls de l’est du Sri Lanka, à leur savoir, leurs dieux et leurs démons, leur sorcellerie, leur théâtre – une culture effacée par la colonisation, que l’auteur s’attache à sortir de l’oubli.

Antonythasan Jesuthasan

Si l’on connaît son visage grâce au superbe Dheepan de Jacques Audiard (Palme d’or à Cannes en 2015) dont il est l’acteur principal, on sait moins qu’Antonythasan Jesuthasan est un écrivain exceptionnel, auteur de romans, recueils de nouvelles, essais, pièces de théâtre et scénarios. Antonythasan Jesuthasan – alias Shobasakthi – est né en 1967 à Allaipiddy, un village à l’extrême nord de Sri Lanka. Ancien enfant soldat du Mouvement de libération des Tigres tamouls, il arrive en France en 1993 où il obtient l’asile politique. Il vit désormais à Paris. Après le très remarqué Friday & Friday, son œuvre extraordinairement novatrice se poursuit avec La Sterne rouge. Une immense découverte.



14 × 21 cm
288 pages
979-10-387-0083-3
21,80
A paraître le 03/02/2022

Bonus

« Une voix rare
et précieuse »
Lire

« La jeune femme tâta sa tempe de la main gauche.
La blessure par balle qu’elle s’était dessinée sur le front,
avec son rouge à lèvres, était encore grasse et fraîche
au toucher. Elle quitta son lit, se posta devant le miroir
et contempla son front avec ébahissement. Puis elle se dessina
des blessures au ventre et au cou, toujours avec son rouge
à lèvres. Le corps d’Ala était chargé de blessures,
comme les arbres rujovk de leurs baies qui tapissent
au printemps le sol de Lando Plancé. »

La Sterne rouge, Antonythasan Jesuthasan

Antonythasan Jesuthasan chez Zulma