Comme tous les après-midi
Zoyâ Pirzâd Comme tous les après-midi

Nouvelles traduites du persan (Iran) par Christophe Balaÿ

Ajouter à ma liste d'envie
Ajouter à ma liste d'envie

11,5 × 17 cm
144 pages
978-2-84304-725-1
7,95
Paru le 15/01/2015
Autres formats
Grand format

Alieh, Rowshanak ou Raeheleh sont souvent à leur fenêtre. Entre le riz pilaf aux lentilles et les pétunias, le voile et une paire de bas, le mari, les enfants, les aïeuls ou les voisines, elles guettent ce qui va venir conforter ou bousculer leurs habitudes.

Au fil des saisons et des générations de femmes flotte sur Comme tous les après-midi un parfum de mystère étrange et pénétrant. En touches légères, prégnantes, se dessine en filigrane, parfois à la lisière du fantastique, un portrait discret mais audacieux de la femme iranienne. Par la simplicité et la sobriété de son style, Zoyâ Pirzâd épingle comme un papillon rare la fuite du temps et déjoue d’un regard incisif les pièges de la vie qui passe.

Zoyâ Pirzâd

Romancière, nouvelliste hors pair, Zoyâ Pirzâd, née à Abadan d’un père iranien d’origine russe et d’une mère arménienne, fait partie de ces auteurs iraniens majeurs qui ouvrent sur le monde l’écriture persane sans rien céder de leur singularité. Découverte par Zulma en 2007 et d’emblée très remarquée, elle compose, d’ une œuvre à l’autre, un kaléidoscope de la vie en Iran – du point de vue des femmes –, et bien au-delà, de la vie tout court.



11,5 × 17 cm
144 pages
978-2-84304-725-1
7,95
Paru le 15/01/2015
Autres formats
Grand format

Bonus

« Zoyâ Pirzâd dessine un portrait discret et audacieux de la femme iranienne sur laquelle pèse le joug politique, et ce dans une langue poétique, avec des scènes qui frôlent parfois le fantastique. Un petit livre rose au charme ravageur ! »  

Librairie Jeanne Laffitte - Les Arcenaulx — Marseille

Les coups de cœur de la librairie Jeanne Laffitte

« Ces petits récits légers qui rendent le quotidien onirique (presque fantastique) sauront capter votre attention et vous faire passer quelques après-midi au goût de Perse ! Une douceur pour l’ombre du parasol. »

Juliette, librairie Quai des Brumes — Strasbourg 

Les coups de coeur de la librairie Quai des Brumes

« Volupté, sérénité avec une pointe de magie. Un livre que l’on dévore comme les premières fraises du jardin, avec gourmandise, avidité et en même temps on ne veut pas que ça finisse. Bref, courrez à la librairie ! »

Letizia, librairie de l’Hôtel de Ville — Bron

Les coups de cœur de la librairie de l’Hôtel de Ville

Zoyâ Pirzâd chez Zulma