Gert Ledig Sous les bombes

Roman traduit de l’allemand par Cécile Wajsbrot

Ajouter à ma liste d'envie
Ajouter à ma liste d'envie

11,5 × 17,5 cm
224 pages
978-2-84304-629-2
8,95
Paru le 02/05/2013

Un jour de juillet 1944, en une heure et neuf minutes, le temps d’une attaque aérienne sur une grande ville allemande. Dans cet univers d’horreur et de cruauté où luisent les derniers feux du fanatisme, subsistent malgré tout des traces d’humanité : le lieutenant qui refuse une mission absurde ; le radio qui n’ose pas dire la vérité à une mère ; l’aviateur américain qui lance des bombes sur le cimetière pour ne faire mourir que des morts. Des hommes qui, cherchant à survivre, tentent de ne pas oublier qu’ils ont aussi à vivre.

Gert Ledig

Né en 1921 à Leipzig, Gert Ledig est emporté comme tant d’autres jeunes Allemands dans les tourments de la guerre, en France puis devant Leningrad, où il combat avant d’être rapatrié à la suite d’une blessure. Son premier roman, les Orgues de Staline, paraît en 1955 et connaît un succès international. Suivent Sous les bombes (Vergeltung) en 1956 – bien plus qu’un roman de guerre, l’un des premiers témoignages littéraires sur la souffrance allemande, salué par W. G. Sebald – et Après-guerre (Faustrecht) en 1957. Puis c’est le silence jusqu’à la réédition tardive de Sous les bombes en 1999 (chez Suhrkamp), puis sa traduction en anglais en mai 2003 (chez Granta).



11,5 × 17,5 cm
224 pages
978-2-84304-629-2
8,95
Paru le 02/05/2013