Kate Crawford
Kate Crawford Contre-atlas de l’intelligence artificielle

Essai traduit de l’anglais (Australie) par Laurent Bury

A paraître

14 × 21 cm
384 pages
9791038701083
21,50
A paraître le 03/03/2022

À en croire le discours sur l’intelligence artificielle, elle posséderait toutes les vertus : elle serait écologique, autonome, objective, efficace, et optimiserait toutes nos actions et décisions. Mais ce discours oblitère l’impact environnemental, social et politique de l’IA. Où et comment l’intelligence artificielle est-elle fabriquée ? Quel est son véritable coût ?

L’IA est d’abord une industrie extractive, elle n’a pas grand-chose d’« artificiel » : elle épuise les ressources naturelles (terres rares, lithium), abuse de la collecte de données, et exploite une main-d’oeuvre invisible – délocalisée et sous-payée – pour entretenir son effet magique. Elle n’est pas davantage « intelligente » : financée par l’armée américaine à son stade expérimental, l’IA a développé ses algorithmes sur des bases de données farcies de préjugés –race, classe, genre, détection des émotions, etc.

De la publicité ciblée à l’accès au crédit bancaire, des critères d’embauche aux cadences de travail, des verdicts de justice à la surveillance des frontières, l’IA se nourrit de modèles standardisés, biaisés dès le départ, façonnant ainsi une certaine vision du monde, jusque dans notre quotidien.

Loin d’une perspective désincarnée ou d’un « déterminisme enchanté », Kate Crawford démontre avec brio à quel point l’IA est un reflet du capitalisme et du pouvoir, l’expression d’un nouveau colonialisme.

Kate Crawford

Née en 1976 en Australie, Kate Crawford est spécialiste des implications sociales et politiques de l’intelligence artificielle. Elle a fondé le AI Now Institute à l’université de New York et dirige le groupe de travail international Foundations of Machine Learning. En 2019, elle a inauguré la chaire IA et Justice sociale à l’École normale supérieure de Paris. Quand elle ne voyage pas sur les traces de l’IA, Kate Crawford dézingue sur son compte Twitter les articles de presse qui survendent un peu trop les intelligences artificielles.



14 × 21 cm
384 pages
9791038701083
21,50
A paraître le 03/03/2022

Bonus

« Un guide nécessaire pour l’avenir. »

The Financial Times

« L’IA n’est ni artificielle ni intelligente... Elle est le reflet du pouvoir. »

Contre-atlas de l’intelligence artificielle,
Kate Crawford

« Passionnant
et fascinant. »

The New Yorker

« Kate Crawford explore le côté obscur du succès de l’IA. »

Nature

« Une contribution providentielle et salutaire
aux projets interdisciplinaires
qui cherchent à humaniser
la pratique et la politique
de la science des données. »

Science Magazine

Kate Crawford chez Zulma