Kate Crawford
Contre-atlas de l’intelligence artificielle
Kate Crawford Contre-atlas de l’intelligence artificielle

Essai traduit de l’anglais (Australie) par Laurent Bury

A paraître

14 × 21 cm
384 pages
9791038701182
12,99
Paru le 10/03/2022
Autres formats
Grand format

PRESSE | AGENCE LA BANDE
ARNAUD LABORY
06 22 53 05 98
ALABORY@AGENCELABANDE.COM
ASSISTÉ PAR ALEXIA DI PACO
06 12 66 84 34
ADIPACO@AGENCELABANDE.COM

LIBRAIRIE VALENTIN FÉRON
01 58 22 19 90
VALENTIN.FERON@ZULMA.FR

Où et comment l’intelligence artificielle est-elle fabriquée ? Qui la finance et qui sert-elle ? À travers une série d’enquêtes approfondies, Kate Crawford déploie une cartographie exhaustive de l’IA : ses coûts et ses impacts environnementaux, sociaux et politiques.

L’IA n’a en fait pas grand-chose d’« artificiel ». C’est une industrie vorace en ressources naturelles, matérielles, logistiques et humaines. Et on peut se demander si elle est vraiment « intelligente » : elle conserve les stigmates indélébiles des premières bases de données qui l’ont alimentée, et perpétue irrémédiablement toutes sortes de biais discriminatoires.

Développée et conçue sans contrôle ni évaluation, sans critères de justice ni d’éthique, l’IA renforce la toute-puissance des géants de la tech et des institutions qui l’adoptent. Elle est le reflet du pouvoir, l’expression d’un nouveau colonialisme. Kate Crawford nous le démontre avec brio !

 

Kate Crawford

Kate Crawford, chercheuse de renommée internationale, est spécialiste des implications politiques et sociales de l’intelligence artificielle. Professeure honoraire de l’Université de Sydney et chercheuse principale chez Microsoft Research à New York, elle enseigne à l’USC Annenberg de Californie. En 2019, elle inaugure la chaire IA et Justice sociale à l’École normale supérieure de Paris, où elle codirige un groupe de travail international sur les fondements de l’apprentissage automatique.

En vingt ans de carrière, elle s’est également impliquée dans des projets de création ultra-novateurs et souvent primés. Anatomy of an AI System, avec Vladan Joler, a remporté le prix Beazley Design of the Year et rejoint la collection permanente du MoMA de New York et du V&A de Londres. Training Humans, conçue avec l’artiste Trevor Paglen, a été la toute première grande exposition d’images qui alimentent l’IA, et leur projet d’investigation Excavating AI a été couronné du prix Ayrton de la British Society for the History of Science.

Plébiscité dès sa sortie par le New Yorker et le magazine Science, Contre-Atlas de l’intelligence artificielle a été cité parmi les meilleurs essais sur la tech en 2021 par le Financial Times.



14 × 21 cm
384 pages
9791038701182
12,99
Paru le 10/03/2022
Autres formats
Grand format

PRESSE | AGENCE LA BANDE
ARNAUD LABORY
06 22 53 05 98
ALABORY@AGENCELABANDE.COM
ASSISTÉ PAR ALEXIA DI PACO
06 12 66 84 34
ADIPACO@AGENCELABANDE.COM

LIBRAIRIE VALENTIN FÉRON
01 58 22 19 90
VALENTIN.FERON@ZULMA.FR

Bonus

« Un guide nécessaire pour l’avenir. »

The Financial Times

« L’IA n’est ni artificielle ni intelligente... Elle est le reflet du pouvoir. »

Contre-atlas de l’intelligence artificielle,
Kate Crawford

« Passionnant
et fascinant. »

The New Yorker

« Kate Crawford explore le côté obscur du succès de l’IA. »

Nature

« Une contribution providentielle et salutaire aux projets interdisciplinaires qui cherchent à humaniser la pratique et la politique de la science des données. »

Science Magazine

« Là où sont pointés du doigt les biais des algorithmes, Kate Crawford expose un vice plus profond : celui d’un travail bien humain de classification de données trahissant sexisme, préjugés sociaux ou raciaux, caricature. » 
Arnaud Devillard, Sciences et Avenir

Kate Crawford chez Zulma