Itamar Vieira Junior Charrue tordue

Premier roman
Traduit du portugais (Brésil) par Jean-Marie Blas de Roblès


320 pages
9791038701823
22,30
A paraître le 06/04/2023

CONTACT PRESSE : presse@zulma.fr

CONTACT LIBRAIRIE :
Valentin Féron
01 58 22 19 90 –
valentin.feron@zulma.fr

Loin à l’intérieur des terres de Bahia, dans le nord-est du Brésil, deux sœurs, Bibiana et Belonísia, tombent sur un trésor en fouillant la valise poussiéreuse cachée sous le lit de grand-mère. Un mystérieux couteau au manche d’ivoire incrusté de nacre et à la lame étincelante. Son magnétisme est irrésistible et elles ne peuvent s’empêcher d’y goûter. Leur vie en sera bouleversée à jamais : Bibiana se blesse légèrement, Belonísia se coupe la langue. Sa sœur sera désormais sa voix.
Dans cette communauté afro-brésilienne, on vit de peu sur les terres marécageuses, dans des taudis faits d’argile et de paille, à la merci du colon propriétaire des plantations. C’est à ce monde archaïque, celui de l’esclavage d’aujourd’hui, que les deux sœurs vont s’opposer, luttant contre les inégalités ethniques et l’oppression des femmes.
Leur père est un chamane réputé, on vient de loin invoquer à travers lui les encantadas, divinités du culte du Jarê. Bienfaitrices ou vengeresses, elles sont aussi les gardiennes de tous les secrets...

D’une oralité saisissante, Charrue tordue est un roman magnifiquement engagé. Émouvant et envoûtant, métaphysique et sensuel, son réalisme se teinte de surnaturel pour créer une évocation d’un Brésil en pleine mutation.

Itamar Vieira Junior

Itamar Vieira Junior est né en 1979 à Salvador de Bahia, au Brésil. Il est lui-même issu de la communauté quilombola, des Afro-Brésiliens descendants d’esclaves devenus paysans sans terre. Pour la première fois, leur voix se fait entendre, déclenchant une véritable tornade outre-Atlantique. Charrue tordue ne pouvait être traduit en français que par un romancier virtuose : Jean-Marie Blas de Roblès, qui a vécu plusieurs années sur les lieux mêmes du roman.



320 pages
9791038701823
22,30
A paraître le 06/04/2023

CONTACT PRESSE : presse@zulma.fr

CONTACT LIBRAIRIE :
Valentin Féron
01 58 22 19 90 –
valentin.feron@zulma.fr

Bonus

« Une voix de premier plan parmi les auteurs noirs, dont les œuvres imaginatives et brûlantes secouent le monde littéraire brésilien depuis quelques années et rencontrent un succès commercial et critique »

New York Times

« Nous n’étions jamais montés dans le Ford Rural de la ferme
ni dans aucune autre voiture. Et comme le monde était différent
au-delà d’Água Negra ! Comme la ville était différente, avec
ses maisons collées les unes aux autres, ses murs de séparation,
ses rues pavées de pierres. Le sol de nos maisons et les chemins
du domaine n’étaient faits que de terre battue. De cette même
argile servant à fabriquer la nourriture de nos poupées,
et d’où provenait presque tout ce que nous mangions.
Où nous enterrions les restes de l’accouchement et le cordon
ombilical des nouveau-nés. Où nous enterrions les restes
de nos corps. Où tous descendraient un jour. »

Charrue tordue, Itamar Vieira Junior

« Un premier roman
qui bouscule le Brésil
de Bolsonaro.
D’une intensité
et d’une poésie inouïes. »

Le Monde

« Itamar Vieira Junior donne voix à ceux qu’on n’entend pas. »

Books

« Un coup de maître mêlant injustice,
tragédie, sensibilité et dignité humaine
dans la lignée des Raisins de la colère
de John Steinbeck. Un roman saisissant. »

Americas Quaterly

« Le ton est lyrique,
voire intimiste, mais
toujours avec l’intention
de révéler des injustices
vécues collectivement. »

Revue Quatro Cinco Um

Itamar Vieira Junior chez Zulma