PRO
PRO

Librairie Page et Plume

Librairie Page et Plume
4, place de la Motte
87000 Limoges
05 55 34 45 54
Voir le plansite de la librairie

Coups de cœur des libraires

La Maison aux livres

« Un roman qui met sur sa couverture Manguel, Borges et Eco, le trio gagnant, je ne regarde même pas, je prends, je lis. Est-ce que ma passion des livres sur les livres, les bibliothèques a été satisfaite ? Oui ! Une enquête littéraire sur cette mystérieuse "Maison aux livres" dont le narrateur hérite, pourquoi lui, qu’est-ce que cette maison, à qui appartenait-elle, quelle est la logique des choix des ouvrages, de leurs classement ? C’est jubilatoire pour tous les bibliophiles ! » Aurélie Janssens, Librairie Page & Plume — Limoges

La Montagne de minuit

« Ce roman est brillamment écrit. Les personnages sont étranges mais attachants. Sous un aspect léger, l’auteur évoque des épisodes plus sombres de l’Histoire. La vérité, le mensonge, la faute, les secrets, ces thèmes se mêlent aux descriptions de lieux magnifiques. À coup sûr un roman qu’il ne faudra pas mettre de côté à la rentrée ! » Aurélie Janssens, librairie Page et Plume —Limoges

L’Instant décisif

« Puissant, tragique mais beau à la fois. À ne pas manquer ! » Librairie Page et Plume - Limoges

La vérité sur la lumière

« Chaque lecture d'Ólafsdóttir est un dépaysement, un émerveillement. Bien que très ancré dans la culture islandaise, sa justesse rend ses personnages, leurs sentiments, universels. Encore plus dans ce livre où l’on parle de la naissance, et de la mort. Et de ce qui se passe entre ces deux moments. Toute une vie dans un livre ? Oui, accompagnés par celles et ceux qui la donnent, les "mères de lumière" en islandais, celles et ceux qui accompagnent aussi le dernier mouvement d’une existence. Dýja a été nourrie de ces deux héritages. Et entre les deux, le temps s'écoule, il y a de l’amour, la séparation, les rencontres, l’humain dans ce qu'il peut avoir de plus lumineux, de l’humour pour supporter les coups durs, la famille et son lot de contrariétés, de concessions à faire, ses secrets révélés. Chaque livre d'Ólafsdóttir est un voyage, celui-ci fut tendre, poétique et lumineux. » Aurélie Janssens, librairie Page et Plume — Limoges

L’Armée illuminée« Ce récit inclassable à mi-chemin entre le roman d’aventure, l’épopée et la fable, est étonnant et foisonnant. On retrouve cette propension qu’a Toscana à fantasmer le réel, à raconter des histoires dont on ne sait à quel moment exactement elles basculent dans la rêverie, à peindre des personnages à la fois originaux mais qui ne sont pourtant pas sans rappeler certains illustres prédécesseurs. Le tout porté par une verve à la fois drôle et poétique. Un cocktail explosif pour un roman qui l’est tout autant. » Aurélie Janssens, librairie Page et Plume —Limoges
Le Talisman« Un plaisir, un régal ! » Isabelle Viala, librairie Page et Plume —Limoges
Le Goût âpre des kakisLe Goût âpre des kakis figure parmi la sélection de la librairie Page et Plume de Limoges
Lune captive dans un œil mortLune captive dans un œil mort figure parmi la sélection de la librairie Page et Plume de Limoges
Opium PoppyLu et conseillé par Isabelle Viala de la librairie Page et Plume de Limoges
Les Limites de la nuitLu et conseillé par Aurélie Janssens de la librairie Page et Plume de Limoges
Monsieur SapiroLu et conseillé par Aurélie Janssens de la librairie Page et Plume de Limoges
Ici comme ailleursCoup de cœur de Isabelle Viala de la librairie Page et Plume de Limoges
El último lectorLu et conseillé par Aurélie Janssens de la librairie Page et Plume de Limoges
Un train pour Tula« Un vrai plaisir de lecture riche et intense, un roman indispensable de la rentrée littéraire ! » Aurélie Janssens, librairie Page et Plume —Limoges
Rosa candida - édition de luxe« La Rosa Candida est une rose rare que cultivait la mère d’Arnljótur dans sa serre en Islande avant de mourir. Rare aussi le parcours de ce jeune homme qui décide de quitter père et frère pour cultiver le jardin d’un monastère, sorte de "paradis perdu" en friche, sur le vieux continent. Rares les rencontres qu’il fera lors de ce voyage et notamment celle de sa fille de 9 mois, Flóra Sól, issue d’une relation d’"un quart de nuit". Rare enfin cette écriture sorte de parenthèse esthétique et émouvante qui nous tient comme une rêve éveillé. MAGNIFIQUE. » Aurélie Janssens, librairie Page et Plume —Limoges
Miss Islande« Quel bonheur de retrouver Auður Ava Ólafsdóttir ! Chaque livre est un moment de bonheur, un voyage, une rencontre avec un personnage atypique. Ici, ce livre n’échappe pas à cette constante et la rencontre avec la “volcanique” Hekla est un pur régal ! Un roman qui sous une apparente légèreté aborde des thématiques fortes et engagées, allez j’ose : un roman féministe ! Oui, oui, mais avec beaucoup de poésie et de charme ! Un très bon cru. » Aurélie Janssens, librairie Page et Plume —Limoges
La Somme de nos folies« Je ne sais pas vous mais moi, je n’ai jamais mis un orteil en Malaisie, ni en vrai, et peut-être même pas en littérature. En revanche j’avais une vague idée de ce qu’on pouvait y trouver grâce à quelques documentaires. Bref, comme à chaque fois, la couverture des livres de chez Zulma, fait déjà partie du voyage, on s’attend à ce que celui-ci soit coloré. Et il l’est. On est plongé dans cet univers de couleurs, d’odeurs, de sensations (humidité), de bruits, ce mélange de tradition et de modernité. Des endroits un peu figés, dans le temps, presque traditionnels et des personnages qui nous indiquent qu’on est pourtant bel et bien de nos jours. On y retrouve toute une foule de personnages hauts-en-couleur, drôles, attachants avec une touche d’exotisme bien entendu mais pourtant une grande proximité dans les sentiments, les relations évoqués. Et ce titre "La somme de nos folies" qui résume à lui seul tout ce que peut contenir une vie... ou un livre ! » Aurélie Janssens, librairie Page et Plume —Limoges
Cette nuit« Ce roman m’a plongé dans une bulle le temps de sa lecture. Dès les premières lignes, on est pris dans cette histoire magnifique et bouleversante de Salomon et Sarah, un couple de juifs, cinquante ans de vie commune, deux enfants, Denis et Michelle, elles-mêmes en couple, des enfants pour l’une. Des années de fêtes de familles, fêtes religieuses, avec des codes, des rituels, des rires, des engueulades, des déceptions, des secrets, de l’amour. Et puis ce jour-là, cette première fête de Pessah sans Sarah. Le côté du lit froid, le repas à préparer seul, devoir mettre sur la table, entre le plat et le dessert, la discussion de l’héritage… Tous ces moments qui nouent la gorge sont distillés avec beaucoup de délicatesse entre d’autres beaucoup plus vivants et vivifiants, ces souvenirs de repas, ces portraits de chaque membre de la famille, leurs caractères enlevés, leurs caractéristiques inédites et surtout l’humour de Salomon, cet humour qui ne l’a jamais quitté et qui l’a surtout aidé à survivre à l’horreur. Un petit roman précieux à découvrir absolument ! » Aurélie Janssens, librairie Page et Plume —Limoges
Ör« Quelle joie de retrouver Ólafsdóttir ! C’est un réel bonheur de lecture, un rayon de soleil dans un ciel un peu gris. Mais pas un rayon de soleil franc, celui qui avance feutré, légèrement blanc et or, avec des grains de poussières qui volettent. On retrouve les sentiments qui nous avaient animés à la lecture de Rosa candida, l’empathie, la nostalgie, le vague à l’âme, une douce mélancolie, puis l’espoir, la force, un élan de vie incroyable. Le terme “Feel Good Book” a tellement été galvaudé et appliqué à des choses sans valeur qu’il serait dommage de l’appliquer à ce roman et pourtant Ör est réellement un “livre qui fait du bien”. Il nous réconcilie avec la force de l’humanité, il nous invite à aller puiser en soi les ressources nécessaires pour regarder le monde d’un autre œil et continuer d’y construire son propre destin. En remettant quelques gonds en place, en réparant quelques tuyaux, petit à petit, on peut réhabiliter son hôtel intérieur. Magnifique ! » Aurélie, librairie Page et Plume —Limoges