L’Instant décisif
Pablo Martín Sánchez L’Instant décisif

Roman traduit de l’espagnol par Jean-Marie Saint-Lu

Nouveauté
Ajouter à ma liste d'envie
Ajouter à ma liste d'envie

11,5 × 17,5 cm
256 pages
9791038700536
10,95
Paru le 14/04/2022

Barcelone, 18 mars 1977. Au petit matin naît Pablo, et autant dire que les premières vingt-quatre heures de sa vie vont être mouvementées… Dans les rues, c’est l’effervescence, on rêve d’amnistie et tout semble redevenu possible. Ce jour-là, le hasard donne rendez-vous à Clara, Solitario, Gerardo, Carlota, M. Raich et María Dolores. Six personnages en quête de leur histoire, dont les destins vont s’entrechoquer, jusqu’à bouleverser celui de Pablo. Et si un jour contenait toute une vie ?

Polyphonique, enjoué, ingénieux et décalé, L’Instant décisif est superbement orchestré. Une véritable réussite.

Pablo Martín Sánchez

Né en Espagne en 1977, Pablo Martín Sánchez est écrivain et traducteur de Raymond Queneau, Wajdi Mouawad, Delphine de Vigan ou Hervé Le Tellier. Après Frictions et L’Instant décisif (La Contre Allée, 2016 & 2017), voici son tout premier roman.



11,5 × 17,5 cm
256 pages
9791038700536
10,95
Paru le 14/04/2022

Bonus

« Un roman virtuose. »

Le Matricule des Anges

« Puissant, tragique mais beau à la fois.
À ne pas manquer ! »

Librairie Page et Plume - Limoges

« Exaltant !!! »

La Machine à Lire - Bordeaux

« Génial, drôle,
passionnant
et très étonnant. »

Librairie Liragif -
Gif-sur-Yvette

« Pas besoin de respirer, ni de manger, ni de pleurer.
À quoi bon, puisque personne ne t’entend ? Gigoter, oui.
Donner des coups avec les mains. Comme un boxeur
ou un karatéka. Démontrer que tu es prêt à affronter la vie.
Un milieu hostile. La vie te donne beaucoup, disent les gens.
Mais la première chose qu’elle te donne,
ce sont deux claques sur les fesses. (...)
Aujourd’hui tu vas naître.
Tu ne devrais pas, mais tu vas naître. »

L’Instant décisif, Pablo Martín Sánchez

« Un grand livre. »

Librairie La Vie devant soi - Nantes

« Grandiose ! »

Librairie du Canal - Paris

Pablo Martín Sánchez chez Zulma