PRO
PRO

Librairie Le Vent Délire

Librairie Le Vent Délire
5, rue du Général de Gaulle
40130 Capbreton
05 58 97 24 95
Voir le plansite de la librairie

Coups de cœur des libraires

Le Serpent des blés

« Avec peu de moyens, plongeant au cœur des sensations et des non-dits, une histoire d’amour fulgurante et habitée d’une tension étrange…» Nicolas, Librairie Le Vent Délire (Capbreton)

Les Filles d’Égalie

« Un classique norvégien des années 70, d’une incroyable modernité. À Égalie, société matriarcale, tout le monde vit, pense et s’exprime au féminin. Dure époque pour les hommes, soumis, entravés et réduits à un rôle très secondaire. On rit souvent, avec un brin de mauvaise conscience, et puis l’amusement se transforme en effroi devant le sort que réserve Égalie aux citoyens de seconde zone. Un roman captivant, une prouesse de traduction par Jean-Baptiste Coursaud. » Marion, Le Vent Délire - Capbreton

Ce que Frida m’a donné

« Vous tenez entre vos mains un objet hybride. Ce roman graphique est le fruit de la rencontre fusionnelle entre Frida Kahlo et l’artiste peintre Rosa Maria Unda Souki. En un jeu d’entremêlements artistiques, déroulant son récit telle la découverte d’une exposition de tableaux intimes, l’autrice dessine un parcours introspectif et nous accompagne au cœur de leurs processus créatifs et existentiels, à travers notamment 50 œuvres jalonnant le texte. Entre quête de soi et biographie de l’immense figure qu’est Frida Kahlo, l’artiste vénézuélienne nous livre un roman-journal plein d'émotions, original, étonnant et touchant ! » Nicolas , librairie Le Vent Délire - Capbreton

El Edén

« La nuit, dans une infâme cantine de Monterrey, un ancien professeur et son élève se remémorent les nuits d’horreur qui ont détruit leur petite ville d’El Edén, quelques années plus tôt.
Un roman sur la violence qui fait rage au Mexique, d’un réalisme saisissant ; vous serez happés par ce récit, en mode survie. » Marion, librairie Le Vent Délire - Capbreton

Soixante-neuf tiroirs

« Un chef-d’œuvre de la littérature serbe, admirablement traduit.       
Adam, étudiant belgradois, accepte de corriger un mystérieux livre tiré à peu d’exemplaires il y a plusieurs décennies. Cet ouvrage, longtemps censuré par les services secrets serbes, possède l’étrange faculté de faire se rencontrer les lecteurs au sein de son texte. Un roman d’une rare beauté, sur le pouvoir quasiment magique de la littérature et la puissance de l’imagination. » Marion, librairie Le Vent Délire - Capbreton

La Géante

« Un récit initiatique servi par une langue poétique et inspirée.

Une écriture du sensible qui vous transportera. » Nicolas, librairie Le Vent Délire — Capbreton