PRO
PRO

Librairie Kléber

Librairie Kléber
1, rue des Francs-Bourgeois
67000 Strasbourg
03 88 15 78 88
Voir le plansite de la librairie

Coups de cœur des libraires

Ce que Frida m’a donné

« Une petite merveille ! 
Par son format épuré, coloré, on est déjà sur quelque chose de très agréable à lire.
Sous forme de journal intime bourré de croquis, Rosa Maria Unda Souki nous conte ses réflexions sur sa prochaine exposition.
Cette artiste est passionnée par Frida Kahlo , ses œuvres ont donc pour objectif de représenter des morceaux de la vie de Frida. 
Pour cela, elle s’est imprégnée pendant 5 ans de la vie de cette femme iconique.
En ressortiront une cinquantaine de tableaux, représentant la Casa Azul où Frida a vécu. 
Chaque pièce ayant été témoin des moments de sa vie, ce sont celles-ci que vous retrouverez dans les tableaux de Rosa Maria.
L’autrice fait souvent le parallèle entre sa vie et celle de Kahlo, notamment concernant le rapport à leurs pères respectifs.
On est définitivement dans un portrait de l’intime, tendre et touchant parfois.
Je fais souvent partie des sceptiques concernant les œuvres d’art où ce qui est représenté n’est pas compris au premier coup d’œil. 
Cependant, avec les explications sur les différentes peintures, j'ai vraiment trouvé la construction des tableaux de Rosa Maria très complète.
On en apprend beaucoup sur Frida, dont j’étais déjà une grande admiratrice, mais aussi sur les réflexions que peuvent avoir certains artistes, la peur de se tromper etc.
Je vous invite sincèrement à découvrir ce roman artistique, intime bourré d’informations et de beaux croquis ! » Librairie Kléber - Strasbourg

La Lettre à Helga« Douce et troublante confession amoureuse d’un vieil homme pour Helga, l’unique femme qu’il aima vraiment. Roman d’un amour impossible. » Librairie Kléber — Strasbourg
Little Big Bang« Tout commence par un régime.
Roy, père de famille israélien souhaite surveiller son ventre qui s’arrondit. Après avoir tenté plusieurs régimes absurdes, il opte pour une alimentation à base d’olives, méthode vivement recommandée par une nutritionniste mondialement reconnue. Toutes les variétés d’olives sont acceptées. Quel régal !!! Mais un jour, un noyau transitant par l’œsophage fait un arrêt prolongé dans son oreille. Et... germe... De petites branches pourvues de minuscules feuilles pointent bientôt hors du conduit. On s’alarme dans la famille de Roy, lorsqu’après un examen effectué par son scientifique de père, la seule personne susceptible de s’occuper de ce cas étrange est un médecin palestinien. Toute la famille sans exception se propose d’effectuer le voyage dans les territoires ennemis.
A première lecture Benny Barbash signe un roman bref, plein d’humour avec toute la caricature de la famille israélienne. En s’y attardant d’avantage on constate une vraie profondeur et une grande intelligence de l’auteur qui par le biais de l’olivier (arbre symbolisant la paix) va bien au-delà de la fiction. Ce corps étranger qui s’installe dans le corps de son héros et s’y accroche fermement n’est qu’une façon pour Benny Barbash de pointer le doigt sur ce qui se passe depuis des années dans son pays. Par cette fable il met l’accent sur un point qui lui tient à cœur, à savoir l’étranger que l’on devrait accepter aussi différent soit-il.
Merci à vous les éditions Zulma pour ce texte qui m’a profondément fait rire et réfléchir. C’est tout simplement un bijou. Et j’invite tous les lecteurs à rire également en lisant son premier roman tout aussi subtil, My First Sony. » Delphine, librairie Kléber — Strasbourg
Opium Poppy« Douloureux et très bien écrit, ce terrible récit de guerre, d’amour, de frères est bouleversant. » Isabelle Howald, librairie Kléber — Strasbourg