Le Sel sur la plaie
Jean Prévost Le Sel sur la plaie
Présenté par Jérôme Garcin
Ajouter à ma liste d'envie
Ajouter à ma liste d'envie

12,5 × 19 cm
288 pages
978-2-84304-476-2
18,30
Paru le 16/04/2009

Injustement soupçonné de vol par ses amis parisiens, Dieudonné Crouzon, étudiant brillant, mais sans le sou, trouve refuge à Châteauroux. Là, il mène campagne comme rédacteur en chef d’un journal pour quatre candidats à la députation. Acharnement au travail et désir de vaincre lui font prendre sa revanche. Il crée des affiches publicitaires, un almanach, rachète une imprimerie et lance un nouveau journal. Il devient l’homme incontournable du département !

Il y a du Julien Sorel chez ce personnage, dans ses ambitions comme dans ses amours. Entre l’Épervière, qu’il a quittée à Paris, et la nièce de Mme Rougeaud, Crouzon choisit la provinciale. Le clin d’œil à Stendhal est manifeste. Un autre ne l’est pas moins, comme en témoigne le seul ami parisien qu’il lui reste : « Le suffrage universel et les chemins de fer ont retourné Balzac. Aujourd’hui, on part de Paris pour aller réussir en province. »

Avec brio, Jean Prévost brosse le tableau des effervescentes années 1920-1930. Par l’ascension sociale de son personnage, l’écrivain nous fait pénétrer également dans les arcanes du journalisme, de la publicité et de l’édition qu’il connaissait à merveille.

Jean Prévost
Jean Prévost est né en 1901. Tué dans le maquis du Vercors en 1944, il est l’auteur de nombreux romans et essais, dont Dix-huitième année, les Frères Bouquinquant, la Création chez Stendhal… Deux romans, en forme de diptyque, Le Sel sur la plaie et La Chasse du matin, ainsi que deux essais, La Vie de Montaigne et Baudelaire, sont réédités chez Zulma.


12,5 × 19 cm
288 pages
978-2-84304-476-2
18,30
Paru le 16/04/2009

Jean Prévost chez Zulma