L’anarchiste qui s’appelait comme moi
Rosa Maria Unda Souki L’anarchiste qui s’appelait comme moi

Roman traduit de l’espagnol par Jean-Marie Saint-Lu. Une co-édition originale avec les éditions La Contre Allée.

A paraître

14 × 21 cm
608 pages
979-10-387-0058-1
12,99
Paru le 02/09/2021
Autres formats
Grand format

Presse
Anaïs Hervé
06 13 66 06 67
aherve@agencelabande.com
assistée de Vincent-Pierre Brat
06 25 45 62 77
vp.brat@agencelabande.com
 
 
Librairie :
Valentin Féron
01 58 22 19 90
valentin.feron@zulma.fr
Aline Connabel 06 25 67 05 43 aline.connabel@gmail.com

Un jour de désœuvrement, Pablo Martín Sánchez tape son nom dans un moteur de recherche. Par le plus grand des hasards, il se découvre un homonyme au passé héroïque : un anarchiste, condamné à mort en 1924. Férocement intrigué, il se pique au jeu de l’investigation et cherche à savoir qui était… Pablo Martín Sánchez le révolutionnaire. Happé, l’auteur se fond dans cette destinée tourbillonnante et picaresque, alternant le récit d’une épopée révolutionnaire dans le Paris des années 1920 où les faubourgs de Belleville abritent d’ardents imprimeurs typographes, et celui d’une jeunesse aventureuse en Espagne jusqu’à les faire converger en un dénouement… tragique. Épique, virevoltant, espiègle et foisonnant, L’anarchiste qui s’appelait comme moi dresse le portrait à la fois réaliste et rêvé des utopies montantes du tournant du XXe siècle, dans l’esprit des grands romans populaires où l’amitié, la trahison, l’amour et la peur sont les rouages invisibles qui font tourner le monde.

Rosa Maria Unda Souki

Rosa Maria Unda Souki est née en 1977 à Caracas. Artiste peintre, elle expose à Paris, Madrid, Londres, New York, Seoul ou São Paulo.

Ce que Frida m’a donné nous invite à un troublant voyage, très personnel et universel, au cœur du processus créatif, de la construction de la mémoire et de la réconciliation avec soi-même.



14 × 21 cm
608 pages
979-10-387-0058-1
12,99
Paru le 02/09/2021
Autres formats
Grand format
Presse
Anaïs Hervé
06 13 66 06 67
aherve@agencelabande.com
assistée de Vincent-Pierre Brat
06 25 45 62 77
vp.brat@agencelabande.com
 
 
Librairie :
Valentin Féron
01 58 22 19 90
valentin.feron@zulma.fr
Aline Connabel 06 25 67 05 43 aline.connabel@gmail.com

Bonus

« Ce roman d’aventures, politique, se lit
le cœur haletant ; ce roman d’amour,
on le lit le cœur brisé. »

Dilamar, librairie Decitre Bellecour - Lyon

Les coups de cœur de la librairie Decitre - Bellecour

« C’est passionnant, brillant et enlevé.
Le ton est souvent primesautier et espiègle,
les personnages sont terriblement attachants.
Un texte dans la pure tradition du roman picaresque. Un régal ! »
Sébastien, librairie des Canuts - Lyon

Les coups de cœur de la librairie des Canuts

«  Vous cherchez un roman d’aventures, avec (beaucoup) de fond ? Vous avez trouvé votre bonheur ! (…) Commencez et ne vous arrêtez plus ! »

Librairie Le Flibuste - Fontenay-sous-Bois

Les coups de cœur de la librairie Le Flibuste

« Pablo Martín Sánchez
nous livre un récit fabuleux,
entre fiction et réalité,
qui fait parti d’une
de ces nombreuses pépites
de la rentrée littéraire. »

Marcos, librairie La Manœuvre - Paris

Les coups de cœur de la librairie La Manœuvre

« Livre d’aventures, récit historique, roman feuilleton ou pamphlet politique, cet objet hybride ne choisit pas sa forme mais reste toujours époustouflant ! À DÉVORER ! »

Librairie Gallimard - Paris

Les coups de cœur de la librairie Gallimard

« L’anarchiste qui s'appelait comme moi est vraiment incroyable, on plonge dedans et c’est difficile d’en sortir, chapeau bas ! » 

Pauline Nerzic, librairie Les chemins du livre - Maisons-Laffitte

Les coups de cœur de la librairie Les chemins du livre

« Le romancier devient historien,
l’historien devient raconteur d’histoires,
le roman devient d’aventures
et le lecteur, pris au piège, se régale.
C’est finalement assez simple l’écriture ! »

Jean-Baptiste Hamelin, Le Carnet à Spirales — Charlieu

Les coups de cœur de la librairie Le Carnet à spirales

Rosa Maria Unda Souki chez Zulma