Coups de cœur des libraires

« Parce que l’on n’est plus d’un à avoir un jour tapé son nom dans la barre d’un des cinq doigts des GAFAM, mais que l’on n’est sûrement très peu à être tombé sur un homonyme historique, au passé révolutionnaire... Une investigation dense, épique, tragique ! » Typhaine, librairie du centre - Ferney-Voltaire

« Que les amateurs d’histoire se rassurent, il y a 70 % de réel dans ce livre ! Et que les amateurs de fiction se rassurent, il y a 70 % d’invention dans ce livre ! Je comprendrais que les amateurs de mathématiques fuient en courant, mais je ne rapporte ici que les propos de l’auteur lui-même. Un auteur qui ne cesse d’ailleurs d’intervenir avec sa propre voix au fil du roman, brouillant un peu plus les frontières entre son homonyme et lui, et instillant suspens et humour avec maîtrise et audace ! » Marianne K., librairie Les Lisières - Villeneuve d'Ascq

« Un récit incroyable qui fait d’une recherche hasardeuse sur un nom de famille et qui va nous permettre de découvrir la vie d’un homme marquée par des idéaux politiques et un engagement humain à travers un monde en plein bouleversement, différents pays et partout des hommes et des femmes. Un ouvrage aussi incroyable qu’il est grand ! Une lecture qui se fait le cœur noué et qu’on n’oubliera pas ! » librairie L’Impromptu - Paris

« Un livre d’histoire, construit comme un roman qui se lit avec un grand intérêt. » Agnès C., librairie Jakin - Bayonne

« Un vibrant hommage de l’auteur à l’un de ses homonymes, qui intègre la petite histoire dans la grande. Suivez l’épopée utopiste de Pablo l’anarchiste, des paysages espagnols au Paris bouillonnant des années 20 et 30. » Librairie Bookstore – Biarritz

« Quand Pablo Martín Sánchez a tapé son nom sur internet, il ne s’attendait pas à trouver un homonyme anarchiste condamné à mort en 1924. Il ne lui en fallait pas plus pour piquer sa curiosité et chercher à découvrir qui était cet homme qui portait le même nom que lui. Ce roman nous parle du monde anarchiste espagnol à Paris dans les années 20 et il nous offre un grand récit romanesque. Une écriture littéraire magnifique. » Céline, librairie Les yeux qui pétillent - Valenciennes

« ¡Viva la revolución! Pablo Martín Sánchez découvre par hasard sur Internet un homonyme au passé héroïque. L’auteur nous entraîne alors dans les tribulations de ce jeune anarchiste espagnol du début du XXe siècle. Fils d’un inspecteur des écoles, notre héros quitte la région de Salamanque où il a passé son enfance pour Paris où il travaille chez un imprimeur et devient l’un des acteurs de la résistance antifasciste espagnole. Outre cette tentative d’invasion révolutionnaire de l’Espagne, Pablo Martín Sánchez nous fait partager les amitiés et les amours de son illustre homonyme. Une très belle façon de nous faire vivre l’Histoire par le roman... » Michaël, librairie Dialogues – Brest

« Poussé par un hasard heureux (pour nous) Pablo Martín Sánchez retrace la vie de son homonyme anarchiste né à la fin du XIXe siècle. Roman passionnant, aventureux, politique, social, d’amour aussi, il se lit en retenant le souffle jusqu’à la dernière ligne ! » Tatiana, librairie Les Villes Invisibles – Clisson

« À partir du jour, un peu arrosé et déprimant, où Pablo Martín Sánchez découvre, par hasard, l’existence d’un homonyme, anarchiste condamné à mort en 1924, il va tout faire pour pour savoir qui était ce révolutionnaire. Il brosse le portrait réaliste d’une époque où les utopies caracolaient, où l’énergie créative était décuplée dans un Belleville animé par les artistes ; il va alterner la narration de cet épisode révolutionnaire dans ce quartier de Paris où travaillaient des imprimeurs typographes et dans lequel les ardeurs s’embrasaient au nom de certains idéaux, et le récit d’une jeunesse folle en Espagne : il va aller jusqu’à faire converger en une fin que l'on dira tragique. » Librairie Le Forum du livre – Rennes

« Ce roman haletant, habité par les espoirs révolutionnaires de ses protagonistes espagnols au début du XXe siècle et porté par une plume habile et malicieuse, combine avec réussite les ingrédients du roman historique et du roman d’aventures. Alors si ce début de XXIe siècle vous désespère, laissez-vous embarquer par cette histoire hors du commun ! » Fabrice, librairie Terra Nova – Toulouse

« Un roman vraiment incroyable, l'écriture y est très fluide, on plonge dedans et c'est difficile d'en sortir, chapeau bas ! » Pauline N., Fnac d’Alençon

« Cette immense fresque nous entraîne dans l’effervescence politique qui agite l’Europe à l’aube du XXe siècle. Une vie trépidante, racontée de main de maître, dans un livre qui laisse planer le doute jusqu’à la dernière page, interrogeant notre rapport à la véracité historique. Un tour de force ! » Librairie Passages – Lyon

« Gros coup de cœur pour les tribulations politico-romantiques de Pablo Martín Sánchez, jeune anarchiste espagnol réfugié en France, qui se retrouve mêlé à l’histoire tourmentée de l’Espagne du début du XXe siècle. Pablo Martín Sánchez, talentueux romancier du XXIe, retrace l’histoire de Pablo Martín Sánchez, le jeune homme né à la fin du XIXe. L’aventure commence alors pour notre plus grand plaisir. » Anne-Lise D., librairie La Galerne - Le Havre

« Voici l’extraordinaire épopée d’un anarchiste qui s’appelait comme l’auteur. Une aventure où se mêlent amours, amitiés, guerres et idéaux de liberté. Plonger dans ce livre, c’est se laisser happer par une déferlante qui nous entraîne à gré. De l’Espagne à la France en passant par l’Argentine, une seule envie : ne plus en sortir ! » Clarence C., La Chouette librairie - Lille

« Venez faire connaissance avec Pablo Martín Sánchez, anarchiste espagnol du début du XXe siècle. Une vie comme on n’en fait plus avec, dans le désordre : amour, exil, révolutions et condamnations à mort. Le livre permet également de découvrir un mouvement politique européen oublié : l’anarchisme. » Bertrand T., librairie Biglemoi - Lille

« Lorsque pour la première fois, l’auteur de ce roman tape son nom sur Google, il tombe sur une entrée évoquant un anarchiste espagnol condamné à mort en 1924. Intrigué, il poursuit ses recherches et finalement décide d’écrire, sous la forme d’un roman, la vie de ce révolutionnaire.
Entre le Paris des années 1920 où grouillent nombre d’anarchistes espagnols prêts à prendre les armes pour renverser la dictature de Primo de Rivera, et l’Espagne du tout début du XXe siècle, le roman nous entraine avec allant dans la destinée de cet illustre inconnu.
C’est passionnant, brillant et enlevé. Le ton est souvent primesautier et espiègle, les personnages sont terriblement attachants.
Un texte dans la pure tradition du roman picaresque.
Un régal ! » Sébastien, librairie des Canuts - Lyon

« Découvrez le destin exceptionnel d’un personnage picaresque qui vous fera rire, qui vous fera trembler, qui raconte grâce à son existence tout un pan de l’histoire espagnole. Pablo Martín Sánchez est un anarchiste qui participa aux nombreuses révoltes qui secouèrent l’Espagne et ébranlèrent la dictature de Primo de Rivera. Ce roman nous raconte son histoire, de son enfance à sa lutte pour la liberté. Les pages de ce roman contiennent tout l’espoir des utopies du début du XXe siècle. Mais avant d’être un roman politique, c’est avant tout un roman d’aventures, plein de péripéties : l’amour contrarié, l’amitié profonde, les risques de la lutte, les choix d’un homme ordinaire au destin romanesque. L’auteur (qui porte le même nom que son héros) pose sur son personnage un regard facétieux, nous rendant cet anarchiste particulièrement attachant. Un roman passionnant, qui emporte dès la première page. » librairie L’Embellie - La Bernerie-en-Retz

« Pablo Martín Sánchez se découvre un double au passé héroïque. Intrigué il part à la recherche de cet anarchiste, condamné à mort en 1924... Épique, virevoltant, espiègle et foisonnant (600 pages quand même !). »

Christelle, librairie Elkar - Bayonne

« De Belleville à Madrid, on trouve dans ce roman tous les ingrédients d’un excellent roman historique qui fait la part belle à l’antifascisme et à l’histoire des vaincus héroïques. » Librairie Le Monte-en-l’air - Paris

« Un jour de cafard, Pablo Martín Sánchez se cherche des homonymes sur internet… Son patronyme est courant… cependant un autre Pablo Martín Sánchez va retenir son attention. Ce roman raconte la vie de cet homme, qui s’appelait comme lui, Début du cinéma, attentats, clandestinité, politique… Touffu, dense, engagé et enragé, ce roman a du souffle et de l’envergure. À ne pas rater ! » Véronique, librairie Les Mots & les choses - Boulogne-Billancourt