La vie rêvée des plantes
Lee Seung-U La vie rêvée des plantes

Roman traduit du coréen par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet


11,5 × 17,5 cm
256 pages
979-10-387-0081-9
9,95
A paraître le 06/01/2022

Énigmatique et pénétrante, l’atmosphère de La vie rêvée des plantes irradie d’un mélange déroutant d’infinie délicatesse et de violence extrême. Comme dans le jeune cinéma coréen, l’audace narrative l’emporte et nous prend à la gorge.
Contraint d’espionner sa propre mère pour un mystérieux commanditaire, Kihyon est confronté à d’obscurs secrets de famille. Par tous les moyens, il tente de réparer les blessures du passé, entre une mère au comportement étrange, un père réfugié dans la culture des plantes et un grand frère adoré et haï, amputé des deux jambes à l’armée. La folle passion de Kihyon pour l’ancienne petite amie de son frère n’arrange en rien la situation. Dès lors, sa confession, lourde de silence et de résignation, de culpabilité et d’espoir insensé, nous plonge dans les formes les plus crues et les plus élevées de l’amour.

Lee Seung-U
Lee Seung-U est né en 1959 en Corée du Sud. Majeure et unique dans la littérature coréenne contemporaine, sa voie est celle de l’intranquillité. Après le succès de La vie rêvée des plantes (2006), Zulma publie Ici comme ailleurs, traduit pour la première fois en français.


11,5 × 17,5 cm
256 pages
979-10-387-0081-9
9,95
A paraître le 06/01/2022

Bonus

« Un imaginaire
riche et capiteux
qui rend à l’amour
sa dimension mythique. »

Agnès Séverin, Le Figaro littéraire

« Elle est très vite entrée dans mes rêves.
Elle y chantait pour moi seul, j’étais celui à qui étaient destinées ses chansons. Des chansons douces et exaltantes.
J’embrassais sa guitare. Le bois était tendre et tiède
comme sa peau. Les couplets devenaient ses bras
qui m’enveloppaient, la mélodie prolongeait sa langue
qui s’insinuait entre mes lèvres. »

La vie rêvée des plantes,
Lee Seung-U

« Un livre intense
de la première
à la dernière ligne. »
Le Soir

« Du polar sordide
au chant d’amour,
un roman animiste,
politique, aigre-doux. »
Le Matricule des anges

« Un roman qui n’est pas un polar
mais recèle plein de suspense...
Un récit qui n’est pas une fable
mais se lit comme un conte : poétique, symbolique…
Ouvrez ce merveilleux livre
d’un auteur coréen
au talent universel. »

Sonia, Fnac Créteil

Lee Seung-U chez Zulma