Maurice Dekobra
La Madone des Sleepings
Maurice Dekobra La Madone des Sleepings

Roman

Ajouter à ma liste d'envie
Ajouter à ma liste d'envie

12,5 × 19 cm
320 pages
978-2-84304-379-6
18,80
Paru le 05/10/2006

On s’y délecte des aventures échevelées de la délicieuse, la scandaleuse, la très audacieuse Lady Diana Wynham, racontées par le prince Séliman, son secrétaire et confident, qui nous entraînent dans une course poursuite effrénée d’un bout à l’autre de l’Europe.

Jeune veuve aux mœurs joueuses et libérées mais aux finances en berne, Lady D. se lance à la conquête du camarade Varichkine, délégué bolchevik à Berlin. Il faut qu’il lui obtienne l’autorisation d’exploiter les champs de pétrole dont feu son Lord de mari a fait l’acquisition avant que la Russie ne soit soviétique. Séduite par le charme inattendu du gentleman sanguinaire, elle est alors confrontée aux dangers déclenchés par la jalousie féroce de la terrible égérie rouge Irina Mouravieff.

Au-delà du divertissement, la Madone des Sleepings réserve la surprise d’un inoubliable portrait de femme libre, jet-setteuse avant l’heure, qui arpente comme en son jardin les territoires à peine découverts de la psychanalyse et du socialisme révolutionnaire.

C’est sur le conseil d’Alfred Eibel, critique littéraire, essayiste, anthologiste, préfacier, également romancier (Le Chien merveilleux, Acropole, 1987) qu’est publié aujourd’hui la Madone des Sleepings de Maurice Dekobra.

Maurice Dekobra
« Parisien de Paris », grand reporter et traducteur de romanciers américains ou anglais (Defoe, London, Twain…) Maurice Dekobra (pseudonyme de Maurice Tessier, 1885-1973) a rapporté de trente ans de voyages autour du monde l’inspiration de romans foisonnants, « cosmopolites » et exotiques qui lui ont valu un immense succès. Le plus célèbre d’entre eux, La Madone des Sleepings (1925), s’est classé parmi les best-sellers internationaux de l’entre-deux-guerres. De retour en France après la Seconde Guerre mondiale, il tente sa chance, avec un certain succès, du côté du genre policier. Parmi ses nombreux romans : Mon cœur au ralenti (1924), Fusillé à l’aube (1931), Macao, enfer du jeu (1938), Satan refuse du monde (1947)…


12,5 × 19 cm
320 pages
978-2-84304-379-6
18,80
Paru le 05/10/2006

Maurice Dekobra chez Zulma