Garden of love
Marcus Malte Garden of love

Grand Prix des lectrices de ELLE catégorie roman policier

Rupture de stock


12,5 × 19 cm
320 pages
978-2-84304-389-5
18,80
Paru le 04/01/2007
Autres formats
Poche Z/aNumérique
Troublant, diabolique même, ce manuscrit qu’Alexandre Astrid reçoit par la poste ! Le titre : Garden of love. L’auteur : anonyme. Une provocation pour ce flic sur la touche, à la dérive, mais pas idiot pour autant. Loin de là. Il comprend vite qu’il s’agit de sa propre vie. Dévoyée. Dévoilée. Détruite. Voilà soudain Astrid renvoyé à ses plus douloureux et violents vertiges. Car l’auteur du texte brouille les pistes. Avec tant de perversion que s’ouvre un subtil jeu de manipulations, de peurs et de pleurs. Comme dans un impitoyable palais des glaces où s’affronteraient passé et présent, raison et folie, Garden of love est un roman palpitant, virtuose, peuplé de voix intimes qui susurrent à l’oreille confidences et mensonges, tentations et remords. Et tendent un redoutable piège. Avec un fier aplomb.
Marcus Malte

Marcus Malte ne cesse de surprendre par la force et la maîtrise de ses œuvres. Après Garden of love ou Le Garçon (Prix Femina), Qui se souviendra de Phily-Jo ? est son grand roman américain.



12,5 × 19 cm
320 pages
978-2-84304-389-5
18,80
Paru le 04/01/2007
Autres formats
Poche Z/aNumérique

Bonus

« Un style puissant, une tension suffocante... Un moment d’ivresse absolue ! »

Librairie Comme un roman

« J’ai eu beau mettre trois sucres, le café avait un goût de terre retournée. J’ai vidé ma tasse dans l’évier. Au même instant, le jus est revenu à pleine puissance et la décharge m’a foudroyé. Je venais de piger ce qu’il attendait de moi. »

Marcus Malte, Garden of Love

« Poème noir plus que thriller, Garden of love est une effrayante plongée dans nos pensées, nos peurs intimes. »
Libération

« Marcus Malte signe son meilleur roman noir. »
Lire

« Ce texte éblouissant de Marcus Malte avance sur la corde raide entre l’ombre
et la lumière, la chute et la rédemption, la violence et la mélancolie. »
Télérama

« Composition virtuose,
superbement complexe
et subtile. »

Michel Abescat, Télérama

« Et les mots fuient quand il s’agit d’explorer les sentiments. Les mots détournent et trahissent. Tout ce qui sortira de nos bouches, tout ce qui sera couché sur le papier ne sera jamais que viande morte. »

Marcus Malte, Garden of love

« La plume de Marcus
Malte est audacieuse,
élégante au cœur
de l’horreur comme
de la tendresse. »

Emmanuel Romer,
La Croix

« Un style d’une poésie envoûtante »

Jérôme Leroy, Le Figaro Littéraire

« Marcus Malte s’ingénie avec brio à brouiller les pistes. On se retrouve complètement embarqué dans son histoire, avec la totale impossibilité de lâcher le livre... »

Elle

« Marcus Malte signe
son meilleur roman noir,
une œuvre brillamment construite
qui parle de perversion
et de schizophrénie. »

Christine Ferniot, Lire

« Marcus Malte a bâti
une œuvre complexe
et exigeante »

Roger Martin, L’Humanité

« On aime la violence
et la tendresse de ce roman,
toujours sur la corde raide
entre l’ombre et la lumière. »

CH. L., La Provence

« Poème noir plus que thriller,
Garden of Love est un effrayante plongée
dans nos pensées, nos peurs intimes. »

Alexandra Schwartzbrod, Libération

« Un livre psychologique dense et effrayant ! »

Librairie Delamain — Paris

« Avec subtilité, Marcus Malte livre peu à peu
toutes les clefs et fait émerger un récit palpitant
où la tendresse plane autant que les angoisses
et les remords. »

Faustine Junillon, librairie Lucioles — Vienne

Marcus Malte chez Zulma