PRO
PRO

Librairie Point Virgule

Librairie Point Virgule
Rue Lelièvre, 1
5000 Namur — Belgique
+32 081 22 79 37
Voir le plansite de la librairie

Coups de cœur des libraires

My First Sony« My First Sony est un roman volubile, chaleureux, plein d’ironie et de désillusion, qui aborde une société complexe et paradoxale avec l’innocence d’un regard d’enfant. » Librairie Point Virgule — Namur (Belgique)
La Lettre à Helga« Quand un jeune Islandais de 90 ans décide, après la mort de sa femme, de rédiger une lettre testament à son ancienne maîtresse, ça donne des regrets, des remords, des ragots de village, des moments de grâce comme il y en a peu dans une vie, de l’érotisme champêtre, des tempêtes, des joies, des pleurs, un récit bouleversant et magnifique. » Adrien, librairie Point Virgule — Namur (Belgique)
J’ai toujours ton cœur avec moi

« J’ai toujours ton cœur avec moi est un tourbillon de pensées qui se perdent dans des jours perdus, de pensées angoissées prisonnières de la narratrice, qui néanmoins avance. On tente de la suivre, à une distance raisonnable, car on croit malgré elle que peut-être le soleil… » Librairie Point Virgule — Namur (Belgique)

Notre quelque part« Un auteur inconnu, un roman situé dans un pays dont je ne connais absolument rien — le Ghana, et l’absence de lexique qui laisse au départ le lecteur perplexe même si c’est une formidable manière, on le comprend vite, de se laisser pleinement immerger dans le monde des personnages… Merci Zulma pour avoir l’audace de publier de telles pépites ! Notre quelque part n’est pas, comme on pourrait le croire au départ, le roman du choc des mondes dans l’Afrique d’aujourd’hui : il est au contraire celui de l’entremêlement, de l’estompement des frontières, d’une humanité réconciliée. Un quelque part dont chacun peut faire son quelque part. Nii Ayikwei Parkes mêle les registres, les langues (l’anglais et les langues traditionnelles pidgin ou twi) qui sont autant de façon de caractériser un personnage, sa classe sociale, son niveau d’éducation, son milieu de vie. Sa traductrice française Sika Fakambi fait un travail formidable en donnant à entendre en français cette richesse : elle mêle au français des parlers d’Afrique de l’Ouest, des néologismes, des tournures littéralement inouïes et crée une langue qui est d’un bout à l’autre du livre une fête des sens et de l’esprit. C’est réellement savoureux et épatant ! » Anouk, librairie Point Virgule — Namur (Belgique)