éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer

Littérature coréenne


  Tous     Grands formats     Livres numériques     Poches Z/a

trier par   Date de parution   Auteur   Titre

Lee Seung-U
Ici comme ailleurs

Roman traduit du coréen par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet
Dans ce paradoxal roman d’initiation, où il faut tout désapprendre de soi et des autres, Lee Seung-U démontre et illustre avec virtuosité la toute présence de Kafka en Extrême-Orient — à la frontière ténue du réel et du fantastique.





Collectif
Cocktail Sugar et autres nouvelles de Corée

Nouvelles de Eun Hee-kyung, Go Eun-ju, Han Kang, Jeon Gyeong-nin, Kim Ae-ran, Oh Jung-hi, Pak Wanso, Park Chan-soon, traduites du coréen sous la direction de Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet.

Huit puissantes histoires de femmes écrites par des femmes, romancières consacrées, qui éclairent magnifiquement le nouveau visage de la littérature et de la société coréennes.




Hwang Sok-yong
Monsieur Han

Roman traduit du coréen par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet
Récit poignant, fulgurant, de l’existence d’un Candide pris malgré lui dans l’engrenage de l’Histoire, renié par le Nord et suspecté au Sud, Monsieur Han est une œuvre majeure de la littérature coréenne contemporaine.




Hwang Sok-yong
Shim Chong, fille vendue

Roman traduit du coréen par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet
Grand Prix de la traduction du KLTI
Shim Chong,vendue adolescente, va connaître tous les aléas d’un négoce sexuel florissant, des rives du fleuve Jaune aux ports de Shanghai, Taïwan ou Singapour, de la prostitution la plus sordide à la haute courtisanerie des geishas. Une somptueuse fresque romanesque.




Hwang Sok-yong
Le Vieux Jardin

Roman traduit du coréen par Jeong Eun-Jin et Jacques Batilliot
Libéré après dix-huit ans de prison, O Hyônu se remémore ses années d'utopie et de lutte clandestine, sa rencontre avec Han Yunhi, leurs quelques mois d'idylle hors du temps, puis les années d'enfermement. Et se plonge, dans le journal que Han Yunhi a écrit pour lui durant toutes ces années — de 1970 à 1990.




Pansori
Histoire de Byon Gangsoé

Anonyme
Traduit du coréen par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet

Un très grand classique de la culture coréenne enfin traduit en français, où la facétie le dispute à la gaillardise, l’insolence à la vigueur du verbe.





Eun Hee-kyung
Les Boîtes de ma femme

Nouvelles traduites du coréen par Lee Hye-young et Pierrick Micottis
C’est la vie en stress plutôt qu’en strass, dans la Corée américanisée de Séoul, que nous fait découvrir Eun Hee-kyung. Ces cinq récits constituent une chronique de moeurs d’une rare perspicacité psychologique, à la fois cruelle et non dépourvue d’humour.




Pansori
Le Chant de la fidèle Chunhyang

Traduit du coréen par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet

Célèbre histoire d’amour entre le fils d’un gouverneur et la fille d’une courtisane. Un classique de la littérature coréenne.




Lee Seung-U
La vie rêvée des plantes

Traduit du coréen par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet
Énigmatique et pénétrante, l’atmosphère de La vie rêvée des plantes irradie un mélange déroutant d’infinie délicatesse et de violence extrême.




Kim Yu-jong
Une averse

Traduit du coréen par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet




Hwang Sok-yong
L’Invité

Traduit du coréen par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet




Yi Sang
Les Ailes

Traduction de Jean-Pierre Zubiate et Mihae Son
Un texte mythique sur l’obsession amoureuse où dominent cynisme, autodérision et une puissante mélancolie devant les errements incompréhensibles du cœur et de l’âme humaine.




Hwang Sok-yong
Les Terres étrangères

Traduction de Arnaud Montigny et Jungsook Kim




Hwang Sok-yong
L’Ombre des armes

Traduit du coréen par Yeong-Hee LIM, Marc Tardieu et Françoise Nagel




Hwang Sun-won
Les Descendants de Caïn

Traduction de Benjamin Joinau et Kwang-Dan Ko




Hwang Sok-yong
La Route de Sampo

Traduit du coréen par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet




Lee Seung-U
L’Envers de la vie





Hwang Sun-won
La Petite Ourse

Traduit du coréen par Mikyung Choi et Jean-Noël Juttet




Hwang Sun-won
La Chienne de Moknomi

Traduit du coréen par Jean-Noël Juttet et Choï Mikyung




Yi Sang
Perspective à vol de corneille

Traduction de Jean-Pierre Zubiate et Son Mihae




1 . 2 >


Hwang Sok-yong

Hwang Sok-yong, né en 1943, fait sûrement partie des plus grands écrivains asiatiques de sa génération. Très ancrée dans l’histoire contemporaine de la Corée, son œuvre est toujours d’une vibrante actualité politique. Son engagement lui a valu l’exil et la prison.
La plupart des romans de Hwang Sok-yong – comme le Vieux Jardin ou Shim Chong, fille vendue – ont été récompensés par de prestigieux prix littéraires, et sont lus dans le monde entier.
Les critiques coréens voient volontiers dans plusieurs scènes de Monsieur Han, le premier roman de Hwang Sok-yong devenu un classique étudié dans toutes les classes en Corée du Sud, certaines des plus belles pages de la littérature coréenne contemporaine.