Bee Formentelli

Bee Formentelli

Traductrice de l’anglais, de l’hébreu et du bengali, elle travaille pour diverses maisons d’édition dans des genres très différents (essais, romans, livres pour enfants et poésie). Elle a notamment traduit, de l’anglais, Le Ministère des sentiments blessés d’Altaf Tyrewala, chronique poétique de Mumbai (Actes sud, 2018) ; du bengali, Kabuliwallah, recueil de 22 nouvelles de Tagore (Zulma, 2016), ainsi que La Barque d’or, vingt-cinq poèmes de Tagore (Corlevour, 2019), et, de l’hébreu, trois recueils de poèmes dont La Faille syro-africaine d’Avot Yeshurun (Actes Sud, 2006) et Trente Pages d’Avot Yeshurun (Éditions de l’Éclat, 2016). Elle écrit aussi des articles.

Bonus

« Une arme
de contestation massive
face aux géants de la tech. »
Le Figaro

« Des histoires tendres, ou parfois si cruelles, mais tellement universelles et intemporelles ! »

Librairie Le Temps dun livre – Pontarlier

Les coups de cœur de la librairie Le Temps d'un livre

Valérie Delbore lit un extrait
de L’Âge du capitalisme de surveillance :

Toutes les lectures de Valérie Delbore

« Un outil essentiel pour réaffirmer la nécessité de nos institutions démocratiques
et repenser de manière collective notre retour au politique. »

Librairie Compagnie – Paris 

Bee Formentelli
traducteur chez Zulma

Bee Formentelli
dans Apulée