Coups de cœur des libraires

« Conte noir louvoyant entre Poe, Hoffmann et Oscar Wilde : nous sommes à Vienne, en 1909 ; le récit s’attache à l’extravagance d’un fait divers répétitif, qui, raconté par l’un des protagonistes, lui coûtera la vie. Une véritable partie de cluedo kafkaïen s’enclenche alors, pleine de diversions ironiques tout comme d’un cynisme élégant, une partie où le principal suspect se voit lui-même contraint d’enquêter, peut-être sur son propre compte, ainsi que sur une face occulte de l’Art… » Typhaine, librairie du centre - Ferney-Voltaire

« Fantastique ! » Librairie Le Comptoir des mots — Paris
« Le récit diabolique d’un auteur contemporain de Kafka qui vous marquera longtemps. » Emilie Pautus, librairie La Manœuvre — Paris
« Fumée, cigares, piano, hallucinations, jeu macabre et destructeur, tout les ingrédients pour vous tenir en haleine. Serez-vous capable d’échapper au Maître du Jugement Dernier ? Un très bon roman du talentueux allemand Leo Perutz et encore une fois un magnifique travail d’édition de la maison d’édition Zulma ! » Letizia, librairie de l’Hôtel de Ville — Bron
Le coup de cœur d’Anne-Charlotte de la librairie Cheminant de Vannes
« Un monument (...) J’ai aimé l’écriture : ciselée, fluide, d’une beauté totale. On tourne les pages avec l’impression de toucher de la main, d’être à côté des protagonistes. J’ai adoré les personnages, on n’arrive pas à les saisir. » Jean-Baptiste Hamelin, librairie Le Carnet à Spirales — Charlieu 
« Nous devons aux frétillantes et élégantes éditions Zulma la réedition de cette petite perle.

LE MAÎTRE DU JUGEMENT DERNIER saura séduire les amateurs de frissons à la Edgar Allan Poe et provoquera des « nœuds au cerveau » aux lecteurs du Motif dans le tapis d’Henry James.
Une enquête menée tambour battant, (...) il vous faudra décoder la petite histoire pour devancer nos personnages dans leurs découvertes ! Un suspens électrisant court sur les pages tant la solution nous paraît impossible : ce récit va-t-il devenir une histoire fantastique ?

Baigné dans l’atmosphère délicieuse d’une société révolue, LE MAÎTRE DU JUGEMENT DERNIER utilise les ressorts du roman noir afin de découvrir ce que cache l’âme humaine. Une fin à méditer ! » Librairie Mollat — Bordeaux

« Dans un pavillon de la bonne societe viennoise du début du XXème siècle, une réunion entre amis est brutalement interrompue par deux coups de feu : le célèbre acteur Eugen Bischoff est retrouvé mort. Est-ce bien un suicide?
L’enquête, ainsi menée, explore des pistes où l’intuition, l’inconscient - ce sont les débuts de la psychanalyse - promènent le lecteur tout en l’envoûtant. » La Nouvelle librairie Guillaume — Caen
« Un suspens électrisant ! L’auteur utilise les ressorts du roman noir pour découvrir ce que cache l’âme humaine. Une fin à méditer ! » Librairie Mots et Compagnie — Carcassonne