PRO
PRO

Librairie Le Chant de la Terre

Librairie Le Chant de la Terre
1, boulevard Gambetta, La Cazerne
30130 Pont-Saint-Esprit
04 66 50 27 44
Voir le plansite de la librairie

Coups de cœur des libraires

La Montagne de minuit« À l’inverse du très baroque Là où les tigres sont chez eux, cette fable sur le mensonge et la vérité use d’une langue sobre et d’un procédé narratif propres à traduire au plus juste son climat, le drame qui se noue dès les premières pages autour d’un vieux factotum de lycée victime d’un ostracisme lié à une "faute" endossée mystérieusement et qui prendra sens lors d’un voyage au Tibet au cours duquel Mythe et Histoire se télescopent. Blas de Roblès offre un roman à deux voix et nous invite à visiter les obscures demeures de la mythologie aryenne du régime nazi. » Librairie Le Chant de la Terre — Pont-Saint-Esprit
Popa Singer« Popa Singer est l’oeuvre d’un poète, certainement l’une des plus grandes figures de la littérature haïtienne et de ce que l’on désigne par réalisme magique, ou réel merveilleux.
La langue de Depestre est à nulle autre pareille : il faut avoir lu Hadriana dans tous mes rêves ou Alléluia pour une femme-jardin pour en apprécier sa grande sensualité ; mais Depestre est avant tout un poète-combattant, exilé à Cuba où il combattra aux côtés de Castro et Guevara avant de dénoncer les dérives du régime et de rejoindre la France, où il vit maintenant.
Popa Singer est la matriarche d’une maisonnée qui refuse la dictature de Duvalier, le sinistre Papa Doc, père Ubu pornographe dont la cruauté va jusqu’à éliminer tout l’entourage de ses opposants. Mais la famille Denizan vit sous la protection de Popa Singer (la référence aux machines à coudre n’est pas fortuite, mais lisez donc le livre !) et de ses pratiques vaudou. L’un des fils est Richard, portrait évident de René Depestre, qui s’est vu proposer, avec quel cynisme ! de collaborer à l’oeuvre délirante et monstrueuse de son ami d’enfance, ledit Papa Doc ; bien évidemment et conscient du danger mortel qui en résultera pour lui et sa famille, Richard refuse. Il faut lire Popa Singer, mais aussi les manifestes poétiques de cet immense écrivain dont la soif de liberté et de justice irrigue toute l’oeuvre. » Librairie Le Chant de la Terre — Pont-Saint-Esprit
Le Garçon« Ce Marcus Malte fera date. » André Zaradzki, librairie Le Chant de la Terre — Pont-Saint-Esprit
Ör

« Je suis sous le charme ! Des livres comme celui-là, j’aimerais en lire tous les jours ! Bien sûr, j’avais aimé Rosa candida (comment ne pas aimer ?), mais Ör a des qualités littéraires qui convaincront les plus exigeants des lecteurs. » André Zaradzki, librairie Le Chant de la Terre — Pont-Saint-Esprit

La Somme de nos folies« Fantasque, drôle et touchant à la fois, ce roman venu de Malaisie nous entraîne dans une aventure mêlant avec brio le tragique et le cocasse, le merveilleux et la plus triviale des réalités dans un village cerné par les eaux qui accueille avec circonspection et opportunisme la modernité et ses premiers touristes. On côtoie des personnages hauts en couleur et profondément humains ; et surtout, dans la Grande maison devenue maison d’hôte, deux orphelines dont l’auteur nous dresse un portrait inoubliable. C’est délicieux, rafraîchissant et consolatoire (pour ceux qui en ont besoin) (je précise que le "ceux" ici n’est pas masculin mais neutre!). » André Zaradzki, Librairie Le Chant de la Terre — Pont-Saint-Esprit
La Maîtresse de Carlos Gardel« Micaela, jeune et pauvre « negra » portoricaine des années 30, petite-fille d’une guérisseuse qui l’initie à sa pratique, est un jour amenée à soigner la voix de Gardel, roi du tango. Cette rencontre est un coup de tonnerre. S’ensuivent 27 jours de frénésie sexuelle ; Micaela s’abandonne à Gardel, qui a besoin d’elle. Mise en abîme virtuose, il se raconte, vie tumultueuse, ascension vers la gloire depuis les quartiers pauvres de Buenos Aires. Micaela se souvient, Gardel se souvient : les deux, chacun avec son talent, parviennent à leurs fins, brisant le carcan de la ségrégation sociale et raciale. Mais si l’ambition de Micaela n’est servie que par sa passion pour la science médicale, celle du chanteur n’est pas exempte de calcul et de manipulation. » André Zaradzki, librairie Le Chant de la Terre — Pont-Saint-Esprit
Un monstre et un chaos« On sait, on croit tout savoir sur l’ignominie, sur l’impensable, l’inconcevable (et pourtant conçue) extermination industrielle d’un peuple, la barbarie d’une meute de soudards aux ordres des froids idéologues de la Solution finale ; on voudrait croire que cela ne fut qu’un accident de l’Histoire. Las ! ‘‘N’y a-t-il d’autre distraction ici-bas que la destruction des Juifs’’ Hubert Haddad ne se fait pas d’illusion. Mais avec ce nouveau livre en tous points exceptionnel, il aborde un sujet particulièrement sensible, un tabou dont Hannah Arendt a levé le voile à ses dépends : la collaboration de certains notables juifs avec le régime nazi.

Dans le ghetto de Lodz en Pologne, où sont parqués 200 000 juifs plus morts que vifs, c’est un Juif, auto-proclamé Roi Chaïm, qui ordonne et organise la production de centaines de manufactures et ateliers destinée à l’effort de guerre nazi, promettant le salut et n’hésitant pas à livrer les improductifs aux bourreaux.

Mais Hubert Haddad ne veut pas croire que le monstre est en chacun de nous. Il nous donne à voir, dans le théâtre de Maître Azoï, la figure lumineuse d’un jeune marionnettiste prodige, sauvé paradoxalement par l’étoile jaune qu’il refuse de porter et par son art, son génie de l’illusion.

Un monstre et un chaos est un chef-d’œuvre à plus d’un titre. Par sa langue bien sûr, par son architecture, par le génie de ses procédés littéraires. Tout cela au service d’une œuvre d’une grande humanité qui nous dit encore une fois une chose toute simple : seul l’amour de l’art peut sauver notre pauvre humanité. » André Zaradzki, librairie Le Chant de la Terre — Pont-Saint-Esprit