PRO
PRO

Librairie La Procure – Rouen

Librairie La Procure – Rouen
20 rue Percière
76000 Rouen
02 35 07 42 60
Voir le plan

Coups de cœur des libraires

L’Invention du diable

« Dans une nuit de tempête, Marc Papillon de Lasphrise, capitaine et poète, passe un pacte avec un voyageur de nuit : ne pas mourir avant de voir son recueil de poèmes connaître le succès. Et contre toute attente, c’est ce qui va se passer. Traversant les siècles, passant de la province à la capitale, condamné à toujours voir ses amours vieillir quand lui ne prend pas une ride, il va, errant dans les rue, les places, les salons, à la recherche de ceux qui ne l’ont pas oublié.

Baroque et flamboyant, gardant la langue ciselée du XVIème siècle d’un bout à l’autre de son roman tout en traversant le temps, Hubert Haddad nous offre par ce texte un monument de littérature, de culture, d’érudition et de fantaisie qui vous entraînera dans son tourbillon.

Un roman qui marquera durablement les lecteurs qui se laisseront tenter : une expérience de lecture, assurément ! » La Procure — Rouen

Qui a ramené Doruntine ?

« Dans une Albanie légendaire plane un mystère : Doruntine, qui s’est mariée loin de son comté d’origine, est de retour une nuit et soutient que son frère Konstantin l’a ramenée, conformément à la promesse qu’il avait faite à son mariage. Mais Konstantin, comme ses huit frères, est mort trois ans auparavant à la guerre. Le capitaine Stres est chargé de l’enquête par le Comte et l’Evêque locaux, il doit donc tenter de comprendre : qui a ramené Doruntine ?
Légendes, fantômes, brumes et mystères constituent la toile de fond de ce roman très court, mais intense, qui nous entraîne dans les pays de l’Est et une enquête qui piétine dans le froid et la neige. L’atmosphère est en soi plus importante que l’enquête, car c’est toute une ambiance qui nous transporte en Albanie, un pays fort peu connu où les valeurs patriotiques et sociales sont aussi fortes que les lois. Car au-delà de la légende, Ismail Kadare profite de ce récit pour chanter et condenser la fierté de l’âme albanaise, son identité, sa force, ses convictions, mais aussi l’histoire médiévale et les conflits religieux (orthodoxie et catholicisme se disputent la suprématie) et politiques du pays. Il nous manque juste, à nous Occidentaux, les repères politiques pour comprendre la censure qui fit interdire ce texte en Albanie. Une belle découverte, qui nous entraîne à regarder vers l’est et à en découvrir la richesse folklorique et légendaire ! » La Procure - Rouen