PRO
PRO

La Nouvelle librairie Guillaume

La Nouvelle librairie Guillaume
98, rue Saint-Pierre
14000 Caen
02 31 85 43 13
Voir le plansite de la librairie

Coups de cœur des libraires

Ce que Frida m’a donné

« Destins entremêlés de deux artistes, hommage flamboyant à Frida Kahlo, voyage entre le Venezuela, le Mexique et Paris… Une merveille !
Le récit est rythmé par les toiles splendides de Rosa Maria Unda Souki, vibrantes, éclatantes, chatoyantes... qui apportent tellement plus qu'une simple illustration du propos et construisent un véritable ensemble touchant et intime.
Un ouvrage à part, entre roman autobiographique, livre d'art et roman graphique. » librairie Guillaume - Caen

Le Maître du Jugement dernier« Dans un pavillon de la bonne societe viennoise du début du XXème siècle, une réunion entre amis est brutalement interrompue par deux coups de feu : le célèbre acteur Eugen Bischoff est retrouvé mort. Est-ce bien un suicide?
L’enquête, ainsi menée, explore des pistes où l’intuition, l’inconscient - ce sont les débuts de la psychanalyse - promènent le lecteur tout en l’envoûtant. » La Nouvelle librairie Guillaume — Caen
Aux États-Unis d’Afrique

« Rarement fiction sur l’Afrique aura aussi bien parlé de l’Europe. Et pour cause : dans Aux États-Unis d’Afrique, Abdourahman A. Waberi fait du continent noir le centre économique et intellectuel du monde, tandis que les damnés de la terre se concentrent dans une Euramérique miséreuse ; partant, il tend un miroir à l’Occident – celui du monde réel. Réversibilité de l’Histoire : dans le roman, l’Afrique est une fédération d’États dont le cœur bat à Asmara – Érythrée – la capitale fédérale, un continent de cocagne à la prospérité insolente avec ses centres d’affaires aux sols de marbre, ses mégalopoles modernes et leurs McDiop à chaque coin de rue, ses artistes en vue et ses scientifiques de renommée mondiale. Un continent indifférent au sort des millions de réfugiés qui se pressent à ses frontières depuis les favelas de Zurich, Milan ou Chicago, les quatre coins de cette Euramérique ravagée par les guerres ethniques et les maladies endémiques, et qui ne survit que grâce à l’aide humanitaire africaine… Et puis, fil conducteur du roman, il y a Maya, née dans un bidonville de la banlieue de Rouen et adoptée par une riche famille érythréenne, qui part en quête de ses origines… Entre politique-fiction et conte voltairien, Aux États-Unis d’Afrique illustre de manière éclatante, malicieuse, grave, l’injustice ordinaire à l’échelle du monde. » La Nouvelle librairie Guillaume — Caen