Sami Tchak

Sami Tchak

Romancier et essayiste né au Togo en 1960 (pseudonyme de Sadamba Tcha-Koura). Après une licence de philosophie et trois ans d’enseignement dans son pays, il s’installe en France en 1986 où il obtient un doctorat de sociologie à la Sorbonne-Paris V. Il découvre ensuite l’Amérique latine à partir de Cuba en 1996 et publie quelques romans dont les personnages et les lieux évoquent cette partie du monde : Hermina (Gallimard, 2003) ; Le Paradis des chiots (Mercure de France, 2006), Prix Kourouma ; Filles de Mexico (Mercure de France, 2008). Al Capone le Malien (Mercure de France, 2011) se situe en revanche en Guinée, au Mali et surtout au Cameroun ; et L’Ethnologue et le Sage (Odem, Libreville, 2013, Prix Ahmed Baba), dans un village du Togo. Il a également obtenu le Grand Prix littéraire d’Afrique noire pour son roman La Fête des masques (Gallimard, 2004). Dernières parutions : La Couleur de l’écrivain (La Cheminante, 2014) ; Ainsi parlait mon père (JC Lattès, 2018).

Bonus

« Apulée prouve qu’elle
est devenue une revue
incontournable du paysage
de la création contemporaine,
ouverte au monde
et aux langues, foisonnante,
politique, inventive. »

Elara Bertho, Diacritik

« Une revue
magnifique ! »

Marie-Hélène Fraïssé,
France Culture

« Dans cette revue, on joue avec les langues, dans tous les sens, avec des textes en regard pour pouvoir voir l’original. »

Yvan Amar, RFI