Amin Khan

Amin Khan

Essayiste et poète, né le 18 octobre 1956 à Alger. Pour Arabian Blues (MLD Éditions, 2012), il a reçu le Prix Méditerranée de poésie Nikos Gatsos ainsi que le Prix François Coppée de l’Académie française. En 2013, il a publié aux éditions Barzakh un livre collectif en hommage au poète assassiné Tahar Djaout, Présence de Tahar Djaout, poète. En 2014, il publie Rhummel aux éditions Apic. Poèmes d’août et Jours amers paraissent chez El Kalima en 2017, l’année où il publie les deuxième et troisième volumes de la série de livres collectifs Nous autres, éléments pour un manifeste de l’Algérie heureuse aux éditions Chihab.

Bonus

« Ouvrir la revue Apulée, du nom de cet auteur berbère qui, avec les Métamorphoses, ouvrit au IIe siècle une brèche de liberté aux littératures de l’imaginaire, est toujours un moment magique. »

Alexandra Schwartzbrod, Libération   

« Une revue
magnifique ! »

Marie-Hélène Fraïssé,
France Culture

« Le titre de ce quatrième numéro, Traduire le monde, confirme bien la mission de passeur (…) que son rédacteur en chef, Hubert Haddad, revendique et pratique avec générosité. »

Thierry Cécille, Le Matricule des anges