Sadeq Hedâyat

Sadeq Hedâyat

Écrivain, traducteur, Sadeq Hedâyat est né à Téhéran en 1903. Il arrive en France en 1926 pour y poursuivre ses études, et après un retour en Iran, des séjours marquants en Inde et en Ouzbékistan soviétique, il y revient en 1950. Il se donne la mort à Paris en 1951.
L’œuvre très originale de cet esprit libre, qui a suivi depuis leurs débuts le travail de Kakfa et de Sartre – il a écrit un essai sur le premier et traduit le second –, est célébrée dès 1953 par André Breton. Hormis son roman La Chouette aveugle (1941), elle est encore mal connue du public français. Les dix nouvelles rassemblées ici en révèlent tout le génie.

Sadeq Hedâyat chez Zulma

Bonus

« Un recueil de très belles nouvelles, traduites du persan, sur les thèmes de la folie et de la superstition, de l’amour
et des croyances. »

Librairie L’Ivresse des mots – Lampaul-Guimiliau

Les coups de coeur de la librairie L’Ivresse des mots

« Découvrez Hedâyat, qui fustige si bien l’imbécillité du haut de son tapis volant. »

André Clavel