Coups de cœur des libraires

« Un roman d’atmosphère insolite, parfaitement construit et écrit, où le cynisme désenchanté côtoie des élans de tendresse, où l’humour gris est toujours présent, où l’on ressent du vague à l’homme. » Librairie La Femme Renard — Montauban 
« Il est rigolo ce livre au titre plombant. Sont rigolos ces personnages caricaturaux avec un flingue vite sorti, dans des situations qu’on imagine au ciné. Est rigolo comme la littérature peut transformer un rien en histoire. Quand Queneau et Simenon font du stylo, lequel tombe à l’eau ? L’émotion qui vient et qu’on n’imaginait pas transforme cette surprise en un beau présent. » Olivier, librairie La Galerne — Le Havre
Comment va la douleur ? figure dans la sélection du bulletin Le Chat Malo publié par la librairie Le Chat Pitre de Fécamp
« Un petit chef-d’œuvre d’humour noir ! » Florence Lorrain, librairie Atout Livre — Paris
« Bernard, doux et naïf, croise le chemin de Simon, tueur à gage forcément cynique sur le point de raccrocher. L’un, désargenté et désœuvré, servira de chauffeur à l’autre (en petite forme physique et morale), pour un road movie drôle et désordonné.
L’écriture fluide de Pascal Garnier nous enchante et nous inquiète tour à tour. » Librairie Vivement Dimanche - L’Ainée — Lyon 
« Un roman d’atmosphère insolite, parfaitement construit et écrit, où le cynisme désenchanté côtoie des élans de tendresse, où l’humour gris est toujours présent, où l’on ressent du vague à l’homme. »

Jacques Griffault