PRO
PRO

Librairie Livresse

Librairie Livresse
44, rue des Girondins
47300 Villeneuve-sur-Lot
05 53 36 89 41
Voir le plansite de la librairie

Coups de cœur des libraires

La Sirène d’Isé « Le coup de cœur de la rentrée d’hiver, et peut-être bien de l’année 2021 !Pour Livresse la publication d’un nouveau roman de Hubert Haddad est toujours un événement particulier, le souffle du poète-écrivain qui passe la porte et se répand partout dans la librairie comme un doux et joyeux vent d’été.       Non seulement La Sirène d’Isé n’y fait pas exception mais il transporte avec lui la lumière du soleil que l’écriture somptueuse, riche et soigneusement ciselée de Hubert Haddad, reflète à chaque page, à chaque ligne. Attendez la toute fin, mais quelle merveilleuse phrase de cet auteur « magnifique », qui résume le chemin singulier de la métamorphose du monde !          Le monde de Malgorne, fils sans père – sourd, et donc muet - de Leeloo, femme lumière, éphémère mais présente partout, comme l’ombre sans nom qui la poursuit, ce monde est aussi celui du domaine des Descenderies – ancienne clinique psychiatrique - sur les falaises de la baie d’Umwelt, et de son labyrinthe d’arbres géants « construit » par le Docteur Riwald selon un schéma arithmétique afin que personne n’en trouve la sortie s’il n’est musicien averti… ou Malgorne lui-même.      Ce monde est aussi celui où Malgorne rencontre Peirdre, jeune fille solitaire aux regards ouverts sur l’océan d’où son père absent l’appelle, ainsi que Miranela son amie d’enfance.   Cernés par des personnages eux-mêmes hors du commun, tous deux seront à la fois objets et sujets du monde qui se transforme, du « milieu » (Umwelt) dans lequel ils « deviennent », qui emportera tous les personnages ayant participé à son façonnement, dans des destins divers formant monde eux-mêmes. » Librairie Livresse - Villeneuve-sur-Lot
Un monstre et un chaos« L’ode du poète à l’humanité meurtrie, la gifle superbe donnée aux tortionnaires, la beauté lumineuse de l’enfance dans les ténèbres de l’indifférence assassine, la gloire de l’art dans les silences de l’effroi, la victoire de la vie sur la mort, de l’écriture sur l’humiliation. Hubert Haddad nous plonge dans l’univers étroit et clos du ghetto de Lodz en Pologne où sévit la machine de mort nazie avec son lot d’hypocrisie et de cynisme meurtriers. 1000 romans et récits nous ont déjà décrit toute cette ignominie. Pourtant la force de ce livre-fiction puisé et forgé dans un réalisme insoutenable, réside dans la beauté irradiante des fulgurances d’humanité magnifiées par la si belle écriture de Hubert Haddad, riche, inventive, créative, chaque mot adapté par le poète à l’image à laquelle il donne vie, puissante comme une œuvre de Rodin, ciselée aux bords de l’émotion. Ces étincelles au milieu de la nuit sont comme des rappels et des signes de l’universelle et éternelle transcendance de la liberté sur l’oppression, dont Hubert Haddad, cependant, nous rappelle également la fragilité temporelle. En effet, dès le titre percutant du roman, chaque mot pèse comme une chape de plomb :  – Un – monstre – et – un – chaos – De même la violence superbe et sans détour de l’épigraphe de Primo Lévi choisie par l’auteur, ne laisse aucun doute : ‘‘C’est arrivé, cela peut donc arriver de nouveau’’ Hubert Haddad dit lui-même que les choix de ses projets d’écriture sont dictés par la nécessité. » Michel, librairie Livresse — Villeneuve-sur-Lot
La Mort et le Météore« L’auteur nous fait glisser entre monde réel et ésotérique, sur les traces des derniers indiens de leur clan, au travers de leurs croyances et vers leur fin annoncée.   Un roman engagé et prenant, à la plume acérée, qui nous plonge  dans une cosmogonie fantastique et sur un thème des plus actuel. » Librairie Livresse — Villeneuve-sur-Lot