Yvon Le Men

Yvon Le Men

Depuis son premier livre, Vie (1974), écrire et dire sont ses seuls métiers : « L’écriture, c’est la solitude et l’absence. La scène, c’est la présence et le partage. J’ai besoin de ces deux chemins ». À Lannion, où il vit, il crée en 1992, avec Le Carré magique, les soirées « Il fait un temps de poème », et devient le passeur des poètes et des écrivains du monde entier. Programmateur aux côtés de Michel Le Bris, il instaure dès 1997 un espace dédié à la poésie au festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo. Lauréat de nombreux prix, il est l’auteur d’une œuvre poétique importante, traduite dans une vingtaine de langues, à laquelle viennent s’ajouter dix récits, deux romans et un recueil de nouvelles. Depuis 1972, il a donné des récitals dans de nombreux villages et villes de Bretagne, de France et dans une vingtaine de pays dont la Chine, le Liban, le Québec, le Brésil, Haïti, le Congo, le Mali, l’Algérie, le Maroc et dans presque tous les pays d’Europe.

Bonus

« Le titre de ce quatrième numéro, Traduire le monde, confirme bien la mission de passeur (…) que son rédacteur en chef, Hubert Haddad, revendique et pratique avec générosité. »

Thierry Cécille, Le Matricule des anges       

« Il y a du beau monde à l’affiche de cette nouvelle revue annuelle “de littérature et de réflexion” […]. Des écrivains tournés vers la découverte, de l’autre ou du monde. »

Alexandra Schwartzbrod, Libération