Werner Lambersy

Werner Lambersy

Né à Anvers en 1941, issu d’un milieu néerlandophone, Werner Lambersy vit à Paris depuis 40 ans. Il est l’auteur d’une soixantaine d’ouvrages traduits en plus de vingt langues dont La Toilette du mort (L’Âge d’Homme), Pina Bausch (éditions du Cygne), L’éternité est un battement de cils (Actes Sud).

Il a reçu les Prix de l’Académie Royale de Bruxelles et de l’Académie française en poésie et le Grand Prix de poésie de la SGDL.

Bonus

« Apulée prouve qu’elle
est devenue une revue
incontournable du paysage
de la création contemporaine,
ouverte au monde
et aux langues, foisonnante,
politique, inventive. »

Elara Bertho, Diacritik

« Une revue
magnifique ! »

Marie-Hélène Fraïssé,
France Culture

« Le titre de ce quatrième numéro, Traduire le monde, confirme bien la mission de passeur (…) que son rédacteur en chef, Hubert Haddad, revendique et pratique avec générosité. »

Thierry Cécille, Le Matricule des anges       

« Apulée est une perle de littérature. »

Luca Ruffini Ronzani, librairie Multipresse – Spa (Belgique)