Amina Saïd

Amina Saïd

Née à Tunis en 1953, poète, traductrice et journaliste. Elle a commencé très jeune à écrire de la poésie en français. Après des études de langues et littérature à la Sorbonne, elle enseigne un temps à la faculté des lettres de l’université de Tunis, avant de s’installer à Paris. Elle a publié une quinzaine de recueils de poèmes et deux livres rassemblant des contes de Tunisie. Ses poèmes sont traduits en plusieurs langues, notamment l’espagnol et l’anglais, et sont présents dans de nombreuses revues et anthologies. La découverte de l’œuvre du Philippin anglophone F. Sionil José, membre fondateur du Pen Club des Philippines, l’a incitée à traduire sept de ses œuvres de fiction. Parmi ses récentes parutions : Les Saisons d’Aden (Al Manar, 2011) ; Le Corps noir du soleil (Rhubarbe, 2014).

Bonus

« Ouvrir la revue Apulée, du nom de cet auteur berbère qui, avec les Métamorphoses, ouvrit au IIe siècle une brèche de liberté aux littératures de l’imaginaire, est toujours un moment magique. »

Alexandra Schwartzbrod, Libération   

« Dans cette revue, on joue avec les langues, dans tous les sens, avec des textes en regard pour pouvoir voir l’original. »

Yvan Amar, RFI