« Sans doute l’un des plus beau texte de Hubert Haddad dont le souffle époustouflant donne la mesure de la maitrise d’un style  et d’une voix remarquable. »

Delphine, Gibert Joseph Saint-Michel