« Je considère Enis Batur comme mon double. Il ressent, voit, exprime les choses comme je le ferais. Je sais par avance ce qu’il va dire et penser. C’est étrange, non ? »

Alberto Manguel