Yitskhok Katzenelson

Yitskhok Katzenelson

Yitskhok Katzenelson est né en 1886 à Korelichi (Biélorussie). Il appartient à une famille de rabbins et de lettrés qui s’est établie à Lodz alors qu’il avait 13 ans. Il travaille d’abord dans un magasin puis à l’usine, continue de s’instruire en autodidacte et écrit soit en hébreu soit en yiddish.
Dès 1904 il publie ses poèmes en yiddish à Varsovie où vont paraître la plupart de ses œuvres jusqu’à la guerre. En 1910, il reprend l’école paternelle qu’il dirige à son tour jusqu’en 1939.  Entre-temps, il voyage à Genève, Berne, Berlin, mais aussi en Palestine et en Amérique.
En 1943, après trois ans de souffrance et résistance dans le ghetto de Varsovie, il est envoyé au camp de Vittel, en France, où il écrit ce Chant du peuple juif assassiné, puis est déporté en avril 1944 à Auschwitz pour être gazé avec son fils Tsvi, âgé de 17 ans, dès leur arrivée.

Yitskhok Katzenelson chez Zulma

Bonus

« Un témoignage capital sur la barbarie humaine présenté de façon magistrale par Rachel Ertel. »

Claire Julliard, L’Obs

Les lectures de Claire Julliard