Eileen Chang

Née à Shanghai en 1920, Eileen Chang est initiée très tôt au raffinement des chefs-d’œuvre de la littérature chinoise. Après un dernier séjour à Hongkong au début des années cinquante, elle se détourne d’une gloire déjà considérable et s’exile aux États-Unis. Elle s’éteint à Los Angeles en 1995. Ces Deux brûle-parfums, tout premiers textes publiés en 1943, et jusqu’ici inédits en français, devraient nous rappeler une fois pour toutes la place insigne de la flamboyante Eileen Chang dans la littérature du xxe siècle.

Eileen Chang chez Zulma

Bonus

« Une chinoise et belle histoire d’amour et qui finit bien ! Ambiance Wong Kar-Wai garantie ! »

Librairie Quai des Brumes — Strasbourg 

Les coups de cœur de la librairie Quai des brumes

« J’ai trouvé la finesse de l’écriture superbe. Manipulation et passion nous accompagnent tout au long des deux romans et nous font découvrir tout le talent d’Eileen Chang ainsi que les mœurs chinoises et anglaises de l’époque. Un très beau roman. »

Julie Thoreau, La Librairie Nouvelle — Orléans

Les coups de cœur de La Librairie Nouvelle

« Eileen Chang est une des grandes figures de la littérature chinoise du XXe siècle. Avec sa plume aiguisée, elle décrit avec virtuose le trouble profond d’une société tiraillée entre une culture chinoise traditionnelle et une modernité qui bouscule les coutumes ancestrales. Rien de moins que superbe ! »

Jennifer Le Morvan, librairie Soif de lire - Strasbourg

Les coups de cœur de la librairie Soif de lire