éditions zulma
Nouveautésà paraîtreactualités1000 librairiesforeign rightscontact


céytuapuléeIntranQu’îllitésNumériqueNewsletter


Ateliers d’écriture & jeux littéraires
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Votre email :
Jeux littéraires

Retrouvez nos Jeux littéraires dès septembre 2013, en même temps que la nouvelle édition du Nouveau Magasin d’écriture, de Hubert Haddad.
      imprimer


Jean-Marie Blas de Roblès


Né en 1954 à Sidi-Bel-Abbès, Jean-Marie Blas de Roblès est notamment l’auteur du monumental Là où les tigres sont chez eux (Prix du roman Fnac, Prix Giono, Prix Médicis 2008). Et tout récemment du très remarqué l’Île du Point Némo.

Un merveilleux sens de la narration
Un tigre dans le tigre, cent romans dans un roman
La Libye
Jean-Marie Blas de Roblès chez Zulma
N’hésitez pas à cliquer sur chaque livre pour découvrir tous ses formats disponibles.
Actualités et rencontres avec Jean-Marie Blas de Roblès

20/09/2016 Jean-Marie Blas de Roblès invité par les Mots parleurs, à Paris
Jean-Marie Blas de Roblès est invité par les Mots Parleurs, le mardi 20 septembre à 19h, pour une lecture de la revue Apulée, suivie d'une séance de dédicace.
Coups de coeurs des libraires

Là où les tigres sont chez eux
Les Lettres Constellées
« Déjà un titre qui nous laisse présager…. le meilleur !
On navigue à travers une multitude de personnages, tous très attachants, dans les eaux troubles du fleuve Amazone au Brésil. La société brésilienne est évoqué dans toute sa diversité : du quotidien d’un gouverneur corrompu aux habitants de favelas. Eléazard, journaliste, est le lien entre tous les personnages actuels ou moyenâgeux de ce pavé de 765 pages.
Jamais ennuyeux, il est remarquable de maîtrise et d’ambition narrative.
Dépaysement assuré ! »

Stéphanie




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Le Scribe
« Félicitons vivement Zulma, cette petite maison d’édition, créée en 1991 par deux passionnés de littérature, pour avoir eu le courage et l’audace d’avoir publié ce gros roman palpitant, multiforme, envoûtant qui nous emporte dès les premières pages.
Pour ma part si vous n’êtes pas séduit(e) par ce roman – et pour autant que vous l’ayez acheté au Scribe et qu’il n’y ait pas de traces de confiture sur les pages et la couverture – je vous l’échangerai contre le livre de votre choix. »

Jacques Griffault




L’Île du Point Némo
Librairie La Buissonnière
« Foisonnant, rayonnant, érudit, facétieux, jubilatoire, extravagant... génial ! Roman d'une ampleur extravagante et géniale. Complètement inclassable même si le point de départ s'inscrit dans le registre de l'aventure, de la grande aventure. C'est foisonnant, rayonnant, érudit, facétieux avec de légères touches jubilatoires. Vous tenez entre les mains un grand roman. Vous ne le lâcherez plus et de toutes façons vous l'aimerez. Ou bien je ne comprends plus rien à la littérature. Il s'agit d'un véritable hymne à la littérature, aux livres, aux auteurs, aux lecteurs, à l'imaginaire débordant mais parfaitement maîtrisé, doté d'une petite dimension utopique, voire écologique qui n'est pas pour déplaire.

Embarquez vite dans ce roman à la recherche du diamant volé... » Betty Duval-Hubert





La Montagne de minuit
Librairie Mary
« Partir des apparences extérieures pour se concentrer sur les lumières vives de l'intérieur, voilà un défi d'écriture que Jean-Marie Blas de Roblès relève de son habileté désormais reconnaissable. En deux lignes il croque Lyon, l'une de ses rues, l'un de ses lycées, un gardien solitaire, son passé trouble, sa passion dévorante et le voisinage qui meuble l'immeuble. La poésie émane des inquiétudes, des contrariétés, des évènements qui font rebondir vers un ailleurs ou au contraire vers l'intérieur, au plus près. C'est ainsi que Bastien, gardien d'un lycée jésuite, va se tourner vers sa voisine, mère célibataire, et son fils de cinq ans, garçon sensible qui se fera narrateur une fois adulte, puis vers le fil rouge de sa vie, le cœur de son mandala : le Tibet. S'en suivra des changements inattendus, un voyage inespéré, une acceptation du temps qui passe et la vieillesse bienvenue. Après l'aventure brésilienne de "Là où les tigres sont chez eux", Zulma nous livre ici un condensé de spiritualité apaisante. Vivement la rentrée 2011 ! »

Frédéric Hélary




L’Île du Point Némo
Librairie Le Cadran lunaire
« Sur une intrigue digne d’un roman de Maurice Leblanc ou de Sax Rohmer – le vol d’un diamant et la course poursuite qui s’ensuit- Jean-Marie Blas De Roblès nous offre une œuvre de pur plaisir dont le véritable sujet est la littérature et les territoires qu’elle invente. (...) C’est par ses trouvailles incessantes que le roman se révèle fascinant tant il nous offre des possibles de littérature : de la narration des lecteurs officiant dans les fabriques de cigares à Cuba, en passant par l’évocation du Point Némo, ce point de l’océan le plus éloigné de toute terre émergée, à l’extraordinaire description du Barnum’s American Museum… Le roman se révèle une caisse de résonance inouïe offerte à l’imaginaire qu’invente la littérature…mais aussi le réel. »




L’Île du Point Némo
Librairie Quai des Brumes
« Qui a volé le diamant de Lady MacRae ? John Shylock Holmes, chaperonné par Grimod de la Reynière et d'autres fantasques, se mettent à la traque du voleur à travers le monde. Pendant ce temps, dans le Périgord, Arnaud Méneste doit céder sa cigarerie à monsieur Wang et son entreprise lucrative de liseuses électroniques... Œuvre inclassable, immense épopée, le nouveau roman de Jean-Marie Blas de Roblès vous emmènera à bord du Transsibérien et au milieu de l'océan à la rencontre des littératures. L'ÎLE DU POINT NÉMO est un hommage aux romans d'aventures et à Jules Verne, au polar et à Conan Doyle, à Dumas et tant d'autres... le tout saupoudré d'érotisme ! » Jeanne




Là où les tigres sont chez eux
À livre ouvert
« Eléazard von Wogau, français marié en instance de divorce avec Elaine et vivant au Brésil, doit annoter un livre sur Athanase Kircher. Ce célèbre moine jésuite a consacré sa vie à la recherche dans plusieurs domaines : décrypter les hiéroglyphes, inventer une machine pour voler... Son univers est riche en expériences et en pérégrinations en tout genre. De chapitre en chapitre, Blas de Roblès nous fait partager les aventures du jésuite au XVIIème siècle puis, dans le Brésil moderne, d'Elaine archéologue partie à la recherche de fossiles dans la jungle, de Moéma leur fille, qui, complètement paumée, essaie de trouver un sens à sa vie et enfin, du prénommé Eléazard, héros inquiet de ce roman foisonnant. Un vrai coup de cœur parmi les prix littéraires qui viennent d'être attribués. »




Là où les tigres sont chez eux
Planet’R
« On plonge dans ce roman fleuve comme les personnages s'enfoncent dans la forêt. Plus l'on descend dans les strates de cette histoire plus nous sommes glacés par la noirceur de l'Homme. Heureusement il y a la poésie de la langue de JM Blas de Roblès et la folie ingénieuse d'Eléazard. Ce livre, c'est une lumière qui fait fuir la noirceur. »




L’Île du Point Némo
Librairie La Mandragore
« Mais où va-t-il donc chercher tout ça ? Voici un roman rocambolesque qui mêle plusieurs intrigues et pas mal de personnages et nous embarque dans une aventure littéraire étonnante ! Du grand art ! »




L’Île du Point Némo
Au brouillon de culture
« Un vrai régal, quelle ingéniosité ! » Marie Morel




L’Île du Point Némo
Le Comptoir des mots
« (ÉNORME) COUP DE CŒUR !!! Magnifiquement écrit, génialement pensé et construit, merveilleusement imaginatif et excitant, d'une liberté absolue, ce roman total est un joyau d'une finesse éblouissante. Ne passez pas à côté, rares sont les aventures littéraires aussi jubilatoires ! »




L’Île du Point Némo
Librairie Obliques
« Prix Médicis en 2008 avec LÀ OÙ LES TIGRES SONT CHEZ EUX, Jean-Marie Blas de Roblès revient à l'aventure avec ce roman irrésistible, feuilletonesque et échevelé. En deux intrigues finement tissées, on est catapulté tambour battant à la fois dans une fabrique de liseuses électroniques au fin fond du Périgord et au beau milieu d'un XIXe siècle fantastique où les rêves les plus fous de Jules Verne se sont étrangement réalisés. Péripéties, personnages extravagants, machines chimériques et flegme britannique émaillent ce texte virtuose où un érotisme burlesque s'invite aussi régulièrement. En apparence, cette ÎLE DU POINT NÉMO pourrait passer pour un clin d’œil appuyé qui ne se prendrait pas au sérieux, un moment de divertissement érudit mais sans conséquences, et pourtant, entre les lignes, on lit aussi toute la passion acharnée de l'auteur pour la littérature, écrite ou orale, populaire ou savante, ce moment de récit où s'expriment toutes les libertés, cet art unique, le premier et le dernier d'entre tous, à véritablement posséder le pouvoir changer le monde. » Grégoire Courtois




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Broglie
« Monstrueux roman somme, récit ambitieux où se mêlent la démesure et l’érudition, Là où les tigres sont chez eux, résultat de dix années de labeur d’un globe-trotter érudit et polyglotte, augure-t-il de la naissance d’un écrivain ? La réponse est OUI ! »

Patrick Bagyoni




La Montagne de minuit
Librairie L'Amandier
Lu et conseillé par Thomas Auxerre.




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Caractères
Le coup de cœur d'Anthony Clément.




La Mémoire de riz
Librairie L'Écume des Pages
« Ce n'est pas une nouvelle voix mais certainement l'une de plus dissonantes dans la littérature française. C'est un écrivain baroque, presque borgésien dans ses thèmes et son style élégant. Ces contes jouent sur les pouvoirs du fantastique, de la métaphore, de l'horreur, du trompe-l'œil... C'est un univers fascinant. » Dimitri Devilliers




Là où les tigres sont chez eux
Fontaine - Haussmann
« Les amateurs de cabinets de curiosités y trouveront leur compte et la fréquentation d’Athanase Kirchner, savant du XVIIe, les réjouira, ceux que les grands espaces attirent suivront les pérégrinations dans un Brésil de démesure d’une bande d’universitaires à la recherche d’un fossile. Enfin, tous ceux qui désespèrent du minimalisme du roman français se laisseront submerger par cette géniale polyphonie baroque de sept cents pages.
Assurément et pour sa plus grande joie, là où les tigres sont chez eux, le lecteur est chez lui. »

Philippe Aubier




La Montagne de minuit
Librairie Mot à Mot
« Vérités et mensonges, fautes et rédemption s'enlacent et se provoquent dans ce roman qui interroge avec une désinvolture calculée les "machines à déraisonner" de l'Histoire contemporaine. Roman à thèse si l'on veut, sous les bonheurs du romanesque pur, La Montagne de minuit se lit comme une exploration intrépide des savoirs et des illusions. »




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Georges
« Enfin ! On en tient enfin un ! Nous voulons dire : un roman français dont la folle ambition, la complexité assumée et transcendée, la stupéfiante maîtrise rejoignent celles des grands livres de la littérature mondiale… et l’on n’avait pas vu ça depuis longtemps, peut-être depuis le mémorable Montée en première ligne de Jean Guerreschi. On ne sait où donner de la plume pour rendre justice à cet opus extravagant : les adjectifs qui viennent à l’esprit pour le circonvenir – érudit, baroque, inspiré, échevelé… – vous filent entre les doigts comme les pièces d’une monnaie qui n’aurait plus cours. […]
On ne dira rien de plus, car on se plaît à imaginer les lecteurs de cet article en route vers leur librairie préférée – la nôtre, de préférence, mais pour la bonne cause nous serons magnanimes… –, on entend déjà leurs pas précipités sur le trottoir devant la boutique, et l’on s’apprête déjà à les régaler d’un festin rare, Là où les tigres sont chez eux, de Jean-Marie Blas de Roblès… »




Là où les tigres sont chez eux
Librairie La Machine à lire
« Ici les époques et les personnages se croisent, se confondent. Pendant qu’Eléazard se plonge et se perd dans un manuscrit autour du jésuite baroque Athanase Kircher, son ex-femme, Elaine, part dans une mission anthropologique au plus profond de la forêt amazonienne et leur fille Moéma se trouve en prise avec les doutes et les expérimentations propres à l’adolescence. Ce roman est aussi l’occasion d’évoquer le Brésil contemporain, de la déforestation aux intrigues politiques ainsi que les grandes interrogations de l’Europe baroque. »




L’Île du Point Némo
Librairie Le Festin Nu
Coup de cœur de la librairie !




L’Île du Point Némo
Librairie Au Poivre d’Âne
« Ce roman d'aventures total est un bel hommage à la littérature populaire. Une fiction rondement menée, qui nous fait tourner les pages avec groumandise. » Olivier Roman




La Montagne de minuit
Librairie Alpine Siloë
Le coup de cœur de François Ceard.




L’Île du Point Némo
Librairie Vivement Dimanche
« Magistral ! Un hommage réussi aux romans d'aventures de Jules Verne et de Sherlock Holmes. Vous allez faire le tour du monde avec ce livre ! »




L’Île du Point Némo
Les Petits Papiers
« Blas de Roblès, auteur du quasi mythique LÀ OÙ LES TIGRES SONT CHEZ EUX il y a quelques années, nous revient avec un roman d’aventures jubilatoire qui nous fait replonger dans nos lointains souvenirs de lecture de Jules Verne. L'ÎLE DU POINT NÉMO est une variation étourdissante du roman d’aventures, mixant les genres et les références avec bonheur, où l’auteur parvient à nous plonger dans cette histoire où trois hommes se mettent à la recherche d’un gros diamant disparu, dans un récit d’aventure policière. S’y enchâsse le panorama de B@bilBooks, une usine de liseuses numériques, dirigée par un Chinois aux perversions scabreuses et une DRH transsexuelle, et peuplée d'ouvrières à qui on fait la lecture à haute voix. S’y intercale enfin à intervalles réguliers le récit rocambolesque des différentes tentatives d’une femme pour remédier à l’impuissance notoire de son mari ou se contenter sexuellement par d’autres moyens. N’en jetons plus, vous nous direz ce que vous avez pensé de ce grand roman d’aventures. »




L’Île du Point Némo
Les mots et les choses
« Vous avez soif d’aventure ? De rocambolesque ? Vous aimez Jules Verne et Sherlock Holmes ? Ce livre est pour vous ! Véritable chef d’œuvre, L'ÎLE DU POINT NÉMO nous emporte très très loin dans la joie et la bonne humeur ! Son écriture décompléxée est un véritable plaisir de lecture dans laquelle on se vautre fort volontiers. Une seule chose à ajouter : on en veut ENCORE !




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Comme un roman
« On se réjouit de la fascinante singularité de ce roman palimpseste qui joue à merveille des mises en abyme et des vertiges spéculaires.
Une formidable érudition mise au service d’un sens merveilleux de la narration : une plume vagabonde, un style vif et mordant et une écriture tout à fait remarquable. De la littérature comme on aimerait en lire plus souvent… Ça serait une hérésie que de manquer ce titre ! »

Maude Mihami




L’Île du Point Némo
La cour des grands
« Je lis L'ÎLE DU POINT NÉMO et je me régale. » Cécile Coulette




L’Île du Point Némo
Librairie des Orgues
« Difficile de résumer ce roman tentaculaire, qui renoue magnifiquement avec un romanesque épique à la manière d’un Jules Verne ou d’un Dumas... L’aventure commence avec un certain Martial Canterel, opulent opiomane fasciné par l’histoire, qui tente une reconstitution de la bataille de Gaugamèles (vous savez, cette fameuse bataille qui oppose Alexandre le Grand à Darius III et signe l’avènement de l’Empire de Macédoine... non ?). Mais celui-ci est interrompu par son vieil ami Holmes (John Shylock !), car le diamant d’une certaine Lady MacRae a été dérobé... Commence alors une fabuleuse quête vers le "Point Némo". Nous n’en dirons pas plus ! À lire absolument. » Rosa




L’Île du Point Némo
Librairie Deloche
« Ce livre furieux touche à tout : à l'histoire du cirque Barnum, aux remèdes contre l'impuissance, à la colombophilie, à notre pauvre monde occidental bientôt réduit à sa pâle imitation dans des parcs d'attractions chinois, aux pratiques mirobolantes des prostituées de Sidney... Il est en fait l'antithèse de ce qu'il dénonce : la mort du livre au profit de sa mécanisation, la mort de la lecture comme partage, et par dessus tout la mort de l'imagination, qui libère de la pesanteur du monde, qui réjouit et qui émeut, qui certainement permet d'aimer.
L'Île du Point Némo est la parfaite antidote à ce pessimisme : sa lecture en est tellement exaltante qu'il vous donne l'impression d'avoir vécu plus fort, pendant et longtemps après. Merci à Jean-Marie Blas de Roblès de nous avoir donné le roman le moins convenu - parfois le plus inconvenant - et le plus imaginatif de cette rentrée littéraire. » Philippe Bernadou




Là où les tigres sont chez eux
Librairie L'Autre Rive
« Une saga incroyable qui mêle le Brésil contemporain et la biographie d’un savant oublié. Un pur régal ! »




La Mémoire de riz
Librairie Le Failler
« Blas de Roblès nous dévoile ici une autre facette de son talent et emporte le lecteur dans un merveilleux voyage à travers vingt-deux fictions. »

Rachel et Valérie





L’Île du Point Némo
L'Esprit Livre
« Il paraît qu'une liseuse peut contenir plusieurs milliers de livres. Eh bien, Jean-Marie Blas de Roblès fait mieux : voici un roman (en papier s'il vous plaît) qui contient en lui-même un nombre incalculable de récits. Une cathédrale de fictions qui joue avec les genres, les mythologies, les époques. Où chaque couche d'intrigue, aussi surprenante soit-elle, finira par prendre tout son sens et par s'intégrer dans une grande et belle histoire. Complexe ? Prétentieux ? Dépassé ? Ce serait bien mal connaître l'auteur qui, avec une imagination aussi débordante que débridée et un amour sincère pour la littérature populaire, a beaucoup de choses simples et justes à dire sur le monde que nous sommes en train de construire. Un roman à contre-courant peut-être, mais un grand roman sûrement. »




Là où les tigres sont chez eux
Librairie La Marge
Le coup de cœur de Josée à la librairie La Marge.




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Labyrinthes
Là où les tigres sont chez eux fait partie de la sélection de la rentrée littéraire 2008 de la librairie Labyrinthes.




L’Île du Point Némo
Le Hall du Livre
« Un roman foisonnant qui nous rappelle les émois de nos premières lectures. (...) On est complètement pris dans ce tourbillon d'histoires et de belle langue. » Géraldine Pétry




L’Île du Point Némo
Librairie Page et Plume
« Surprenant, foisonnant, original, déconcertant, je me range derrière tous ces adjectifs. Où puise-t-il toute cette imagination ? Ce livre est un cabinet de curiosités à lui tout seul. Une découverte déconcertante. » Aurélie




L’Île du Point Némo
Librairie - Maison de la presse Bron
« Voilà je pense le roman le plus atypique, originale, délicieusement surprenant que j’ai pu lire depuis longtemps. (...) Un roman dans lequel on plonge un peu comme dans un de Jules Vernes, avec une pointe de steampunk. On n’arrive pas à savoir dans quelle époque se déroule les aventures des différents personnages haut-en-couleur que l’on croise et je l’avoue c’est assez jubilatoire. C’est le genre de roman dont on est déçu qu’il est une fin. Merci à Jean Marie Blas de Roblès pour ce voyage incroyable, ce livre est un chef d’oeuvre !!!! » Letizia




La Montagne de minuit
Librairie Le Divan
Lu et conseillé par A. Ghisoli.




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Le Merle Moqueur
« Servi par une écriture riche, subtile, aux sonorités hispaniques, Là où les tigres sont chez eux n’est pas pour autant moins accessible à un public large.
On retrouve l’atmosphère d’un roman de Borges, Pérez-Reverte, Buzzati ou Eco, un texte génial et rare comme on n'en lit qu’un tous les dix ans.
Un texte génial et rare. »

Nicolas Gromoff-Pierre




L’Île du Point Némo
Charlemagne - Hyères
« Difficile de rester insensible à la finesse d'esprit, au talent de conteur et à l'imagination surdimensionnée de Jean-Marie Blas de Roblès. Tous ceux qui avaient découvert son univers avec le surprenant Là où les tigres sont chez eux - Prix Médicis 2008 - ne seront pas déçus. Bien au contraire ! Embarquer pour l'île du Point Némo c'est participer à une chasse au trésor à bord du Transsibérien dans un premier temps pour retrouver le fameux diamant de Lady MacRae, aidé d'un certain John Shylock Holmes ! L'auteur s'amuse et nous amuse par la même occasion déployant un registre de personnages sortis tout droit des célèbres romans de Jules Verne, Alexandre Dumas, Raymond Roussel... Un régal de lecture, un clin d'oeil au roman feuilleton du 19ème siècle et un amour profond pour la poésie. Rare et précieux ce roman me parait incontournable pour bien démarrer la rentrée littéraire 2014 ! » Marie




L’Île du Point Némo
Au temps retrouvé
Coup de cœur d'Isabelle Combaluzier




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Torcatis
Le coup de cœur de la librairie.




La Mémoire de riz
Librairie Doucet
« Chacune de ces vingt-deux nouvelles amuse autant qu'elle déroute, fascine autant qu'elle suscite le malaise. Jean-Marie Blas de Roblès nous manipule, et nous nous laissons délicieusement prendre à ce jeu de dupes, entre fantaisie et réalité. L'art de la nouvelle est périlleux, et Blas de Roblès y excelle. Car sa capacité à conter, à créer des univers à la fois changeant et toujours en interaction, son écriture qui nous ravit autant qu'elle nous intrigue, sont les marques d'un grand écrivain.
Il ne faut pas longtemps pour lire une nouvelle, et la magie, ici au sens pur, opère dès les premiers mots, car on se laisse berner par ces petites touches philosophiques, comme par un tour de passe-passe qui nous ferait oublier que tout ceci n'est que littérature. »

Amélie Muller




La Montagne de minuit
Baz'Art des Mots
Le coup de cœur de la librairie.




La Mémoire de riz
Les Temps modernes
Lu et conseillé par la librairie.




La Montagne de minuit
Librairie Baba Yaga
« Un livre sous forme de conte de sagesse, ou le vrai et le faux s'entremêlent : deux voisins de paliers au passé mystérieux, un voyage au Tibet, des vraies fausses révélations. Beau texte, un peu énigmatique, pour les amoureux du Tibet, des mandalas, et des personnages hors du commun. »

Marie-Odile




Là où les tigres sont chez eux
Librairie L'Orange Bleue
Là où les tigres sont chez eux figure parmi les coups de cœur de L'Orange Bleue.




L’Île du Point Némo
Librairie Le Bateau Livre
« Un roman d'aventures comme on n'en fait plus, digne d'un Jules Verne ou d'un Conan Doyle ; écrit avec finesse et humour. Prenant, passionnant, excellent ! »




L’Île du Point Némo
Librairie Écriture
« Livre proprement extraordinnaire, un ouvrage à la fois captivant et réjouissant. Vous avez soif d'aventure, de personnages hauts en couleurs et de rebondissements à répétition ? Ce roman est fait pour vous ! »




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Audé
Le coup de cœur de Nicolas Lefort.




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Grangier
Le coup de cœur de Nathalie Macia.




La Mémoire de riz
La Belle Aventure
« Par la grâce de ses nouvelles, limpides et savantes, inquiétantes et jubilatoires, Blas de Roblès déplie le temps et l'espace comme au temps des Millet une nuits. »

Claude Tomas




Là où les tigres sont chez eux
L'Arbre à Lettres Bastille
« Pas moins de cinq récits s’entremêlent dans ce pavé : parmi eux la biographie d’Athanase Kircher, jésuite du XVIIe siècle pour le moins étonnant, esprit curieux et touche-à-tout qui allie réussite et échecs cuisants ; et puis une fresque époustouflante du Brésil d’aujourd’hui, mélange d’expéditions en forêt équatoriale et de déambulations alcoolisées sur les plages… Un tour de force romanesque relie ces histoires les unes aux autres pour le plaisir du lecteur. »

Gazette – sélection des librairies L’Arbre à Lettres, n° 8, automne 2008




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Mots et Compagnie
« Un vrai roman d’aventures, débridé et foisonnant, où l’écrivain ne craint ni la logique ni le chaos. Une lecture enthousiasmante. »




La Montagne de minuit
Librairie du Renard
Le coup de cœur de Valérie Lelouarn.




Là où les tigres sont chez eux
Les Traversées
« Pas moins de cinq récits s’entremêlent dans ce pavé : parmi eux la biographie d’Athanase Kircher, jésuite du XVIIe siècle pour le moins étonnant, esprit curieux et touche-à-tout qui allie réussite et échecs cuisants ; et puis une fresque époustouflante du Brésil d’aujourd’hui, mélange d’expéditions en forêt équatoriale et de déambulations alcoolisées sur les plages… Un tour de force romanesque relie ces histoires les unes aux autres pour le plaisir du lecteur. »

Gazette – sélection des librairies L’Arbre à Lettres, n° 8, automne 2008




Là où les tigres sont chez eux
Les Buveurs d'Encre
« Voici un roman foisonnant, dont l’éventail de personnages permet de brosser un portrait en profondeur du Brésil contemporain, de ses habitants les plus pauvres aux plus aisés, de la ville à la jungle, des citadins aux indiens, des jeunes aux vieux. La profondeur de champ, ou le recul, que donne le pittoresque Kircher ajoute à ce roman épique moderne une réflexion sur l’erreur, l’aveuglement qui pousse à poursuivre une route ou un raisonnement incertain. »

Juliette




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Ombres Blanches
Là où les tigres sont chez eux fait partie de la sélection de la librairie pour la rentrée 2008.




La Montagne de minuit
La Parenthèse
Le coup de cœur de la librairie.




Là où les tigres sont chez eux
Librairie L'Eternel Retour
« Roman à tiroirs, débordant de références littéraires et philosophiques solides, Là où les tigres sont chez eux est à l'image de la personnalité à découvrir : Athanase Kircher, jésuite allemand du XVIIe siècle, humaniste illuminé, génie encyclopédique qui s'intéressa à toutes les sciences et non-sciences de son temps.
Les personnages sont riches, intrigants, profonds, drôles, Blas de Roblès fait preuve d'une majestueuse négligence du récit ordonné qui donne ici tout son sens à un roman qui se veut à la fois découverte du Brésil d'hier et d'aujourd'hui, d'un personnage historique oublié de l'Histoire, et d'un narrateur profondément humain car faible et anxieux.
Ce livre est une merveille chaotique et pourtant pleine de sens, hors norme, un jeu splendide naviguant dans les genres littéraires, certainement l'un des ouvrage les plus marquant de la rentrée littéraire.
Un roman qui restera et un auteur désormais incontournable. »

Cyril Dewavrin




La Montagne de minuit
Les Temps modernes
Lu et conseillé par la librairie.




L’Île du Point Némo
Librairie Richer
« Des personnages burlesques et attachants, un univers romanesque surprenant empli de rebondissements. Un livre enclassable et génial ! » Jackie




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Passion Culture
Coup de cœur de Gilles Larvor




L’Île du Point Némo
La Taverne du livre
« Un roman d'aventures assez incroyable dans sa construction, avec par moments un humour — il me semble — un tant soit peu britannique... Tout à fait réjouissant ! » Marie Mannevy




Là où les tigres sont chez eux
Librairie L'Usage du Monde
« Jean-Marie Blas de Roblès n’avait rien publié depuis 1989, il nous plonge dans un extraordinaire roman tissé d’aventures croisées. L’auteur maîtrise un sens du merveilleux et une grande érudition. Le roman oscille entre périodes historiques et contemporaines, dans les paysages grandioses, humides et étouffants du Brésil, véritable Terra incognita… Époustouflant et vertigineux pendant plus de 700 pages et fruit de dix ans de travail ! Mon coup de cœur de la rentrée ! »

Gilles Million




La Montagne de minuit
Le Chant de la terre
« À l'inverse du très baroque Là où les tigres sont chez eux, cette fable sur le mensonge et la vérité use d'une langue sobre et d'un procédé narratif propres à traduire au plus juste son climat, le drame qui se noue dès les premières pages autour d'un vieux factotum de lycée victime d'un ostracisme lié à une "faute" endossée mystérieusement et qui prendra sens lors d'un voyage au Tibet au cours duquel Mythe et Histoire se télescopent. Blas de Roblès offre un roman à deux voix et nous invite à visiter les obscures demeures de la mythologie aryenne du régime nazi. »




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Monet
« Là où les tigres sont chez eux est un roman intense, certainement pas relaxant, mais qui nous envahit d'émotions et de connaissances. »

Simon Paradis

« Une lecture dont ne ressort pas indemne. Une érudition savamment dosée qui donne au lecteur le temps d'ingérer, à son rythme, l'insondable profondeur d'un récit en marge du conventionnel. Blas de Roblès maîtrise l'écriture en virtuose, entraînant son lecteur dans de lumineux interstices de lucidité et d'intenses moments de réflexion. L'histoire se passe au Brésil ; on ne pourrait trouver terrain plus fertile aux débordements, sinon l'Italie du XVIIIe siècle, aussi mis en scène par une astuce d'écrivain des plus convaincante. Une histoire inédite où politique, philosophie, histoire, société et sentiments s'arrachent le privilège d'être au premier plan. Comment décrire un tel roman sans avoir l'air d'en ajouter à l'extase de l'avoir lu ? Un plongeon vertigineux dans une littérature qui s'invente à mesure qu'elle s'écrit et qui laisse pantois d'admiration le lecteur sans cesse rassasié. »

Brigitte Moreau




La Montagne de minuit
Librairie Audé
Le coup de cœur de Nicolas Lefort.




La Montagne de minuit
Librairie Ombres Blanches
« Bastien est un naufragé de la vie, mais qui n'a pas baissé les bras, c'est ce qui le rend si touchant et si humain.
L'histoire est à la mesure de celle du mandala, belle et poignante. Décidément il sait nous faire entrer en empathie avec les personnages qu'il invente, en plus de la phrase de l'art de l'ellipse... il nous porte vers l'illumination.
Un enfant attend tout d'un conte sauf la réalité... C'est le pouvoir de la littérature, alors laissons-nous porter comme des enfants. »

Nicolas Vivès




L’Île du Point Némo
Librairie Vandromme
« Jubilatoire, délirant et plein d'humour. » Clo Brion




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Baba Yaga
Coup de cœur de Florence pour la rentrée littéraire 2008.




L’Île du Point Némo
Librairie Sauramps
Coup de cœur du libraire !




Là où les tigres sont chez eux
Les Cinq Continents
« Nous ne pouvons que nous réjouir des prix attribués cette année à Atiq Rahimi (Prix Goncourt), Tierno Monénembo (Prix Renaudot) ou à Jean-Marie Blas de Roblès (Prix Médicis) comme autant d'hommage à cette littérature-monde enfin reconnue par les jurés de ces prix. »




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Vivement Dimanche
« Venez découvrir leur histoire et celle du Brésil à travers un roman d’aventure époustouflant, sans concession sur la nature humaine. De la très grande littérature. »




Là où les tigres sont chez eux
Librairie La Galerne
« Attention talent pour ce livre labyrinthe où il est question du Brésil d’aujourd’hui, de la fille du narrateur, jeune femme totalement paumée, d’Elaine, ex-épouse du narrateur en quête d’on ne sait quelle découverte, et d’Athanase Kircher, célèbre jésuite du XVIIe siècle qui agace passablement notre narrateur en même temps qu’il le fascine. Respirez profondément et plongez dans ce roman fleuve. »

Anne-Lise




L’Île du Point Némo
Librairie FOLIES D'ENCRE NOISY
Coup de cœur d'Hélène Barroux.




Là où les tigres sont chez eux
Librairie La Mandragore
« Eléazard von Wogau est correspondant de presse à Alcântara, dans le Nordeste brésilien. Il reçoit un manuscrit retraçant la biographie d'Athanase Kircher, illustre jésuite de l'époque baroque. Entre enquête et souvenir, il croise Elaine, sa future ex-femme, archéologue, Moéma, sa fille, étudiante à la dérive, ou encore Nelson, jeune garçon infirme des favelas de Pirambu. »

Laëtitia




La Mémoire de riz
Librairie Atout Livre
« Ce recueil de nouvelles de Jean-Marie Blas de Roblès (prix de la Nouvelle de l'Académie Française en 1982) est un formidable cabinet de curiosités ! Princes, pêcheurs, reliques saintes et animaux empaillés d'Orient et d'Occident : savourez l'art baroque de Blas de Roblès avec ces miniatures saisissantes qui annoncent le succès de Là où les tigres sont chez eux

Nathalène Goossens




L’Île du Point Némo
La Librairie du Tramway
« Véritable hommage aux romans feuilletons de la fin du XIXe siècle, baroque, foisonnant, chatoyant, hilarant, tendre, sexuel… ce livre est un régal, un chef d’œuvre et … je pèse mes mots !!! » Frédérique




L’Île du Point Némo
Un Livre sur l'étagère
« C'est sans contexte le meilleur roman de la rentrée. C'est un roman foisonnant et une véritable machinerie au niveau de l'imginaire. » Virginie Frère




L’Île du Point Némo
Librairie Labyrinthes
« Il est des livres-univers, qui marquent à jamais lorsqu'on les lit et dont on sait - avec certitude - que l'on pourra les relire toute sa vie en retrouvant à chaque fois l'éblouissement, voire la sidération, les voluptueux plaisirs de la langue, l'alliance parfaite du propos, du style et de la construction. Chacun d'entre eux, à sa façon, marque un territoire unique dans la littérature et fait point de référence, qu'on se repasse au fil du temps de génération de lecteurs en génération de lecteurs (chacun peut faire sa liste). L'ÎLE DU POINT NÉMO est de ceux-là. » Jean Milbergue




Là où les tigres sont chez eux
Raconte-moi la Terre
« Une fin étrange et inattendue, beaucoup de questions à la clé, mais un roman captivant dont vous aurez du mal à sortir avant d’avoir fini la dernière page. »




L’Île du Point Némo
Librairie La Fabrique
« Ce roman hors-norme est une véritable tranche de bonheur et de fantaisie. Prenant appui sur la littérature populaire du XIXème siècle, Jean-Marie Blas de Roblès tisse une intrigue tentaculaire et ambitieuse, doublée d'un jeu littéraire astucieux et plein de malice. On suit les périples improbables de nos héros avec délice et curiosité, dans une histoire rocambolesque à l'imaginaire débridé, comme on n'en écrit plus guère. Une folie douce traverse ce roman à tiroirs joyeusement loufdingue pour nous offrir un vrai moment d'évasion, doublé d'une réflexion profonde et parfois acide autour du rôle de la littérature dans un monde où les gouvernances anonymes isolent et broient les individus. Tout ça en un seul bouquin. Oui, oui ! » Rémi Grandidier




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Terra Nova
« Peu à peu, au fil d’aventures palpitantes qui se conjuguent à tous les temps, tandis que la biographie d’Athanase Kircher […] se déroule de chapitre en chapitre, se dessine à nos yeux comme à nos esprits la figure impensable, pur joyau baroque, qui relierait fatalement la vie et les savoirs, la vérité et les fables, l’attente et le mystère, comme si l’univers entier – celui d’Eléazar von Wogau –, était en état précipité de big-bang dans ce roman fabuleusement audacieux et drôle. »




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Climats
« Ce roman érudit, bourré de mises en abyme et de rebondissements, n’a pas fini de vous surprendre. »

François Prévot




La Montagne de minuit
Librairie Labyrinthes
« Rencontre avec Jean-Marie Blas de Roblès autour de son nouveau roman : La Montagne de minuit. Labyrinthes a déjà eu le plaisir d’accueillir cet écrivain, Prix Médicis 2008 pour Là où les tigres sont chez eux. Il y a des livres que l’on attend avec impatience. Parfois parce que les premiers échos qu’on en eut firent envie, parfois parce que les précédents livres de l’auteur marquèrent. Nous attendions donc avec impatience le nouveau roman de Jean-Marie Blas de Roblès, car son précédent fut notre plus grand choc de lecture en 2008, avant même d’emporter le Prix Médicis (et le Prix Jean Giono, et le Prix des Lecteurs Fnac, et de finir dans les quatre finalistes du Goncourt, qu’il aurait dû avoir selon nous… même si nous sommes de parti pris). Notre impatience se teintait, ne le cachons pas, d’un peu d’angoisse. Quelle allait être la force de son nouveau livre, deux ans après un chef d’œuvre qui lui avait pris dix ans à construire ?
En lisant La montagne de minuit on retrouve toutes les qualités qui nous avaient enthousiasmés dans les "Tigres". La construction tout d’abord : sont convoquées la mise en abyme, le faux début de manuscrit d’écrivain, le journal, l’échange de lettres, et même jusqu’à la collecte de citations internet. La langue ensuite : tour à tour volubile et secrète, mêlant l’oralité et la retranscription soigneuse et imagée d’impressions, de souvenirs recomposés, elle ne perd jamais ni sa flexion parfaite, ni sa touche d’ironie et de distance. L’érudition est toujours là, tout comme la légèreté, tout comme les extraordinaires moments de rapport au savoir (comme on ira au Tibet il faut bien évoquer le sanscrit et les mandalas…). Mais surtout, et c’est l’essentiel pour un écrivain de cette carrure, les "obsessions" thématiques de l’auteur sont de retour et s’affirment. On pourrait presque dire : se font plus visibles au lecteur. Toute la galaxie du "faux", de l’opinion contre le savoir, du déformé/transformé par le temps et la mémoire contre l’illusion de réalité, de la vérité et du mensonge, toute cette attention aux champs/chants de la vérité que l’auteur avait déjà su nous transmettre dans son précédent roman sont ici de nouveau présents.
Le point de départ de l’histoire c’est Bastien, un vieux gardien de collège à Lyon, passionné par le Tibet et le lamaïsme. Sa rencontre avec Rose, jeune mère élevant seule son fils Paul, provoquera les enchaînements qui mèneront jusqu’au voyage commun au Tibet, le rêve que Bastien poursuit depuis longtemps. Ah, il faut dire aussi que Bastien porte un secret sur son passé, Rose un secret sur le passé de sa mère, et qu’on verra passer des secrets concernant les "brigades tibétaines" soi-disant voulues par les dirigeants nazis durant la Seconde Guerre mondiale… Sur la "distance" d’un récit court de 160 pages, Blas de Roblès offre un livre nettement plus abordable que le précédent (dont les 780 pages purent effrayer quelques lecteurs…), qui va nous permettre, en tant que libraires, de continuer à le faire découvrir à de nouveaux lecteurs. Une dernière chose à ne pas oublier : l’usage de l’ironie, du second degré, de l’humour, fait partie de l’arsenal de l’auteur et rend ses livres délicieux, pleins de drôleries et de cocasseries qu’on n’oublie pas de sitôt. »




Là où les tigres sont chez eux
La Petite Librairie
Là où les tigres sont chez eux figure parmi la sélection de la librairie.




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Cap Culture
Le coup de cœur de Caroline Herbeck.




La Montagne de minuit
Librairie Le Monde d'Arthur
« La Montagne de minuit est un magnifique roman initiatique.
À découvrir ! »




L’Île du Point Némo
Raconte-moi la Terre
« Bourré d'humour, d'érotisme et d'aventures farfelues ! L'auteur nous entraîne dans un voyage scientifique digne de Jules Verne avec un soupçon de Sherlock Holmes et une bonne dose d'île au trésor. »




Là où les tigres sont chez eux
Librairie des Arcades
« Un grand roman d’aventure, historique, et philosophique. Un récit sur le monde d’aujourd’hui, appauvri d’humanité. Une interrogation sur la connaissance et sa transmission au fil des siècles, comment se transmet le savoir ? Comment survit-il aux interprétations ?
Jean-Marie Blas de Roblès nous confie un ouvrage particulièrement dense, il nous fait partager un regard sur l’évolution humaine, pas très optimiste. Livre d’une grande intelligence, parce qu’il rend accessible à chacun un moment d’érudition sans jamais mettre mal à l’aise le lecteur. C’est un vrai grand moment de littérature. »

Nathalie Bray




L’Île du Point Némo
Librairie L'Arbre à Lire
« Ce récit incroyable est d’une richesse et d’une érudition jubilatoires. Il s’agit d’une aventure digne des meilleurs romans d’aventure du XIXème siècle et en même temps une création littéraire très contemporaine.

On y suit des personnages hauts en couleurs à la recherche d’un diamant de grande valeur dérobé à Lady MacRae. Ses amis Martial Canterel, richissime dandy (et ex-amant) opiomane, John Shylock Holmes et son majordome Grimod de La Reynière, Miss Sherrington, la très inventive gouvernante de Canterel vont l’accompagner dans des aventures de plus en plus ébouriffantes lors de lesquelles d’autres personnages pittoresques les rejoindront. Ces péripéties sont entrecoupées de chapitres se déroulant dans le Périgord noir où, comme aux Caraïbes se perpétue la tradition de la lecture à voix haute. Impossible de s’arrêter de lire ce roman étonnant et foisonnant ! » Christine





L’Île du Point Némo
L'Arbre à Lettres Bastille
« Génial ! Je me suis régalé pendant 450 pages, quel texte ! » Adrien Servières




L’Île du Point Némo
La Librairie Nouvelle
« Toujours aussi fou, toujours aussi érudit, Blas de Roblès nous entraine dans un grand livre d'aventures où se mêlent inventions récentes et découvertes du passé. » Josiane Brun




L’Île du Point Némo
Fontaine Auteuil
« UN SONGE QUI VEUT NOUS REVEILLER. Heureux qui comme un lecteur de Roblès a fait un drôle de voyage. La mèche s'allume, avec un vol de diamant et un brillant trio d'enquêteurs à la poursuite d'un criminel pervers, puis se scinde. Nous sommes tenus en haleine (émotion rare) à une cadence feuilletonesque, où on lirait plusieurs journaux en même temps. Roblès concocte pour nos palais avides une cuisine savante, parfois épicée, qui emprunte aux maîtres du genre (Verne, Leroux ou Dekobra...). Ce roman hétéroclite en perpétuelle ébullition réjouit l'enfant en nous, qui bat des mains à chaque péripétie ou rupture de ton, et interroge l'adulte notamment dans son rapport au livre. Car dans un monde où l'homme exploite l'homme et fragilise son milieu, la lecture s'avère un ferment de liberté unique, précieux mais vulnérable. L'ÎLE DU POINT NÉMO refermé, une note profonde nous invite encore à résister et à reconnecter nos rêves au réel. » Lise H.




L’Île du Point Némo
Librairie Mollat
« À tous ceux qui se lamentent sur le supposé manque d'ambition du roman français contemporain, on aura la forte envie de les diriger sans retard vers l'œuvre de Jean-Marie Blas de Roblès qui prouve, à chacune de ses parutions et avec brio, que croire aux puissances de l'imaginaire peut engendrer de tonitruantes réussites romanesques en même temps que provoquer un fameux plaisir à ses lecteurs. Pour preuve, son tout nouvel opus L'ÎLE DU POINT NÉMO, 450 pages de bonheur littéraire et de folie narrative sur fond d'érudition joueuse et de références assumées. Ne demandez pas à votre libraire de vous résumer l'histoire, il vous donnerait le tournis, mais écoutez-le lorsque, avec ferveur et un rien d'agitation fébrile, il vous fera miroiter l'excentrique aventure de personnages – l'un s'appelle Holmes (John Shylock…), un autre Cyrus Smith ; on y croise un mulâtre aussi brillant que discret, un opiomane génial et son ancienne passion, beaucoup d'unijambistes, des freaks en grand nombre, un inspecteur odieux - à la recherche d'un énorme diamant et traversant le monde, en train, en dirigeable, en bateau, voire en submersible, pour contrer les plans de l'immonde Enjambeur Nô et découvrir le mystérieux Point Némo, ce lieu perdu en mer le plus éloigné des côtes. Mais Blas de Roblès n'est pas seulement un conteur doué qui transmet son plaisir de raconter en réveillant nos vieux démons ou nos anciennes lectures, c'est aussi et surtout un romancier contemporain qui ne fait pas son deuil de la complexité narrative et entremêle avec virtuosité plusieurs intrigues en faisant exploser les conventions temporelles, nous donnant là le sentiment de baigner dans l'univers XIXe d'un Jules Verne avant de basculer ici dans l'ère des liseuses et de l'informatique au pouvoir. Riche de cette idée que “tout livre est l'anagramme d'un autre”, il avance que l'écriture implique d'y hasarder sa propre vie, au risque de perdre, tel le véritable héros de ce livre fou, Arnaud, qui pour l'amour de sa belle endormie, lui invente une histoire comme on le faisait du temps où, dans les manufactures de tabac, on lisait à haute voix pour des ouvrières passionnées.

Car si le livre est une ode à la générosité, qu'elle soit littéraire ou simplement humaine, une diatribe musclée contre les tentations folles du monde moderne et des affamés de pouvoir qui se dissimule dans cette tapisserie de Bayeux de l'aventure, c'est avant tout une formidable déclaration d'amour à la littérature et à ses géants qui ne devraient jamais cesser d'être nos fantômes les plus familiers. Stevenson avançait en son temps que la fiction est à l'adulte ce que le jeu est à l'enfant. L'ÎLE DU POINT NÉMO en est une parfaite et géniale illustration. C'est un pari excitant qui ne manque jamais de verve ni de sel et de poivre, voire de piment fort : on en ressort ému et heureux. C'est dire s'il est réussi. » David Vincent





La Montagne de minuit
Librairie Page et Plume
« Ce roman est brillamment écrit. Les personnages sont étranges mais attachants. Sous un aspect léger, l'auteur évoque des épisodes plus sombres de l'Histoire. La vérité, le mensonge, la faute, les secrets, ces thèmes se mêlent aux descriptions de lieux magnifiques. À coup sûr un roman qu'il ne faudra pas mettre de côté à la rentrée ! »

Aurélie Janssens




La Mémoire de riz
Librairie Le Carnet à spirales
« La nouvelle est un art délicat, celui du savant dosage de l'imagination, du mot juste et de la chute où nombreux ont chuté... Blas de Roblès en est un sorcier. »

Jean-Baptiste Hamelin




La Montagne de minuit
Librairie Sauramps
Lu et conseillé par A. Artus.




La Montagne de minuit
Librairie Cadet
«  Zulma nous offre, deux ans après Là où les tigres sont chez eux, véritable chef-d'œuvre de la rentrée littéraire 2008, un nouveau roman de Jean Marie Blas de Roblès.
Nous sommes loin de la somme de 2008, il s'agit ici d'un court récit qui peut se lire d'une traite en moins de deux heures. Blas de Roblès nous emmène cette fois-ci à Lyon rencontrer le vieux Bastien Lhermine et sa jeune voisine Rose Sévère.
Bastien vit pauvrement, il est le gardien d'un lycée jésuite qui l'héberge depuis plusieurs dizaines d'années et il apprend que le nouveau directeur ne compte plus sur lui pour l'avenir, il prépare alors une dernière année dans laquelle il doit former son successeur.
Vieil homme à la personnalité mystérieuse et solitaire, il ne se connaît qu'une seule passion depuis la plus tendre enfance : le bouddhisme tibétain. Il médite, élabore des mandalas, lit intensément le livre des morts, se passionne pour l'histoire du pays. Souhaitant organiser un Noël pour les enfants de son immeuble, il va faire la connaissance de Rose et de son fils Paul qui est bien plus tard le narrateur de l'histoire de cette rencontre sous les appréciations de sa mère. Rose va profondément s'attacher à Bastien, pour ses mystères, sa simplicité, sa gentillesse et sa noblesse, et lui permettre de réaliser le voyage de sa vie avant qu'il ne parte à jamais : un voyage à Lhassa où il pourra voir le Potala.
Ce court roman, très bien écrit, est agréable et touchant par la personnalité simple et noble de Bastien, c'est un hymne à la tendresse et à la compassion. Nous pénétrons les secrets les plus intimes des personnages et attendons avec impatience les révélations sur le passé du vieil homme... »




La Montagne de minuit
La Librairie du Tramway
« Un vieil homme, au passé trouble dont on ignore tout, doit quitter sa place de concierge d'un lycée près de Fourvière. Sa nouvelle voisine découvre qu'il est une référence en matière de culture tibétaine, et lui propose de l'accompagner au Tibet... Rempli de non-dits, différent du précédent roman de l'auteur, ce livre très juste évoque des personnes qui ont choisi le mauvais camp durant la guerre. »

Romain Vachoux




L’Île du Point Némo
Librairie - café Soif de lire
« J'adore ! Je ne le lâche plus ! » Jennifer Le Morvan




L’Île du Point Némo
Librairie Guillemot
« Cet auteur de l’ailleurs repousse à nouveau les limites de l’imagination. Avec lui la lecture devient tout simplement un rêve. » Marie-Laure Le Marc




L’Île du Point Némo
Librairie Acropole
« Parmi toutes mes lectures pour cette rentrée littéraire, ce roman magistral est celui qui m'a le plus séduite. Il a tellement de facettes qu'il est presque impossible d'en parler. Une richesse de la langue, un imaginaire, des références littéraires passionnantes. Si vous n'en lisez qu'un, il faut que ce soit celui-là. »




L’Île du Point Némo
Librairie Bleue Comme une Orange

« Formidable, pétillant, exceptionnel ! On voyage à travers le monde entier. C'est bourré, bourré d'hmour. On rebondit constamment. Des histoires incroyabes ! » Gilbert.





La Montagne de minuit
Librairie Georges
« La Montagne de minuit fait moins de deux cents pages et commence sotto voce comme une étude de mœurs lyonnaises... Blas de Roblès aurait-il choisi la concision après la logorrhée, la modestie après la mégalomanie, l'épure après l'extravagance ? Voire. Cette Montagne n'est pas la souris que l'on aurait pu craindre en comparant l'épaisseur des deux opus : on y retrouve, dans les descriptions de la colline de Fourvière ou des splendeurs exotiques du Jokhang, du Potala, ce style à la fois précis et chatoyant qui n'est pas sans évoquer Flaubert, et ce goût pour les dispositifs romanesques en trompe-l'œil qui, d'un récit simple en apparence, font un mille-feuille intrigant et subtil. Les bégaiements de l'Histoire, de la barbarie nazie à l'occupation chinoise au Tibet, tissent, derrière la narration, une toile de fond inquiétante. Dans un "post-épilogue" borgésien à souhait, l'auteur nous entraîne de l'autre côté de miroir, interrogeant les rapports complexes qu'entretiennent Histoire et fiction. Et si le secret ultime de Bastien Lhermine était justement - qu'il n'y a pas de secret ? Pas d'autre, en tout cas, que celui de la littérature elle-même ? »

Jean-Pierre Ohl




La Montagne de minuit
Librairie Coiffard
Lu et conseillé par Véronique Marchand.




La Mémoire de riz
Librairie Prado Paradis
Lu et conseillé par Aurélie Paschal.




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Le Marque Page
« Toutes ces vies sans liens apparents constituent une trame solide et puissante qui sert de point d’appui à une réflexion profonde sur la condition humaine : que devient un homme enlevé à son pays natal et jeté volontairement ou non sur une terre étrangère ? Qu’on fait les occidentaux en asservissant le monde aux lois de la raison et du profit le transformant en une boule de non sens, tournant sur elle-même, sans but ?
Que sont devenus ces peuples "primitifs" qui ont su garder le contact avec les forces qui nous entourent ? Un récit ample dans lequel on peut se laisser immerger et alors quel régal.
Dix ans de travail pour cette "somme". J.-M. Blas de Roblès n’a pas perdu son temps. »

Hubert Trouiller




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Atout Livre
« Tous ces personnages (et tant d’autres encore), inoubliables, insaisissables, tourbillonnent dans notre imaginaire longtemps après avoir refermé le livre.
En quête de vérité, de justice, d’identité, ils nous livrent de page en page leur histoire.
D’aventures en mystères, nous parcourons le Brésil, une terre foisonnante où finalement il semblerait que seuls les tigres, paisibles, soient chez eux.
Ne passez pas à côté de ce merveilleux roman, sans doute l’un des plus beaux qui soient. »

Sandrine Ziri




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Mollat
« Il est vrai que 800 pages, cela a de quoi impressionner et que nous avons un peu tourné autour avant d’y plonger, mais une fois le pied dans le bain, impossible de regagner la rive avant la fin. Pris au piège, comme dans les romans feuilletons de naguère, on trimballe le pavé, on néglige la pile de livres au pied du lit, bref on profite….
[…] Impossible, vous l’aurez compris, de rentrer dans les détails de cet océan romanesque dans lequel on s’immerge, passant d’un tourbillon à un autre. Impossible aussi de ne pas militer pour cette bouffée littéraire qui balaie d’un grand souffle les petits courants égotistes trop souvent à l’honneur. Jean-Marie Blas de Roblès est de retour et on ne peut que louer Zulma d’avoir osé nous offrir ce pavé de bonnes inventions… »




La Montagne de minuit
Librairie Vivement Dimanche
Le coup de cœur de la librairie.




Là où les tigres sont chez eux
Les Temps modernes
Coup de cœur de la librairie.




L’Île du Point Némo
Librairie Saint-Christophe
« C’est drôle, je n’ai même pas envie de vous en parler, juste envie de vous dire pourquoi je l’ai aimé dès les premiers mots. C’est un livre qui m’a ramené à ma jeunesse, quand j’aimais les grands livres d’aventures, quand je me relevais la nuit pour finir un Jules Verne, quand j’attendais la fin des classes pour rouvrir un Siudmak, quand je prétextais une maladie pour rester au fond de mon lit avec un Bob Morane (si si, Bob Morane, c’était extrêmement jouissif !!!). Bref, je voulais vous dire qu’il y a tout ce dont vous avez rêvé dans ce roman qui va vous emmener à la rencontre de multiples mondes, dans de prodigieuses aventures, dans des mystères insondables, à la rencontre de personnages inoubliables. Bref, je voulais vous dire qu’il vient juste de sortir, et qu’il ne faut pas le rater ! » Jean-François Delapré




L’Île du Point Némo
L'Esperluète
« Avec autant de souffle que dans LÀ OÙ LES TIGRES SONT CHEZ EUX, c'est avec une autre sorte d'érudition que Blas de Roblès nous transporte à travers le monde à la manière de Jules Verne, au moyen de l'Orient-Express d'Agatha Christie, dans une fin de XXIe siècle sans pétrole, en compagnie d'un héritier de Dorian Gray, d'un descendant de Holmes... C'est en somme toute la littérature populaire, toutes les "lectures premières" que nous revisitons dans une enquête palpitante, à la poursuite d'un diamant sur un continent nouveau créé par l'homme, par manque de précaution. Roman baroque, puisqu'il est fait de plis, que l'on peut lire comme une aventure ou comme le bréviaire des auteurs des siècles passés. Vraiment pour tous, un succès énorme à prévoir. » Olivier L'Hostis




L’Île du Point Némo
Librairie La Manoeuvre
Coup de cœur d'Émilie Pautus.




L’Île du Point Némo
L'Archipel des Mots
« Un formidable roman, magnifiquement écrit et qui me transporte littéralement. » Laura Jousset




Là où les tigres sont chez eux
L'Arbre à Lettres Denfert
« Pas moins de cinq récits s’entremêlent dans ce pavé : parmi eux la biographie d’Athanase Kircher, jésuite du XVIIe siècle pour le moins étonnant, esprit curieux et touche-à-tout qui allie réussite et échecs cuisants ; et puis une fresque époustouflante du Brésil d’aujourd’hui, mélange d’expéditions en forêt équatoriale et de déambulations alcoolisées sur les plages… Un tour de force romanesque relie ces histoires les unes aux autres pour le plaisir du lecteur. »

Gazette – sélection des librairies L’Arbre à Lettres, n° 8, automne 2008




L’Île du Point Némo
Librairie Le Neuf
« Ce roman hors-norme est une véritable tranche de bonheur et de fantaisie. Prenant appui sur la littérature populaire du XIXe siècle, Jean-Marie Blas de Roblès tisse une intrigue tentaculaire et ambitieuse, doublée d'un jeu littéraire astucieux et plein de malice. Tout part d'un diamant fabuleux qui disparaît du coffre de Lady MacRae. Une fine équipe se met en place pour poursuivre le dangereux Enjambeur Nô autour du monde... On suit les périples improbables de nos héros avec délice et curiosité, dans une histoire rocambolesque à l'imaginaire débridé, comme on n'en écrit plus guère. Notre aventure est entrecoupée par la vie d'une entreprise, B@bil Books, qui fabrique dans le Périgord des liseuses électroniques là où auparavant était installé une fabrique de cigares et où se perpétue la tradition des lectures orales pendant le travail. Une folie douce traverse ce roman à tiroirs joyeusement loufdingue pour nous offrir un vrai moment d'évasion, doublé d'une réflexion profonde et parfois acide autour du rôle de la littérature dans un monde où les gouvernances anonymes isolent et broient les individus. Tout ça en un seul bouquin. Oui, oui ! » Rémi G.




L’Île du Point Némo
Librairie Terre des livres
« L'ÎLE DU POINT NÉMO nous offre d’abord un fabuleux roman d’aventures entre quête et enquête, entre Sherlock Holmes et Vingt mille lieues sous les mers. Mais c’est également un jeu de lectures enchevêtrées et d’imaginaire débridé, un texte savoureusement critique et ironique. Il se dégage un air familier bien sympathique de notre duo d’enquêteurs, l’un opiomane et l’autre alcoolique, du fidèle mais mystérieux majordome, et de l’inventive servante. Mêlés à d’autres personnages, certains attachants d’autres parfaitement repoussants, ils nous entrainent dans un véritable tourbillon romanesque. Et on a une seule envie, les accompagner jusqu’au bout de leurs histoires ! » Sophie




La Montagne de minuit
Librairie des Cordeliers
« Quête de sens, fausse théorie, mise en abîme, incidence de l'Histoire sur nos vies privées : autant d'ingrédients que l'auteur réutilise à merveille dans un style précis et poétique. »

Olivier Badoy




L’Île du Point Némo
Librairie Lucioles
« Le premier mot qui me vient à l'esprit n'est autre que le fameux "jubilatoire" ! C'est excellent ! » Renaud Junillon




La Montagne de minuit
L'Esperluète
« Bouddhisme, histoire de rêve réalisé, de paternité symbolique, recherche de vérité, le roman se fait philosophie et propose que les regards se croisent, et laissent le lecteur libre de ses choix, lui aussi. »




Là où les tigres sont chez eux
Librairie L'Odeur du temps
Le coup de cœur de la librairie.




Là où les tigres sont chez eux
Librairie La Pléiade
Là où les tigres sont chez eux figure dans la sélection de la librairie La Pléiade.




L’Île du Point Némo
Librairie Masséna Antibes
Coup de cœur de Jean-Luc Bordron.




Là où les tigres sont chez eux
Librairie Le Square
« C’est un livre dont on parle beaucoup, la presse est dithyrambique, les lecteurs enthousiastes ainsi que les libraires. On pourrait craindre l’overdose. N’hésitons pas, allons-y pour l’overdose tant ce roman est merveilleux. C’est le grand retour du roman d’aventures, ambitieux mais pas pompeux, 800 pages de plaisir garanti. »

Ludwig Blondel




L’Île du Point Némo
Livres en tête
« Roman jubilatoire, rempli d’intrigues et de rebondissements dans la lignée des romans feuilletons du 19ème siècle. Mais aussi roman très contemporain. Et attention les deux peuvent se rencontrer ! »




L’Île du Point Némo
Librairie Georges
« On ne doit pas transiger avec le plaisir de lire, et celui que procure L'ÎLE DU POINT NÉMO est immense. Hommage à ces deux maîtres incontournables du roman populaire que sont Verne et Dumas, le roman salue aussi au passage Raymond Roussel, Arthur Conan Doyle, René Daumal... et le grand Jonathan Swift lui-même y retrouverait ses petits! Jean-Marie Blas de Roblès puise à la source même de la littérature, et met en scène, dans un dispositif en miroir, le lien mystérieux qui unit le romancier à ses lecteurs. Entre autres morceaux de bravoure, on retiendra une chevauchée de cosaques épistémologues et un incendie chez Barnum... Un livre décapant, bouillonnant et jubilatoire! »




La Mémoire de riz
L'Esperluète
« Excellente initiative de Zulma que cette réédition de La Mémoire de riz de Jean-Marie Blas de Roblès. Avant le formidable Là où les Tigres sont chez eux, le fin et subtil La Montagne de minuit, voici une autre facette encore du talent de Jean-Marie Blas de Roblès, celle du nouvelliste. Dans une langue d'orfèvre, l'auteur nous entraîne dans un kaléidoscope de chutes et de surprises, autant de pièges oniriques placés sous le signe de l'humour et de l'érudition. Un voyage heureux et jubilatoire dans le mythe et l'histoire en compagnie de Saint Louis, de sages orientaux, dans la Florence de la renaissance ou l'atelier de l'artiste du Quartier Latin. »
Olivier L'Hostis




Là où les tigres sont chez eux
Fontaine - Kléber
« Tous les personnages de ce roman sont autant de pièces d’un patchwork patiemment et merveilleusement assemblées par Jean-Marie Blas de Roblès. Au fil du récit, les trames se resserrent et forment un tout unique. Un de ces livres dont la dernière phrase reste encrée pour longtemps dans la mémoire. »

Julien Daylies




Là où les tigres sont chez eux
Librairie des Abbesses
Là où les tigres sont chez eux  — sélection 2008 du prix Wepler organisé par la librairie des Abbesses.




La Montagne de minuit
Librairie - café Soif de lire
« Pourquoi Bastien, solitaire gardien d’un lycée jésuite et secrètement passionné par tout ce qui concerne le Tibet et le lamaïsme, est-il tenu à l’écart de son voisinage ? Pourquoi Rose, sa voisine, alors qu'elle le connaît à peine, l'emmène-t-elle en voyage au Tibet ? Y trouveront-ils la sérénité, la rédemption auxquelles ils aspirent ? Court et intense, on suit les parcours de Rose et de Bastien pour y découvrir leurs secrets inavoués, tout en traversant les bouleversements de l'Histoire du Tibet. J'ai adoré ! »

Jennifer Le Morvan